Le forum des supporters du FC Mulhouse Foot


Equipe de France

Partagez

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 13 Nov 2008 - 9:54

Football Equipe de France : une liste surprise ?
Le 13/11/08
L’attaquant de Caen, Steve Savidan (30 ans), auteur d’un brillant début de saison, pourrait faire partie de la liste dévoilée aujourd’hui par Raymond Domenech.

L’annonce de la liste, aujourd’hui, pour France - Uruguay en amical le 19 novembre pourrait réserver des surprises, puisque Raymond Domenech veut «voir des joueurs qui, peut-être, n’ont pas été encore en équipe de France, mais qui montrent quelque chose».

La conférence de presse du sélectionneur sera très attendue après ses petites phrases lâchées lundi via une vidéo diffusée sur le site internet de la FFF. Extrait: «Il y aura... Pas des surprises, c’est toujours pareil, des surprises, c’est quoi? Ce sont des joueurs qui ne sont jamais venus, qu’on ne connaît pas... Je ne dis pas... Peut-être... On verra.»
Et de poursuivre: «Mais c’est le moment de voir des joueurs qui, peut-être, n’ont pas été encore en équipe de France, mais qui montrent quelque chose depuis des semaines, des mois, pour certains des années. Il faut élargir toujours le champ des possibilités et montrer qu’il y en a d’autres qui peuvent frapper à la porte.»
Il n’en fallait pas plus pour relancer les supputations concernant des trentenaires toujours verts comme Steve Savidan (Caen, 30 ans) ou Mickaël Pagis (Rennes, 35 ans).
«Si Raymond Domenech choisit de prendre des joueurs performants, il a tout à fait le droit de m’essayer sur un match, argumentait Savidan cette semaine dans France Football. Imaginez que ça marche ! Imaginez que je plante deux buts comme j’en rêve depuis que je suis gosse ! Où est le risque? Si ça ne colle pas, je repars comme je suis venu.»

Une bonne vingtaine d’éléments

Savidan, avec 6 buts en L1, n’est qu’à deux longueurs du meilleur buteur, Karim Benzema, de 10 ans son cadet. Et Savidan fait partie des 2 meilleurs passeurs de L1 avec 4 passes décisives. Pagis a lui aussi inscrit 6 buts et réalisé 3 passes décisives.
Domenech pourrait aussi regarder chez les moins âgés du côté de Guillaume Hoarau (PSG, 24 ans), également auteur de 6 buts en L1. Dans le club des «6 buts», il y a aussi André-Pierre Gignac (Toulouse, 22 ans), dont Domenech avait déjà vanté les mérites dans le passé, sans jamais l’appeler.
Au-delà des attaquants, les «surprises» pourraient aussi venir des milieux, comme Blaise Matuidi (Saint-Etienne, 21 ans) ou encore Benoît Cheyrou (Marseille, 27 ans). Samir Nasri, lui, remis de blessure et étincelant avec Arsenal, devrait revenir. Il y aura aussi peut-être des places à saisir en défense, avec les absences d’Eric Abibal, blessé, et de Willy Sagnol, toujours à l’infirmerie et qui s’éloigne de plus en plus des Bleus.
Le sélectionneur veut retenir «une bonne vingtaine» d’éléments. Mais l’apport de sang neuf peut aussi dire que Domenech entend laisser souffler des joueurs très sollicités en club, en les convoquant sans trop les utiliser. Un joueur comme Yoann Gourcuff (Bordeaux) mériterait ainsi de se reposer un peu, même s’il est la nouvelle star des Bleus.
L’autre question qui agitera ensuite le petit monde des Bleus c’est de savoir si Domenech touchera à la hiérarchie des gardiens. Steve Mandanda n’a pas été irréprochable lors de ses dernières sorties en Bleu. Hugo Lloris pourrait en profiter contre l’Uruguay, 23e nation Fifa.
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Ven 14 Nov 2008 - 8:31

Football
Football / Le joueur d'Arsenal retenu en équipe de France

Nasri à pas de géant
Le milieu d'Arsenal Samir Nasri s'est adapté avec aisance aux exigences du football anglais et continue une progression qui ne peut que profiter à l'équipe de France, qui affronte l'Uruguay mercredi prochain au Stade de France.
« Je n'ai pas vu beaucoup de joueurs s'adapter aussi rapidement à l'intensité du jeu » anglais, déclarait son entraîneur Arsène Wenger après le premier doublé professionnel de son milieu, homme du match de la splendide victoire contre Manchester United le 8 novembre qui a relancé les Gunners dans le championnat.
C'est sans doute cette victoire qui vaut son rappel à Nasri, vu pour la dernière fois en Bleu lors du naufrage en Autriche le 6 septembre (3-1).
Sa prestation à l'Emirates Stadium lui a sans doute permis de compenser un peu de l'immense retard accumulé derrière Yoann Gourcuff dans la hiérarchie des milieux français.

