Le forum des supporters du FC Mulhouse Foot


[CFA] Saint Louis

Partagez

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 5 Sep 2009 - 8:47

Le FC Saint-Louis face à l’épreuve de Troyes

Carray et Saint-Louis face à l’ogre troyen. Photo J-F Frey
Avec une victoire (Chaumont), un nul (Vauban) et une défaite (Besançon II), le bilan comptable de Saint-Louis/Neuweg de ce début de saison reste légèrement positif. Le sera-t-il encore ce soir, alors que la réserve de l’AC Troyes foulera le gazon du stade de la Frontière (18 h) ? C’est à voir.

Cédric Decker, l’entraîneur ludovicien se méfie en tout cas de ces Aubois, qui vont débarquer sur le sol frontalier déjà ceints d’une couronne de coleaders fortifiée par trois succès consécutifs. Le Troyen voyage bien, faut-il croire. Les visiteurs du jour ont scoré à cinq reprises pour ne céder que deux fois, alors que la balance frontalière, obérée par le revers bisontin (1-3), penche du mauvais côté.

Cédric Decker, d’une manière générale, se méfie comme de la peste de ces réserves pros qui, souvent, « s’entraînent deux fois par jour et dont la jeunesse est la plupart du temps un avantage. Mais nous allons continuer à nous appuyer sur notre assise défensive e t ne pas partir inconsidérément à l’abordage ».

Cette solidité défensive, une nouvelle fois, a permis de tenir en échec les Pierrots Vauban, samedi dernier, alors que les Strasbourgeois finissaient par lorgner vers un éventuel hold-up. Pour cette rencontre, l’entraîneur frontalier va être contraint de revoir un peu le placement de ses poulains sur le terrain, certains éléments, plus ou moins gravement touchés, étant incertains. Et il y a toujours, Alain Ponelle, élément clef du compartiment offensif, qui manque cruellement au groupe, en proie à une pubalgie tenace.

Il est clair, que le coach va observer de près l’entame des débats avant de pouvoir donner des consignes plus précises à ses joueurs. Mais, attentisme défensif ou attaque à tout va, il faudra se dire, qu’après tout, ce seront onze Ludoviciens contre Troyes.

Christian Fromm
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 6 Sep 2009 - 8:14

Football

Saint-Louis impérial
ST-LOUIS NEUWEG 4
TROYES 0
Mi-temps : 2-0. Arbitre : M Hayotte, assisté de MM. Forthoffer et Roth. Les buts : Feghoul (28e'), Coulibaly (40e', 66e'), Anatole (78e'). Avertissements : Elmas (43e'), Matter (71e') à Saint-Louis
SAINT-LOUIS NEUWEG : Bus, Matter, Onesta, Elmas, Rychen, Zeghouani, (Douh, 84e'), Mastroianni, Feghoul (Anatole, 64e'), Meneceur, Goepfert (Moalli, 74e'), Sersam.
TROYES : Rubarbe, Lippini, Ahamada, Simbara, Sidibe, Guillon (Shaiek, 45e'), Jebali (Camara, 85e'), Petshi (Moutsilla, 62e'), Bettiol Man, Ramonnet.
La première mi-temps est très plaisante, les deux équipes pratiquent un football rapide, technique et de qualité. Les visiteurs tentent d'entrée de s'approcher des buts de Bus, mais les locaux, défensivement bien organisés, portent souvent le danger devant le but de Rubarbe.
Une première occasion des visiteurs sur un centre de Jebali est reprise acrobatiquement par Bettiol qui rate le cadre de peu. Puis à la 17e', Feghoul voit son tir échouer dans le petit filet, les Ludoviciens toujours très regroupés au milieu du terrain ne laissent guère d'initiative aux visiteurs qui pourtant tentent de faire le jeu. Puis sur contre une frappe de Meneceur passe de peu à côté.
A la 28e', action collective, la balle aboutit sur Feghoul. Alors que le défenseur marche sur le ballon, Feghoul le lui subtilise et ouvre le score. Le rythme reste élevé et l'on passe d'un but à l'autre avec souvent d'excellentes actions collectives. Coulibaly frappe et surprend Rubarbe (40e') après avoir été mis sur orbite par Goepfert aggravant ainsi le score à 2-0. Les visiteurs n'abandonnent pas mais plus rien ne sera changé avant la mi-temps.
Dès la 2e mi-temps, les Troyens haussent le rythme et tentent de remonter leur handicap. Mais la défense locale tient et Goepfert sert bien Feghoul qui voit sa frappe détournée de justesse en corner par Rubarbe. A la 66e', Goepfert sert Coulibaly qui arme son tir et voit sa balle s'engouffrer au ras du poteau (3-0). La partie reste toutefois animée puis on voit une belle action collective visiteuse où Bettiol n'arrive pas à centrer correctement. Puis survient encore une belle action où Mastroianni élimine la défense visiteuse, glisse sa balle à Anatole qui ne demande pas plus que de la pousser au fond des filets et d'établir le 4-0 (78e').
La partie semble jouée mais les visiteurs en fin de match jettent toutes leurs forces dans la bataille, par deux fois, Bus sauve deux situations critiques qui auraient pu permettre à Troyes de sauver au moins l'honneur. Hélas, il n'en était rien.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 6 Sep 2009 - 8:21

CFA 2
Le FC Saint-Louis en inflige quatre à Troyes

Feghoul inscrit ici le premier but du FC Saint-Louis. Le début d’un magnifique récital offensif pour les Ludoviciens.
Le coaleader troyen du championnat était un géant sur le papier. Mais hier, au stade de la frontière, le géant a bu la tasse face à une formation ludovicienne euphorique.
Saint-Louis/Neuweg avait mangé du lion en ce samedi et s’est donc offert le scalp du coleader au terme d’une superbe rencontre, menée avec l’art et la manière. Au terme des débats, le score est sans appel, qui dit bien que le réalisme, hier, était haut-rhinois.

Les premières séquences de cette partie ont donné lieu à une furieuse bataille de milieu de terrain. L’arrière-garde ludovicienne était au four et au moulin et Bus captait parfaitement une frappe cadrée de Sissoko (10 e). Curieusement, c’est au moment où les Aubois menaient incontestablement aux points, que les frontaliers choisissaient de se montrer au coin du bois. Coulibaly tentait une frappe lointaine dans le soupirail de Rubarbe (16 e), mais le portier visiteur s’interposait. Mastroianni aussi échouait d’un poil (18 e) et du coup, les hommes de Bocquet semblaient moins dominateurs. Feghoul, dans tous les bons coups, sonnait le premier coup de canon. Légèrement excentré, l’artificier ludovicien envoyait le cuir dans le petit filet du gardien troyen. Complètement revigorés, les frontaliers prenaient avec aplomb et assurance la direction des opérations. Et un peu avant la pause, Coulibaly enroulait une frappe, qui achevait sa course dans les filets de Rubarbe (40 e). Les visiteurs frôlaient la correctionnelle quatre minutes plus tard alors qu’un boulet de Feghoul frôlait le montant visiteur.

Dès l’entame de la seconde période, Feghoul, intenable, expédiait une frappe sur la transversale de Ribarbe (50 e). Le jeu des Troyens demeurait fluide et leurs hôtes ne paraissaient pas tout à fait à l’abri d’une réduction du score. Aussi les poulains de Decker choisirent-ils d’appuyer à nouveau sur l’accélérateur : Goepfert brûlait la politesse à tout le monde sur son flanc droit, centrait en retrait pour Coulibaly, dont le tir nettoyait la lunette adverse (65 e).

Les Aubois accusaient nettement le coup, perdaient de leur superbe du début de partie et finissaient par s’éteindre complètement. Decker s’offrait un coaching payant, en remplaçant Feghoul par Anatole. Quelques minutes après son entrée en jeu, l’attaquant ludovicien, servi par Mastroianni, s’échappait plein axe pour enfoncer le clou (80 e). Le même Anatole butait encore sur Rubarbe (88 e), alors qu’en face, Bus annihilait en deux temps (89 e) une ultime velléité visiteuse. Les locaux avaient bien mérité de l’ovation du public ; le cheval de Troyes ne s’est pas implanté là où on aurait pu le croire.

Ch. F.
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 13 Sep 2009 - 8:24

Football
CFA 2

Saint-Louis boit la tasse
BELFORT 4
ST-LOUIS/NEUWEG 0
Stade Serzian. Mi-temps : 1-0. Arbitres : M. Dobi, assisté de MM. Normand et Borrod. Environ 300 spectateurs.
Les buts : Cuskic (17e'), J. Journet (55e', 75e'), Arisi (88e'). Avertissements : Journet (50e') à Belfort ; Lerose (20e'), Mastroianni (35e'), Onesta (57e'), Meneceur (66e') à Saint-Louis. Expulsion : Feghoul (69e') à St-Louis.
BELFORT : Dutoit - Arisi, Tahiri, N. Journet, Karryjane - Dupré, Takouloufa, J. Journet, Liénard (Barré 80e'), Cuskic, Sabot (Jacquel (73e').
SAINT-LOUIS : Bus - Matter, Rychen, Lerose, Onesta - Anatole (Heyer 63e'), Meneceur (Villeneuve 78e'), Zeghouani (Moalli 78e'), Mastroianni, Coulibaly - Feghoul.
17e'. C'est l'ASM... Barcelone qui évolue sur la pelouse de Serzian. Au départ de l'action, Cuskic provoque et élimine plusieurs adversaires. Il continue sa course et reçoit un centre parfait de Dupré dans sa course. La reprise fuse en pleine lucarne. Et le stade est debout !
C'est le début d'un long cauchemar pour Saint-Louis. Cuskic, euphorique, déstabilise l'arrière-garde alsacienne, Dupré donne le ton, Takouloufa se montre énorme à la récupération. Les visiteurs n'existent pas et Lienard manque le K.-O. d'une frappe trop croisée (39e').
Ce n'est qu'un répit pour Saint-Louis. L'heure de jeu n'est pas encore achevée lorsque Journet double la mise. D'une frappe limpide, il profite du travail préparatoire d'Arisi, Cuskic et Lienard (55e').
Il ne peut plus rien arriver à l'équipe de Maurice Goldman. D'autant qu'en face, Feghoul « pète les plombs » et reçoit un carton rouge mérité pour un tacle par derrière sur Dupré.
Belfort continue à épater la galerie, dans le sillage d'un Cuskic toujours aussi insaisissable. Journet en remet une couche, signant son doublé (75e').
Pas question de baisser le pied pour autant. Côté alsacien, le gardien Bus et ses partenaires n'ont pas fini de souffrir. Arisi multiplie les montées sur le flanc droit. Et se retrouve à la tombée d'un coup-franc pour prolonger de la tête le ballon au fond des filets (4-0).


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 13 Sep 2009 - 8:28

CFA2
Saint-Louis balayé
zoom
Coulibaly et les Ludoviciens ont sombré hier. Archives Th. Gachon
Les Belfortains ont confirmé leur excellent début de saison, hier soir à Serzian, en balayant Saint-Louis (4-0).

Si ce match Belfort-Saint-Louis avait valeur de test, alors l’ASMB doit s’attendre à vivre une grande saison. En effet, les hommes de Maurice Goldman ont affiché une supériorité insolente face à des Alsaciens vraiment dépassés dans tous les compartiments du jeu. Les Belfortains avaient parfaitement entamé les débats en se montrant d’emblée maîtres du ballon dans l’entrejeu. Les coéquipiers de Nacer Tahiri « étiraient » au mieux les Alsaciens sur la longueur de Serzian, obligeant ces derniers à de vaines courses. Sur un coup-franc de Lienard, Rychen de la tête était même tout près de tromper son portier, mais le ballon filait en corner (5 e). Acculés dans leur moitié de terrain, les Ludoviciens étaient pris à la gorge durant ce premier quart d’heure, et Bus, parfois gêné par le soleil, ne rassurait pas forcément ses partenaires sur ses sorties ou ses prises de balle. Saint-Louis était sous pression et allait « assister » à une démonstration de football collectif sur l’ouverture du score.

Du grand Cuskic

Au milieu du terrain, Cuskic enrhumait son vis-à-vis et alertait Dupré côté droit. Ce dernier débordait et retrouvait Mevludin Cuskic pour une merveille de reprise au premier poteau (1-0 : 17 e). Du grand ouvrage ! La première demi-heure allait être du même acabit entre des Belfortains évoluant à leur aise et des visiteurs, forcément réduits à la portion congrue. Cuskic était de tous les bons coups et donnait le tournis aux défenseurs adverses, obligeant même Lerose et Mastroianni (avertis) à employer des moyens illicites pour le stopper dans ses dribbles fous. Il n’était pas le seul à se mettre en valeur et Lienard (23 e, 30 e) contraignait Bus à s’employer. À l’image d’un Coulibaly bien discret, les Alsaciens jouaient les faire-valoir, perdant un nombre incroyable de ballons dans la relance. Avant la pause, Cuskic se jouait encore de trois défenseurs avant d’offrir un caviar à Liénard. Malheureusement, le gaucher belfortain, sans opposition, plaçait son tir à côté des buts alsaciens (40 e).

Le début de seconde période voyait enfin Saint-Louis montrer le bout de son nez, mais la défense locale, toujours aussi vigilante, se sortait sans dommage de ce feu de paille. La réplique était une nouvelle fois superbe, et surtout victorieuse. Sur un centre d’Arisi, Cuskic remettait de la tête pour Lienard. Ce dernier servait en retrait Julien Journet dont la frappe pleine de détermination, laissait Bus sans réaction (2-0 : 55 e). Les nerfs à fleur de peau (ndlr : il avait déjà été expulsé l’an passé à Serzian), le portier ludovicien ne goûtait guère le déroulement du match, se signalant par quelques gestes de mauvaise humeur. Il n’était pas le seul, puisqu’Onesta et Meneceur étaient à leur tour avertis (57 e, 66 e), Mickael Feghoul prenant directement le chemin des vestiaires pour une vilaine faute sur Dupré (69 e). Il en fallait plus pour faire sortir les Belfortains de leur match, et à peine entré sur la pelouse, Jacquel menaçait le portier adverse sur un service de l’inévitable Cuskic (73 e). Deux minutes plus tard, sur une erreur de défense, Julien Journet se montrait plus réaliste en crucifiant une nouvelle fois Bus d’une frappe à l’orée de la surface (3-0 : 75 e). Cela tournait à la démonstration, et Belfort relâchait même son attention, lorsque Coulibaly s’échappait dans l’axe, mais tirait au-dessus de la cage de Dutoit (80 e). La leçon n’était pas finie puisque Guillaume Arisi inscrivait son 3 e but en devançant Bus de la tête sur un coup-franc de Dupré (4-0 : 88 e). Belfort signait ainsi sa 4 e victoire consécutive de belle manière, et Dutoit conservait pour la 5 e fois ses buts inviolés.

Pascal Pigatto
Belfort-Saint-Louis 4-0. Belfort, stade Roger Serzian, pelouse en excellent état, temps ensoleillé, 350 spectateurs environ, Arbitre : M. Dobi assisté de MM. Borrod et Normand, Mi-temps : 1-0, But : Cuskic (17 e), J.Journet (55 e, 74 e), Arisi (88 e) pour Belfort, Avertissement à Lerose (20 e), Mastroianni (35 e), Onesta (57 e), Meneceur (66 e) à Saint-Louis, J.Journet (50 e) à Belfort. Expulsion de Feghoul (69 e) à Saint-Louis.

Belfort : Dutoit, Arisi, Karryjane, N.Journet, Tahiri, Takouloufa, J.Journet, Dupré, Cuskic, Sabot (Jacquel 73 e), Lienard (Barré 80 e).