Wenger : « Par dessus tout,
Nasri est très intelligent »


« Il est étonnant physiquement, doté d'une technique fantastique et, par dessus tout, il est très intelligent », explique Wenger qui reconnaît qu'il « ne comptait pas sur Nasri dans les six premiers mois de la saison ».
Alors qu'il a manqué un mois de compétition en raison d'une blessure à la cheville et qu'il ne compte que huit apparitions en championnat, le Français, 21 ans, a inscrit quatre buts, dont l'un pour son premier match en Angleterre, le 16 août face à West Brom (1-0). La saison passée, la plus prolifique de sa carrière, il n'en avait inscrit que six en 30 matches pour Marseille.
Son repositionnement à gauche par Arsène Wenger est pour beaucoup dans ce réalisme inédit, et pourrait offrir une piste de réflexion à l'encadrement de l'équipe de France. La concurrence Gourcuff ne serait plus un immense souci pour Nasri.
« Devant le but, il peut finir du droit ou du gauche. Il est rapide, c'est pourquoi je l'encourage à aller au bout », explique Wenger.
Mais Nasri apporte beaucoup plus que des buts. Son jeu direct, sa vitesse, son goût du un contre un, simplifient les schémas parfois trop élaborés d'Arsenal.

« C'est un honneur de jouer
sous les ordres de Wenger »


Son adaptation rapide ne surprend pas Nasri qui, « trop jeune pour le United de Cantona », explique avoir découvert le football anglais « en regardent à la télé Arsenal avec Robert Pires, Thierry Henry, Patrick Vieira ».
« Arsenal est un peu une équipe française. En France, elle est considérée comme la 21e équipe du championnat », affirmait récemment Nasri en Angleterre.
Le Marseillais pense que Wenger est pour beaucoup dans sa réussite : « Il est l'un des meilleurs au monde. C'est un honneur de jouer sous ses ordres. Il est très proche de ses joueurs et vous dit la vérité quand il vous recrute. »


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Ven 14 Nov 2008 - 8:33

Football
ÉQUIPE DE FRANCE

La liste des 23
Les milieux Hatem Ben Arfa et Florent Malouda ne font pas partie de la liste des 23 joueurs retenus par le sélectionneur de l'équipe de France Raymond Domenech pour le match amical face à l'Uruguay, le 19 novembre, alors que l'attaquant Steve Savidan est convoqué pour la première fois.
L'avant-centre de Caen, auteur de 6 buts en Ligue 1, est donc la seule surprise pour la dernière rencontre de l'année 2008 des Bleus.
Les surprises viennent surtout des absences de Malouda et de Ben Arfa. Le joueur de Chelsea, très en forme avec son club, n'est plus en odeur de sainteté auprès du technicien français depuis ses critiques à son égard début septembre dans les colonnes de L'Equipe.
Quant à Ben Arfa, malgré son retour en grâce avec Marseille, il fait les frais du retour de Nasri, auteur d'un doublé avec Arsenal contre Manchester United (2-1), samedi.
Gardiens : S. Mandanda (Marseille), H. Lloris (Lyon), Y. Pelé (Le Mans). Défenseurs : B. Sagna (Arsenal), W. Gallas (Arsenal), P. Evra (Manchester U.), P. Mexès (AS Rome), G. Clichy (Arsenal), R. Fanni (Rennes), M. Silvestre (Arsenal), J. Escudé (FC Séville).
Milieux : P. Vieira (Inter Milan), L. Diarra (Portsmouth), J. Toulalan (Lyon), A. Diarra (Bordeaux), Y. Gourcuff (Bordeaux), F. Ribéry (Bayern Munich), S. Nasri (Arsenal). Attaquants : T. Henry (Barcelone), N. Anelka (Chelsea), K. Benzema (Lyon), S. Savidan (Caen), J. Briand (Rennes).


dna
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 23612
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Mandanda,Djidonou,Brahmia,Oswald,Sommer

Re: Equipe de France

Message par Zebra68 le Ven 14 Nov 2008 - 13:02

Je me demande ce que fout Viera dans cette liste .