Saint-Louis : Bus, Mattek, OnestaLerose, Rychen, Zeghouani (Moalli 78 e), Coulibaly, Mastroianni, Feghoul, Meneceur (Villeneuve 78 e), Anatole (Heyer 63 e)..


journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 17 Oct 2009 - 10:56

Saint-Louis
Pas de fleur au fusil

Feghoul et Saint-Louis se méfieront grandement de Reipertswiller. Photo Thierry Gachon

Ce samedi (17 h), Saint-Louis/Neuweg devrait logiquement composter son billet pour le prochain tour de Coupe de France face à Reipertswiller. Mais l’entraîneur Cédric Decker en appelle à la prudence.

Une certaine logique voudrait que Saint-Louis/Neuweg parte « placé » dans son duel de Coupe de France, qui l’opposera ce samedi (17 h), dans son antre du Stade de la Frontière, à l’US Reipertswiller, une vieille connaissance du championnat d’Alsace. Mais l’entraîneur Cédric Decker se veut beaucoup moins catégorique et en appelle à la prudence. « Lors des deux tours précédents, contre des formations d’Excellence - (Ndlr. Sierentz et Kingersheim) - nous avons été à la peine, aussi allons-nous nous méfier une fois encore.. » Et de compléter que « Reipertswiller est une formation de DH, qui va jouer avec ses armes et sur une rencontre tout est possible ».

Il est vrai qu’en tout début de saison, les Forestiers faisaient un peu figure de cadors en championnat d’Alsace. Et l’une de leurs premières prestations, à Bartenheim, avait mis en lumière la maîtrise technique d’une formation pourtant profondément remaniée à l’intersaison avec pas moins de neuf départs et l’arrivée d’un nouveau coach en la personne d’Eric Becker.

Quelques rencontres plus loin, l’US Reipertswiller, encore défaite ce dernier week-end par les réservistes colmariens, a glissé vers les abysses du classement, loin de ce confortable fauteuil de milieu de tableau, vers lequel Eric Becker avouait lorgner à son arrivée.

Cela dit, les Bas-Rhinois ont des arguments certains, notamment Oz, le magicien, qui, à la pointe du compartiment offensif, est à surveiller comme le lait sur le feu. On peut faire confiance à Zeghouani, Elmas, Heyer et les autres, dans le camp ludovicien, pour avoir l’œil sur le bonhomme. Si l’assise défensive reste le leitmotiv côté frontalier, la ligne offensive est invitée à profiter de la friabilité défensive affichée par les Forestiers. Punie 14 fois déjà, l’arrière-garde de Becker va s’exposer, c’est certain, aux raids des flèches frontalières, parmi lesquelles Jérémy Anatole semble avoir trouvé un bon rythme de croisière. Nonobstant Alain Ponelle, toujours en délicatesse avec une pubalgie tenace, l’ensemble du groupe va répondre présent pour ce duel. Si on ne fait pas une fixation de la Coupe de France à Saint-Louis, on souhaiterait y boucler le meilleur parcours possible. « Deux saisons de suite, nous avons été présents au 7 e tour, à nous de faire au moins aussi bien une nouvelle fois » dit Decker.

Au risque de le contrarier, en principe, ses poulains et lui devraient pouvoir se réunir autour des petits fours au terme de cette rencontre.

Ch. F.
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Ven 6 Nov 2009 - 7:34

Football
Football / L'avant-match : Sarre-Union - St-Louis en CFA 2 (samedi 18h)

Lauer, l'équilibriste
C'est sûrement la plus inattendue des (bonnes) surprises. Il y a un peu plus d'une saison, Fabrice Lauer était un joueur anonyme de Petit-Réderching et évoluait en Promotion. Aujourd'hui, il joue en CFA 2, avec l'US Sarre-Union.
Quand il était gamin, du côté de Siersthal, le tranquille petit village mosellan de ses grands-parents, il n'avait sûrement pas eu le choix. « Mes oncles, mon grand-père, mes cousins et mon père jouaient au foot. Donc, j'ai joué au foot », sourit Fabrice Lauer, 25 ans au compteur.
Sa carrière avant Sarre-Union ? Très rectiligne, sans grand relief à dire vrai sauf celui épousé par ce coin de Lorraine. « J'ai commencé à Petit-Réderching, je suis parti à Sarreguemines et je suis revenu à Petit-Réderching jouer en division 1 départementale. On est monté en Promotion et j'ai évolué trois ans à ce niveau. »

De la Promotion lorraine
au CFA 2 en quelques mois


Jeune, il était libero, « rêvera d'être joueur professionnel comme tout le monde, mais pas très longtemps », comme il le souffle. Quand il grandira, il deviendra attaquant avec une drôle de particularité. « Avec mes mains, je suis droitier, dit-il avant d'enchaîner avec bonne humeur. Mais, avec mes pieds, je ne sais pas. Depuis toujours, je frappe indifféremment des deux. C'est naturel. »
Et puis, il est une machine à marquer. Pas forcément « très technique ou académique » comme il le souligne, mais qui avance « au moral », sans jamais renoncer. « J'aime bien travailler pour l'équipe. Je suis même prêt à plus défendre qu'attaquer si ça peut rendre service. »
Depuis un peu plus de douze mois, il fait le bonheur de l'US Sarre-Union qui l'a fait venir.
« En fait, Roudy Keller, le président, m'appelait depuis deux saisons pour me faire signer. Chaque fois, je ne pouvais pas. En juin 2008, alors que je n'avais pas joué depuis sept mois à cause d'une rupture des ligaments croisés du genou droit, il m'a rappelé. Il ne m'avait pas oublié, ça compte. Et j'ai dit oui. »
Mohamed Ouadah, l'entraîneur d'alors, validera ce choix, mais partira... dix jours plus tard. « Je ne connaissais pas Olivier Froemer, son successeur. J'ai fait un grand saut dans l'inconnu. Au pire, je jouais avec la réserve en Promotion d'Excellence, un niveau que je n'avais jamais atteint. »
Mais c'est en Division d'honneur qu'il va percer. Dans le couloir droit ou dans le couloir gauche, peu importe. Il va participer activement à la montée du club en CFA 2 avec ses huit buts inscrits et son genre infatigable. « J'aime me battre pour l'équipe », assure Fabrice Lauer.

Il vit en Lorraine,
travaille en Allemagne
et joue en Alsace


Aujourd'hui, un étage plus haut, il a conquis sa place, a déjà inscrit quatre buts après huit journées.
« Jouer à ce niveau, c'est le top pour moi. C'est presque incroyable quand je regarde d'où je viens, affirme-t-il. Quand tu joues à côté d'un mec comme Philippe Klein, t'as envie de te battre. Lui, il est impressionnant. C'est une chance d'évoluer à ses côtés. »
Alors, entre son lieu de résidence en Lorraine (Petit-Réderching), son lieu de travail en Allemagne (Blieskatsel), parfois la nuit, et le football en Alsace (Sarre-Union), Fabrice Lauer fait sa vie. Jongle avec les kilomètres comme il le fait avec une balle au bout de ses pieds. « Le foot, c'est ma passion. Mon but, c'est de prendre du plaisir. »
Il affirme avoir été « vite et bien intégré » dans ce club où Alsaciens et Lorrains se mélangent avec bonheur. « On a la majorité désormais », rigole-t-il.
Demain, face à Saint-Louis, il espère faire décoller son équipe au classement. « Ce sera dur, physique. Mais il ne faut pas se poser trop de questions, il faut gagner. »
Et puis, lui, l'équilibriste à jouer avec les lignes de touche, cherchera à déséquilibrer la défense adverse. Et à toucher au but...


Jean-Christophe Pasqua
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 7 Nov 2009 - 8:28

Football - Alsace
Football / CFA2 : Sarre-Union - Saint-Louis/N.

Quatre points, c'est tout !
L'US Sarre-Union, qui reste sur trois matches sans succès en CFA 2 et reste collée aux dernières places, affronte ce soir (coup d'envoi à 18 h) Saint-Louis, une équipe pas plus fringante.
Les dernières semaines des deux clubs se ressemblent en championnat. L'US Sarre-Union, 14e, reste sur deux défaites et un nul et compte 15 points. Quant au Saint-Louis/Neuweg FC, 11e avec 16 points, il reste sur quatre rencontres sans succès (trois défaites).
« Les Haut-Rhinois viennent toutefois de s'imposer 4-1 à l'ASIM en Coupe de France. On sait que ce sera difficile. C'est une équipe solide, qui a beaucoup d'atouts offensifs et qui n'est pas à sa place, dit Olivier Froemer, le coach bas-rhinois. Mais il nous faut absolument les quatre points. C'est un match très important car il faut s'imposer à domicile pour prendre un peu plus confiance. »

« Une revanche à prendre »


Il l'assure, il n'est pas inquiet quant à la qualité du jeu de son équipe. « Sincèrement, on mériterait au moins deux points de plus depuis le début de la saison et nous serions alors dans la première moitié du tableau. Mais nous ne les avons pas et c'est ce qui compte. »
Surtout, Olivier Froemer espère que ses joueurs, qui se sont rassurés en s'imposant à Pfastatt la semaine dernière en Coupe de France, sauront se rattraper du premier faux pas à domicile lors de la venue de Chaumont le 10 octobre (1-3).
« On a une revanche à prendre, estime-t-il. On sait que si nous voulons exister dans ce championnat, ça passe par des performances à domicile. »
Il sait aussi que le mois qui vient sera délicat à gérer avec la venue de Saint-Louis, un déplacement à Troyes, la réception de Belfort et un voyage à Metz, sans oublier la Coupe de France à Mulhouse. « On va vivre un très beau mois de novembre, sourit Olivier Froemer. Tous nos adversaires ont le niveau du CFA. A nous de nous élever. » Et de ne pas rater la première marche ce soir...


J.-C.P.
Sarre-Union - Saint-Louis, stade omnisports, ce soir 18 h.
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 14 Nov 2009 - 10:09

CFA 2
Saint-Louis s’attaque à Jarville

Goepfert (balle au pied) et Saint-Louis auront du pain sur la planche face à la redoutable équipe de Jarville.

L’entraîneur ludovicien Cédric Decker craint particulièrement cet adversaire lorrain, que les frontaliers accueillent ce soir (18 h) au stade de la Frontière.

« Jarville est une équipe redoutable » dit sans ambages Cédric Decker, à l’aube du duel, qui doit opposer ses poulains aux Lorrains ce soir. S’il est vrai que « Chat échaudé craint l’eau froide » - les Ludoviciens s’étaient imposés la saison passée avec beaucoup de mal en terre frontalière avant de rendre les armes en Meurthe et Moselle -, on ne peut s’empêcher de penser que l’entraîneur ludovicien est peut-être un tout petit peu parano. Car en définitive, les statistiques lorraines ne sont pas exagérément supérieures à celles de Saint-Louis/Neuweg. Tout comme leurs hôtes d’un soir, les Jarvillois comptent trois victoires au compteur ; et s’ils sont un peu en avance au classement (de deux petits points), c’est surtout à la faveur de quatre scores de parité arrachés ici ou là. Alors Cédric Decker insiste et affirme : « Hormis les réserves des clubs pros, Jarville est l’une des meilleures formations de la poule. »

Il évoque encore Musacci, cet ex-aspirant pro venu à l’intersaison de l’AS Nancy-Lorraine et qui déménage les défenses à chaque rencontre. Il est probable, que le garçon risque de chahuter l’arrière-garde ludovicienne, mais il trouvera à qui parler avec l’intraitable Vincent Rychen et ses acolytes, pas boiteux non plus, que sont Elmas ou Onesta, rappelé pour pallier l’absence d’Alexandre Heyer.

Avec ces bonnes nouvelles, l’optimisme de Cédric Decker réapparaît. Et l’entraîneur frontalier se rengorge en évoquant le « vent de solidarité et l’esprit combatif » qui, à nouveau, embaument les rangs de son groupe. Des vertus enclenchées en Coupe de France à Illzach, puis confirmées à Sarre-Union (victoire 2-1).

L’autre bonne nouvelle est que le lutin Alain Ponelle, visiblement remis d’une dure pubalgie et qui a repris l’entraînement, pourrait réintégrer le groupe et constituer au minimum un joker offensif de poids. Le véloce feu follet frontalier ne sera pas de trop pour contrecarrer les plans lorrains.

Ch. F.

journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 15 Nov 2009 - 9:27

CFA 2
Saint-Louis/Neuweg s’en tire bien devant Jarville

Mastroianni (à g.) et les Ludoviciens ont sauvé l’essentiel hier soir.
Mené 2-0 dès la première demi-heure de jeu, le FC Saint-Louis a dû s’en remettre à son courage mais aussi au talent de son buteur Feghoul pour partager les points, hier soir au stade de la Frontière (2-2).

L’entraîneur ludovicien Cédric Decker avait raison de craindre cette formation de Jarville. Car les Lorrains avaient fait le déplacement en Alsace pour tenter un hold-up qui, du reste, a bien failli lui réussir.

Dès ses premiers instants, cette partie aura été une farouche bataille de milieu de terrain. En dépit de l’abattage de Mastroianni, les Lorrains conservaient la maîtrise de l’entrejeu. Au point techniquement, les poulains de Michel Engel répondaient par un jeu incisif et bien léché aux atermoiements ludoviciens. Les frontaliers se montraient incapables de donner du rythme et du volume à la partie et perdaient trop de ballons. Dans ces conditions, naturellement, Marzoug, le portier jarvillois n’aura été que très peu inquiété. Son vis-à-vis Bus s’employait davantage, qui captait bien un coup-franc botté par Tighazoui (26 e). A peine le temps de se remettre que ce même Tighazoui parvenait à ouvrir le score sur un ballon perdu en milieu de terrain par les Alsaciens et illico mis à profit par les Lorrains (28 e). Après la coupure d’un pylône électrique, ayant déclaré forfait au quart d’heure de jeu et ce coup de Jarnac, les Ludoviciens, lents et empruntés, semblaient plongés dans une épaisse obscurité. Jarville en profita derechef sur une action presque similaire à celle ayant entraîné l’ouverture du score. Sur une contre-attaque menée à 100 à l’heure, Rigole brûlait la politesse à tout le monde et trompait Bus (31 e). Rychen et sa bande, sonnés, tentaient de mieux poser le jeu et partaient à l’abordage pour revenir au score avant la pause. Anatole, le plus percutant des frontaliers, frappait au but et le cuir, que Marzoug était supposé capter sans trop de problèmes, était coupé par Feghoul, renard de la surface sur ce coup-là (43 e).

Le retour des vestiaires coïncidait avec le rétablissement complet de l’éclairage (51 e). Du coup, les hommes de Decker retrouvaient leur lucidité et Méneceur enclenchait une contre-attaque sans succès (63 e). Jarville avait baissé de pied, mais restait dangereux en contre. Rigole profitait ainsi d’une mésentente entre deux défenseurs frontaliers, mais butait sur Bus (71 e). Saint-Louis, obstiné, remettait encore et encore l’ouvrage sur le métier et Méneceur, à nouveau, échouait d’un cheveu (75 e). Enfin, sur une transversale de Carray, monté aux avant-postes, Feghoul, d’une tête semi-plongeante, rétablissait la parité. Vexés, les Jarvillois en remettaient une couche et Bus était tout heureux de détourner un ballon brûlant sur coup-franc. Saint-Louis s’en tire bien. S’il abandonne évidemment des points dans l’opération, il a fait preuve d’un courage exemplaire.

Ch. F.

SAINT-LOUIS 2 JARVILLE 2
Stade de la Frontière ; pluie battante, pelouse glissante ; autour des 200 spectateurs ; arbitrage de M. Champagnol assisté de MM. Forthoffer et Brun ; les buts : Feghoul (43 e et 77 e) pour Saint-Louis/Neuweg – Tighazoui (28 e) et Rigole (31 e) pour Jarville.


journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 21 Nov 2009 - 8:16

Football - Alsace
Football / En Coupe de France, Saint-Louis reçoit Oberlauterbach

Surtout pas de bêtise
L'affiche de ce 7e tour de Coupe de France n'a rien d'excitant, mais Saint-Louis/Ng FC, standing oblige, n'a pas le droit de caler face à Oberlauterbach. Gilles Mastroianni ne crie pas du tout victoire à l'avance. Explications et commentaires.
UN VÉRITABLE MENEUR DE JEU. - Désiré par Saint-Louis/Ng FC, celui qui fut lancé par Jacky Lemée en CFA au FC Mulhouse, a pris son temps pour trouver ses marques. « Le projet m'a plu, même si j'avais des touches ailleurs. Et puis, je connaissais la qualité de certains joueurs. C'est un club qui veut grandir.
« On travaille d'arrache-pied pour atteindre nos objectifs. Nous montons en régime et le coach veut que je prenne le jeu à mon compte. Je me sens bien dans ce rôle. » Le trublion frontalier nage comme un poisson dans l'eau. Il excelle dans une position qu'il affectionne particulièrement.

«Le tirage sera favorable
une fois le match joué»


« Au FC Mulhouse, j'évoluais en piston ou sur les côtés. J'étais convaincu que ce n'est pas mon meilleur poste. J'ai respecté les choix, mais j'ai toujours affirmé que ma place de prédilection se situait derrière l'attaquant. »
RESPECT DE L'ADVERSAIRE. - Ce rendez-vous prestigieux, face à Oberlauterbach, met les Ludoviciens en pôle position. Deux niveaux d'écart séparent les deux équipes. Gilles Mastroianni tient en haute estime les Bas-Rhinois, sans en faire une montagne. « Le tirage sera favorable une fois le match joué. On connaît tous les valeurs de la Coupe.
« Dans ce genre de rencontre, il est essentiel, comme le veut la coutume, de posséder un gros mental. La logique voudrait que nous passions, mais en football cela ne suffit pas. L'objectif est de se qualifier sans se soucier de la manière ou du score. Un but à cinq minutes du terme m'irait bien aussi, de même qu'une victoire tirée par les cheveux !
« Au coup d'envoi, les deux équipes seront à égalité. Oberlauterbach est invaincu cette saison, il faudra faire très attention. Souvenons-nous de la prestation effectuée à Illzach... En championnat, nous avons réussi à battre Sarre-Union. Il serait bon de confirmer en Coupe de France.
« On se doit d'être régulier dans nos performance, quelle que soit la compétition. On n'y arrivera qu'en travaillant. Je comprends que, parfois, certains jeunes veulent prouver leur talent. »
UNE PANCARTE INUTILE. - Les partenaires de Vincent Rychen ont beau être favoris, ils savent ce que ce terme signifie. N'ont-ils pas la saison dernière, subi le foudres de Jeanne d'Arc qui était loin d'être un foudre de guerre ? Gilles Mastroianni évacue la pression: « Il ne faut pas confondre le respect de la hiérarchie et se voir trop beaux.
«C'est sur le terrain qu'il faut montrer sa supériorité. Les paroles ne servent à rien. On se doit d'être régulier. En face, ils vont disputer le match de leur vie. C'est à nous de leur infliger leur première défaite. »
CLÉ DU MATCH. - Saint-Louis/Neuweg FC, qui a ramené une superbe qualification de l'ASIM, devra prendre le jeu à son compte et concrétiser sa prétendue supériorité. Devant son public et avec cette rage de vaincre qui caractérise les joueurs lorsqu'ils disputent la Coupe de France, ce serait un sacré pied de nez s'ils venaient à chuter.
Gilles Mastroianni s'attend à dominer outrageusement les débats. « Marquer très tôt dans le match serait vraiment l'idéal. On va avoir la possession du ballon mais ne nous découvrons pas trop. Oberlauterbach va bétonner et pourrait exploiter un contre. Ce sera serré et en cas de score vierge à la pause, on ne doit pas se dire que c'est déjà perdu.
«Notre plan de jeu contre Sarre-Union marché à la perfection. C'est à nous d'imposer notre puissance et notre expérience. »


N.S.
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 21 Nov 2009 - 8:31

Saint-Louis
Oberlauterbach, un adversaire à ne pas sous-estimer

Même s’ils partent favoris, les Ludoviciens devront vraiment se méfier d’Oberlauterbach. Archives Thierry Gachon
Face à Oberlauterbach, Saint-Louis/Neuweg est incontestablement favori de ce 7 e tour de Coupe de France. Mais les Ludoviciens prônent la méfiance.
Au terme de son duel précédent dans le fief de l’ASIM, l’entraîneur de Saint-Louis/Neuweg Cédric Decker souhaitait un tirage clément. Il a été entendu puisque ce dimanche (17 h), à l’occasion du 7 e tour de Coupe de France, que le club ludovicien atteint pour la troisième fois de suite, c’est l’US Oberlauterbach qui déposera sa carte de visite au stade de la Frontière. Impressionnants leaders de l’Excellence, les Bas-Rhinois sont sur la voie royale menant à la Division d’Honneur.

Face aux statistiques très convaincantes de l’adversaire du jour (10 victoires et un nul en 11 rencontres, 31 buts marqués pour 10 encaissés, et une confortable avance de 12 points sur son dauphin avec une rencontre de plus), Cédric Decker se veut méfiant : « Nous allons respecter cet adversaire… » À juste titre d’ailleurs car les visiteurs n’en seraient pas à leur premier coup d’éclat face à des clubs frontaliers : le FC Village-Neuf de Damien Ott et plus récemment l’ASL Koetzingue ont volé en éclats sous les coups de boutoir de l’attaquant bas-rhinois Olivier Muller et les siens. Meilleur buteur de l’Excellence 67, Muller est l’un de ceux qu’il faudra surveiller comme le lait sur le feu. Une mauvaise surprise peut en effet très vite arriver, en attestent les trois minutes « portes ouvertes » contre Jarville. Face aux Bas-Rhinois, courir après le score ne serait sûrement pas une bonne chose.

« Nous allons jouer sur notre vraie valeur » annonce encore Cédric Decker, qui a déjà écarté deux clubs de l’Excellence avec son équipe les tours précédents (Sierentz et Kingersheim). Et les débats avaient été moins limpides qu’il n’y paraît. Heureusement, hormis Alexandre Heyer sans doute sur le flanc pour un très long moment, l’entraîneur dispose de tout son monde pour franchir cette nouvelle étape.

De retour sur la pelouse après des mois d’absence, Alain Ponelle a effectué une bonne rentrée face à Jarville, et a gardé intact son sens du but. Mieux vaut disposer de toutes les cartouches, face à une formation d’Oberlauterbach qui ne doutera de rien. Cédric Decker reste prudent et préfère se concentrer d’abord sur ce match de demain… avant de penser à l’éventuel adversaire du 8 e tour.

Ch. F.
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 28 Nov 2009 - 8:20

Saint-Louis/Neuweg
Rester sur la dynamique

Feghoul (à d.) sera l’un des principaux atouts offensifs de Saint-Louis.
Le groupe frontalier se rend aujourd’hui en Bourgogne avec un capital confiance au plus haut après quatre rencontres successives plutôt positives.

C’est en pleine confiance que Saint-Louis/Neuweg prend aujourd’hui la route vers la Côte d’Or pour croiser le fer (18 h) avec Selongey. Toutes compétitions confondues, les frontaliers viennent de boucler une série positive de quatre rencontres. Le dernier duel à domicile contre Jarville, qui s’est soldé par un résultat nul (2-2), fera peut-être figure de « point noir » car les hommes de Decker avaient largement les moyens de s’imposer. Et sans ces deux coupables instants de flottements qui avaient permis aux Lorrains de prendre le large en trois minutes, l’issue de la rencontre aurait pu être bien différente.

Depuis, Oberlauterbach est passé par là en Coupe de France et Cédric Decker, même s’il avoue « ne pas avoir pu tirer beaucoup d’enseignements de ce match », se félicite du fait que ses joueurs ont appliqué ses consignes à la lettre.

Sévèrement corrigés à Léo Lagrange (1-5) lors de la dernière journée de championnat, les Bourguignons de Selongey se sont refait une petite santé en compostant eux aussi leur ticket pour le 8 e tour de la Coupe de France. Mais cela n’inquiète pas outre mesure les Alsaciens qui, la saison dernière, avec un peu de mal certes, étaient venus par deux fois à bout des hommes d’Alain Donnat.

Amarré à deux encablures des Ludoviciens, Selongey a jusqu’ici calqué son parcours sur celui de la bande à Rychen, poussant le mimétisme presque jusqu’au goal-average. Tout pourrait être pour le mieux dans le meilleur des mondes côté frontalier, si trois titulaires, suspendus ce week-end, avaient pu être du voyage. Méneceur, Mastroianni et Goepfert sont d’ordinaire tous les trois tournés vers l’offensive et leurs potentiels conjugués vont faire défaut en terre bourguignonne.

Il va alors falloir, une fois de plus, compter sur les talents de perforateurs de défenses d’Anatole et de Feghoul. Alain Ponelle, de son côté, a rouvert son compteur buts face à Oberlauterbach et se pose plus que jamais comme le joker de cette fin de première moitié de championnat.

Ch. F.
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 29 Nov 2009 - 8:22

La bonne affaire
SELONGEY 0
SAINT-LOUIS NEUWEG 1
Mi-temps : 0-1. Arbitre : M. Da Silva, assisté de MM. Boulay et Thurillet.
Le but : Anatole (35e').
SELONGEY : Boury, Fourney, Singer, Badroudihe, Malnoury, Delia, Palermo, Guigne, M. Larhrissi, Gilles, O. Larhrissi (Conat, Schailley, Sanchez, Bohm).
SAINT-LOUIS : Bauch, Lerose, Carray, Elmas, Rychen, Zeghouani, Coulibaly, Onesta, Feghoul, Matter, Anatole (Kaymak, Senaya, Ponelle).
Les locaux rentrent d'entrée dans le vif du sujet et font un pressing sur le but de Bauch et dès la 5e', sur une touche longue, on évite de justesse d'encaisser un but, la balle étant déviée en corner. Les locaux continuent par de longues balles en avant, ce qui fait que les visiteurs ont du mal à récupérer la balle et exercer leur pression. Quelques situations dangereuses devant le but de Bauch auraient pu permettre, avec un brin de réussite, aux locaux d'ouvrir le score.
Quelques contres des visiteurs et Ponelle, par deux fois, se fait faucher étant en situation critique. Finalement, sur un contre rapidement joué, la balle est déviée en corner par la défense des locaux et le corner est repris de la tête par Anatole à la 35e', ouvrant ainsi le score pour les visiteurs.
Plus rien ne sera marqué en cette première mi-temps malgré une nouvelle situation critique sur corner au bénéfice des visiteurs que le défenseur local Singer reprend de la tête, manquant de battre son propre gardien qui dévie en corner.
La 2e mi-temps commence sur un rythme très élevé, avec, dès les premières minutes, une occasion pour les locaux mais le gardien visiteur part au tir et renvoie immédiatement la balle dans l'autre camp où Ponelle était près d'ouvrir le score.
La partie continue de cette manière avec des attaques et des défenses de chaque côté, avec des locaux qui font souvent un pressing collectif sur le but de Bauch, mais ce dernier veille au grain et arrête quelques tirs des locaux.
Quelques changements de joueurs de chaque côté maintiennent néanmoins un rythme élevé. D'un côté Selongey fait un pressing sur le but des Ludoviciens qui comptent conserver leur maigre avantage en se regroupant défensivement. Mais les contres sont bien joués et Ponelle est près de la conclusion.
On arrive, malgré les efforts des locaux, à la fin de la rencontre sur le maigre avantage de 1-0 pour l'équipe haut-rhinoise qui fait une bonne affaire au classement.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 29 Nov 2009 - 8:31

CFA 2
Saint-Louis fait le plein

Grâce à leur succès, Zeghouani (à g.) et les Ludoviciens ont repris place dans la première partie du classement
Selongey-Saint-Louis : 0-1. Mi-temps 0-1. Selongey (stade des Courvelles). 213 spectateurs. Arbitres : M. Da Silva assisté de MM. Boulay et Thurillet. But pour Saint-Louis : Onesta (35 e). Avertissements à Selongey : Gilles (41 e), Conat (86 e) ; à Saint-Louis : Coulibaly (38 e).

Selongey : Boury — Fourney (Chailley 62 e), Badroudine, Malnoury, Singer — Guigue, Palermo, Della Martire (Conat 45 e), Gilles - M. Larhrissi, O. Larhrissi (cap.) (Sanchez 75 e). Entraîneur : Alain Donnat.

Saint-Louis : Bauch — Lerose, Rychen (cap.), Elmas, Carray — Matter (Kaymak 70 e), Zeghouani, Coulibaly, Onesta — Anatole (Senaya 76 e), Ponelle (Feghoul 81 e). Entraîneur : Cédric Decker.

Après la débâcle subie à Besançon, Selongey ne s’est pas rassuré en perdant pour la première fois de la saison à domicile. Manque de confiance, imprécision et mauvais choix sont les termes qui résument le match des locaux, à l’image des frères Larhrissi. Dominateur tout le long de la rencontre, Selongey n’a jamais réussi à conclure de beaux mouvements.

En première période, Saint-Louis ne se découvre pas mais ne refuse pas le jeu et reste à l’affût de la moindre occasion. Les locaux dominent dans la possession de balle et se créer une belle occasion sur une frappe de Gilles qui prenait le chemin de la lucarne si une jambe adverse n’avait pas dévié la balle (32 e). Les visiteurs restent sur leurs gardes mais ouvrent néanmoins le score grâce à une tête d’Onesta sur un corner de Carray (35 e). Saint-Louis passe tout près du break avant la pause lorsqu’une tête de Singer prenant le chemin de ses propres filets est heureusement claquée en corner par son gardien Boury (45 e).

Au retour des vestiaires, Selongey se reprend mais O. Larhrissi préfère contrôler aux six mètres plutôt que de frapper directement (47 e). Les Alsaciens ratent l’occasion de plier le match dans la foulée sur un débordement de Coulibaly, Ponelle est trop court (48 e). Les locaux sont malheureux lorsque Guigue voit sa tête repoussée du pied par le gardien adverse sur sa ligne (58 e). Abusant de longues balles, les Selongéens ne trouveront finalement pas la faille.

Saint-Louis remporte la victoire et fait plonger un peu plus Selongey dans le doute avant d’affronter les équipes de haut de tableau.

Thibaut Jullien

journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 5 Déc 2009 - 8:11

CFA 2
Un peu d’Auxerrois avant les fêtes

L’attaquant ludovicien Cédric Goepfert pourrait faire son retour dans le groupe face aux Bourguignons.
Les troisièmes couteaux de l’AJ Auxerre s’annoncent ce soir (18 h) au stade de la Frontière. Cédric Decker, l’entraîneur des Frontaliers, n’est pas aussi serein que ça.
Après sa victoire à Selongey (1-0), Saint-Louis/Neuweg vient d’enchaîner cinq résultats positifs de rang, dont trois en championnat. Ca devrait suffire à insuffler une certaine sérénité d’esprit à Cédric Decker, l’entraîneur frontalier. Mais l’arrivée de la troisième vague de talents de l’AJ Auxerre n’est pas tant de nature que ça à le rassurer. Que ces Bourguignons soient un peu comme les réservistes de la réserve yonnaise, lui fait supputer que « ces joueurs sont tous en principe de jeunes éléments issus du centre de formation d’un club pro et qui bénéficient, à ce titre, d’au moins six entraînements hebdomadaires ; ça leur confère déjà un avantage physique sur nous… » L’AJA III était, la saison dernière, versée dans une autre poule. Aussi les Ludoviciens n’ont-ils aucune référence. Mais le technicien frontalier, en comparaison, se souvient des réservistes messins qui, au stade de la Frontière, avaient donné du fil à retordre à ses hommes.

Sur un plan comptable, les Auxerrois ne sont pourtant pas vraiment au-dessus du lot.. Ils sont certes positionnés en 5 e place à deux longueurs de la bande à Rychen. Avec le même nombre de victoires que leurs hôtes d’un soir (4), ils ont encaissé autant de buts qu’ils en ont marqués. Forcément, ça pourrait donner des idées au bloc offensif ludovicien et même au groupe entier. Il est vrai qu’à Selongey, le but de la victoire a été à 100 % « défensif » : un corner botté par Carray pour un coup de boule d’Onesta. Ce soir, cependant, le groupe risque d’être privé de « Mike » Feghoul, incertain pour cause de blessure légère. Les trois suspendus de Selongey, Nassim Méneceur, Cédric Goepfert et Gilles Mastroianni pourraient, eux, réintégrer le groupe et pallier à cette éventuelle absence.

Saint-Louis/Neuweg, c’est clair, aimerait bien, à l’occasion de cette ultime journée de championnat à domicile, s’offrir le gain du match et ainsi préparer sereinement le prochain tour de Coupe de France contre l’ogre bisontin. « Nous respectons l’adversaire du jour, mais nous aimerions aussi nous installer durablement dans la première moitié du tableau » précise Decker. Lequel a sorti sa calculette et trouvé, au terme de calculs d’alchimiste, qu’il faudrait « un minimum de 10 victoires en fin de saison pour assurer le maintien ; à l’heure actuelle, nous en avons assuré quatre, alors ce serait bien de boucler la moitié de l’objectif avant la trêve… »

Voilà pourquoi, de l’Auxerrois, Saint-Louis/Neuweg est bien décidé à en consommer sans aucune modération ce samedi.

Ch. F.
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 6 Déc 2009 - 11:02

CFA 2
Saint-Louis cueilli à froid

Anatole (à g.) et les attaquants ludoviciens ont cruellement manqué de réalisme hier soir.
Le réalisme était hier du côté d’Auxerre III, qui s’est imposé au stade de la Frontière (0-1).
Saint-Louis/Neuweg - Auxerre III 0-1. Mi-temps 0-0. Stade de la Frontière. Une centaine de spectateurs. Arbitrage de M. Hayotte assisté de MM. Pacheco et Adloff. Le but : Madeira (70 e).

Si les troisièmes couteaux de l’AJ Auxerre se sont imposés hier au stade de la Frontière, au terme d’une partie qui n’aura jamais atteint des sommets techniques, on ne parlera pas pour autant de hold-up. La plupart du temps recroquevillés dans leur moitié de terrain, incapables d’aller vraiment de l’avant, les Ludoviciens ont raté le coche et tourné le dos à une victoire qui leur tendait pourtant les bras. Durant un bon quart d’heure de la première période, les Alsaciens ont abusé des ballons aériens, facilitant la tâche des grands gabarits de l’arrière-garde yonnaise. Il aura fallu une demi-heure de jeu, dans ces conditions, pour que les deux gardiens puissent chauffer leurs gants dans le froid piquant de ce samedi. Les Auxerrois ouvraient les hostilités : un coup-franc botté par Lemaigre (24 e) finissait sa course dans la niche de Bauch. Dans la minute suivante, un centre de Coulibaly, échappé sur le flanc droit, ne trouvait pas preneur. Puis, Anatole échouait en deux occasions consécutives (26 e), d’abord sur une astucieuse déviation de Matter, puis en perdant son face à face avec Baltus. Saint-Louis/Neuweg était un peu juste côté offensif et Decker s’en apercevait, qui faisait rentrer Feghoul (41 e). Les Ludoviciens au retour des vestiaires, repartaient à 100 à l’heure. Les Bourguignons mettaient eux aussi le nez à la fenêtre et Bauch était tout heureux de claquer au-dessus de sa cage une tentative de Londas (55 e). Une frappe cadrée de Lemaigre, encore, échouait dans les bras du portier ludovicien (59 e). En conservant enfin le ballon au sol, les hommes de Decker se créaient des situations intéressantes. Goepfert manquait une excellente balle de break (60 e). Les Auxerrois repartaient eux aussi à l’assaut et Bauch repoussait une frappe sèche de Jover (65 e). Il s’inclinait pourtant sur un coup de boule de Madeira (70 e) consécutif à un coup-franc excentré. Les Frontaliers étaient contraints de partir à outrance à l’abordage. Un coup-franc de Mastroianni (83 e), botté des 16,50 mètres était repoussé, Kaymak frappait d’un poil à côté (85 e). Le réalisme était Bourguignon ce samedi. Côté ludovicien, il va falloir le retrouver pour la venue du RC Besançon en Coupe de France.

Ch. F.
journal l'alsace
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24721
Age : 51
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CFA] Saint Louis

Message par Zebra68 le Mer 9 Déc 2009 - 12:38

Le match St Louis / BRC en coupe de France se jouera à guichet fermé .

Les 750 places dispos ont pratiquement toutes été vendues .
(reste que quelques places en tribune , à ce jour ...)


_________________

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Ven 11 Déc 2009 - 7:44

Football
Saint-Louis/Neuweg FC - Besançon RC (samedi 18 h)

« Tout le monde sur le pont »
Il est l'entraîneur qui a fait monter le FC Saint-Louis/Neuweg en CFA 2 en juin 2008. Cédric Decker aimerait lui faire revivre un 32e de finale après les aventures de 1997 et de 2006.
- Comment préparez-vous cette rencontre ?
- Comme d'habitude, nous avons eu trois séances. Je me suis renseigné sur le Besançon RC, une grosse cylindrée du CFA. Par internet, j'ai pu voir des vidéos. J'ai aussi demandé des conseils aux coaches alsaciens qui ont rencontré ce club.
J'ai une idée de la manière dont il joue, ses forces et ses faiblesses.
- Etes-vous optimiste ?
- Vous avez beau connaître votre adversaire sur le bout des doigts, mais le foot se joue encore sur la pelouse. Sur le papier, Besançon est plus fort que nous : tactiquement et techniquement. Le talent fait souvent la différence. Donc, tout passera par les duels. Il faudra les gagner, avoir le geste juste.
A mes yeux, ce sera du 50-50 si nous arrivons à nous sublimer. Il y a une grosse différence entre une équipe qui vise le National et la mienne qui fait encore son apprentissage du CFA 2.
- Existe-t-il un engouement particulier autour de cette rencontre ?
- Nos dirigeants ont abattu un travail considérable pour que ce match soit une fête. (Il sourit) Du côté sportif, je ne sais pas ce qui se passe. Pour la première fois depuis dix-huit mois, je dispose de mon effectif au complet. Je n'ai ni suspendu ni blessé. Tout le monde est sur le pont. Je m'amuserai à rappeler à mes joueurs ce fait dans quelques temps quand les enjeux seront moindres.
- Le choix sera-t-il difficile ?
- Bien sûr qu'il ne sera pas facile d'annoncer à certains qu'ils ne figureront pas sur la feuille de match, mais ce choix fait partie de mon rôle. C'est à moi de ne pas me tromper.
Mais nous avons une belle carte à jouer. En Coupe de France, on le sait, tout est possible.


J.-C.P.
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 12 Déc 2009 - 7:25

Football - Alsace
Coupe de France : Besançon en obstacle pour Saint-Louis

Une Histoire à honorer
Fidèle au rendez-vous du huitième tour de la Coupe de France, Saint Louis/Ng FC (CFA 2) doit sortir son costume de gala pour perturber Besançon (CFA), et pourquoi pas entamer une belle aventure dans l'épreuve.
INEFFICACITÉ PASSAGÈRE ? - Battu par Auxerre III (0-1), les Ludovicierns n'ont pas préparé de la meilleure des manières cet événement prestigieux. Avaient-ils à l'esprit cette confrontation qui peut les faire entrer dans l'histoire ? Voulaient-ils prendre le moins de risques possibles sur leur pelouse ? Le vice président Jean-Yves Schneider, au club depuis quarante ans, connaît la chanson.

«La Coupe de France
est magique»


Et il réfute l'argument. « Nous n'avons pas zappé ce match. Ce n'est pas la philosophie de la maison. Devant notre public, en plus. le discours du président et de l'entraîneur était de passer l'hiver au chaud en ramenant des points de Selongey. On en a ramené quatre.
«Je dois avouer qu'avec quelques points supplémentaires, cela nous aurait fait du bien. Face à Auxerre, c'est l'efficacité qui a cruellement fait défaut, tout simplement. Les opportunités, nous les avions pour marquer. »
LA PISTE AUX ÉTOILES. - Les pages du club dans cette magnifique compétition regorgent d'exploit. Les Frontaliers ont écrit des passages dorés comme celui d'avoir sorti Auxerre en 1975 ou d'avoir rencontré le grand Saint-Étienne, en 1970 à Bourtzwiller. Au niveau des statistiques, c'est édifiant puisque le club a atteint quatre fois le cap des seizièmes et huit fois les 32es. Une période qu'a connu Jean-Yves Schneider, alors gardien de but face au FC Mulhouse au 8e tour notamment (1-0) (1997-98).
« On a goûté la saveur. J'ai joué deux 32es et quelques 7es tours. C'est toujours un moment particulier et exceptionnel. Je souhaite à tous les amateurs de vivre pareilles situations. L'ambiance, la solidarité, on ne voit pas cela en championnat. On est devant la scène. Vous pouvez effectuer une belle carrière, des montées. La Coupe de France est magique, on n'oublie jamais. Elle marque les esprits. C'est une richesse qui appartient aux joueurs. Il faut aller au-delà pour chercher cette étoile filante. »
AMBITIONS ÉLEVÉES. - La remontée du club vers la gloire a commencé il y a cinq ans, lorsque l'équipe a été reléguée en Excellence. Jean-Yves Schneider, fidèle parmi les fidèles, retrousse les manches. Il aime son club et a compris que la restructuration se fera étape par étape. « On est parti de nulle part. Après avoir rejoint la DH, on a franchi un palier en CFA 2.»

«Le National en 2015»


«L'équipe progresse doucement. En début de saison, on a intégré beaucoup de nouveaux joueurs, il faut du temps. On ne veut pas s'endormir en CFA 2. En 2015, nous visons le National. Le nouveau président, Pierre Fichter, apporte une dynamique, un élan. »
LA MANIÈRE A EMPLOYER. - Jean-Yves Schneider ne veut pas passer pour un donneur de leçons, son expérience dans le domaine est unanime. Il transmet son message. « Je sais ce qu'il faut comme ingrédients pour l'exploit. Les gars doivent se transcender. Il y a un coup à jouer.
«Certes, j'aurai préféré tomber sur une autre équipe, mais à l'époque on avait sorti au 7e tour Sedan, alors leader en National. La saison dernière, les joueurs étaient tétanisés par l'enjeu. Ce match face à Jeanne d'Arc est l'inverse de ce qu'il faut faire. Il faut être acteur et pas spectateur. »
Besançon, sèchement battu en championnat par les SR Colmar (3-5), a bien besoin de cette manne financière que pourrait lui octroyer un bon parcours en Coupe de France, mais les Frontaliers de Cédric Decker opposeront leur coeur et leur motivation.


N.S.
dna

Football - Alsace
Saint-Louis - Besançon (sam. 18h)

Messieurs, osez !
Fidèle au rendez-vous du 8e tour de la Coupe, Saint Louis/Neuweg (CFA 2) doit sortir son costume de gala pour perturber Besançon (CFA) et pourquoi pas lancer une belle aventure.
- INEFFICACITÉ PASSAGÈRE. -
Battus par Auxerre III (0-1), les Ludoviciens n'ont pas préparé de la meilleure des manières cet événement prestigieux. Avaient-ils à l'esprit cette confrontation qui peut les faire entrer dans l'histoire ? Le vice président Jean-Yves Schneider, au club depuis quarante ans, connaît la chanson. Il réfute cet argument. « Nous n'avons pas zappé ce match. Ce n'est pas la philosophie de la maison. Devant notre public en plus. Le discours du président et de l'entraîneur était de passer l'hiver au chaud en ramenant des points de Selongey. On en a ramené quatre. Je dois avouer qu'avec quelques points supplémentaires, cela nous aurait fait du bien. Face à Auxerre, c'est l'efficacité qui a cruellement fait défaut tout simplement. Les opportunités, nous les avions pour marquer. »
- LA PISTE AUX ÉTOILES. -
Les pages du club dans cette compétition regorgent d'exploit. Les Frontaliers ont écrit des passages dorées comme lorsqu'ils ont sorti Auxerre en 1975 où rencontré le grand Saint-Etienne en 1970 à Bourtzwiller. Au niveau des statistiques, c'est édifiant puisque le club a atteint quatre fois le cap des 16es et huit fois les 32e. Une période qu'a connu Jean-Yves Schneider alors gardien de but face au FC Mulhouse au 8e tour notamment (1-0 en 1997/1998). « On a goûté la saveur. J'ai joué deux 32e et quelques 7e tours. C'est toujours un moment particulier est exceptionnel. Je souhaite à tous les amateurs de vivre pareilles situations. L'ambiance, la solidarité, on ne voit pas cela en championnat. On est devant la scène. Vous pouvez effectuer une belle carrière, des montées, la coupe de France est magique, on n'oublie jamais. Elle marque les esprits. »
- DES AMBITIONS ÉLEVÉES. -
La remontée du club vers la gloire a commencé il y a cinq ans, lorsque l'équipe a été reléguée en Excellence. Jean-Yves Schneider retrousse les manches. Il aime son club et comprend que la restructuration se fera étape par étape. « On est parti de nulle part. Après avoir rejoint la DH, on a franchi un palier en CFA 2. L'équipe progresse doucement. En début de saison, on a intégré beaucoup de nouveaux, il faut du temps. On ne veut pas s'endormir en CFA 2. En 2015, nous visons le National. Le nouveau président Pierre Fichter apporte une dynamique, un élan. »
- LA MÉTHODE -
Jean-Yves Schneider ne veut pas passer pour un donneur de leçons, son expérience dans le domaine est unanime. Il transmet son message. « Je sais ce qu'il faut comme ingrédients pour l'exploit. Les gars doivent se transcender. Il y a un coup à jouer. Certes, j'aurai préféré tomber sur une autre équipe mais à l'époque, on avait sorti au 7e tour Sedan alors leader en National. La saison dernière, les joueurs étaient tétanisés par l'enjeu. » Besançon sèchement battu en championnat par les SR Colmar (3-5), a bien besoin de la manne financière que pourrait lui octroyer un bon parcours en coupe de France mais les Frontaliers de Cédric Decker opposeront leur coeur et leur motivation.
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24721
Age : 51
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CFA] Saint Louis

Message par Zebra68 le Sam 12 Déc 2009 - 18:56

Saint Louis mène 1-0 à la mi-temps face au BRC


_________________

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Sam 12 Déc 2009 - 19:08

2 à 0 pour saint-louis

mastro a marqué
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24721
Age : 51
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CFA] Saint Louis

Message par Zebra68 le Sam 12 Déc 2009 - 19:19

3-0 pour St Louis !!!!!


_________________
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24721
Age : 51
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CFA] Saint Louis

Message par Zebra68 le Sam 12 Déc 2009 - 19:54

Victoire finale de St Louis 4-0

C'est la raclée pour le BRC .

Après avoir perdu 5-3 contre Colmar , 4-0 à St Louis.
Les clubs alsaciens ne leurs réussissent pas.
Il ne reste plus qu'au FCM à les battre en Championnat ...


_________________

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA] Saint Louis

Message par fcm le Dim 13 Déc 2009 - 7:13

magnifique pour saint-louis

Contenu sponsorisé

Re: [CFA] Saint Louis

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov 2017 - 17:23