Il relève juste de blessure...

Il n'a pratiquement pas joué de la saison.

C'est juste un bras de fer entre Domenech et Mourinho.


_________________

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Sam 15 Nov 2008 - 12:01

zebra c'est domenech il s'est plus quoi selectionné lol

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mar 18 Nov 2008 - 9:06

Football
Football / Avant France - Uruguay (demain 21h)

Vieira enfin ?
Le match amical France-Uruguay, demain, doit être l'occasion pour Patrick Vieira d'effectuer enfin son grand retour en bleu, après neuf mois de pénitence et un Euro passé sur le banc de touche, et de tirer un trait sur des blessures qui l'ont tenu éloigné de la sélection.
Rien n'a été épargné à Patrick Vieira depuis le 6 février et une défaite en Espagne (1-0), sa dernière apparition en équipe nationale. Les pépins physiques se sont enchaînés avec des douleurs récurrentes à la cuisse gauche, privant Raymond Domenech de son leader pendant la majeure partie de l'année 2008 et alimentant du même coup les spéculations sur son avenir international.
Les déboires défensifs des Bleus ont toutefois montré le vide laissé par le grand « Pat ». C'est avec un Vieira au sommet de son art que la France avait atteint la finale du Mondial-2006, c'est sans le joueur de l'Inter Milan qu'elle a sombré à l'Euro. Sûrement pas un hasard.

Un joueur à part
et indiscutable


Domenech a ainsi clamé son souhait de récupérer le « vrai Vieira » pour partir à l'assaut du Mondial-2010, « pas un joueur amoindri et blessé ».
Le patron des Bleus sait bien qu'à 32 ans et après 15 saisons au plus haut niveau, Vieira supporte de moins en moins l'accumulation des matches. Et sa propension à vouloir reprendre vite après une blessure lui est de plus en plus préjudiciable.
Mais le poids au sein du vestiaire de cet ultime rescapé (avec Henry) de la génération championne du monde et d'Europe en fait un joueur à part et indiscutable.
Malgré une saison 2007-08 en dents de scie, Vieira ne se doutait pourtant pas que son chemin de croix serait aussi long.
L'épisode du Championnat d'Europe et cette blessure contractée à la veille d'un match amical contre le Paraguay a été le plus douloureux. Son maintien dans le groupe des 23 malgré son indisponibilité n'a fait qu'accentuer le malaise.

Les « Bleus » ont
suffisamment patienté


Mais après les doutes des premiers jours (« Je ne me pose pas la question de savoir aujourd'hui si j'ai envie de continuer en équipe de France ou pas, 2010, c'est un peu loin », déclarait-il le 20 juin), Vieira a vite retrouvé la motivation. Restait à fixer une date pour son retour en sélection.
Et là encore, les contre-temps se sont accumulés. Après une rechute en août et des forfaits contre l'Autriche et la Serbie en septembre, Vieira a encore dû se résoudre à abandonner ses coéquipiers lors de l'échauffement précédant le crucial Roumanie-France du 11 octobre.
Ce nouveau coup dur n'a pas plu à José Mourinho, présent en Roumanie. L'entraîneur de l'Inter aurait même souhaité que Vieira soit dispensé du match amical contre l'Uruguay. Mais les Bleus et leur capitaine ont, eux, suffisamment patienté.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mar 18 Nov 2008 - 9:12

Football

Boumsong appelé
Le défenseur de Lyon Jean-Alain Boumsong a été convoqué, hier, par Raymond Domenech pour le match amical contre l'Uruguay, mercredi au Stade de France, pour pallier les indisponibilités de Bacary Sagna, Lassana Diarra et Julien Escudé.
Sagna a été touché à la cheville droite avec son club d'Arsenal, samedi, et Diarra, qui évolue à Portsmouth, souffre de la jambe gauche. Escudé est, lui, blessé aux adducteurs et n'a pas joué en championnat avec le FC Séville, dimanche.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 19 Nov 2008 - 12:09

Football
France - Uruguay en amical (21 h au Stade de France)

Parenthèse avant des rendez-vous majuscules
Un mois après le maintien de Raymond Domenech, la France retrouve les terrains dans un climat beaucoup plus apaisé lors d'un match amical qui doit servir de revue d'effectif avant les grands rendez-vous de 2009 et une double confrontation décisive contre la Lituanie.
La tension et la pression sont retombées après le Conseil fédéral du 15 octobre qui a renouvelé sa confiance au patron des Bleus. Sauvé par le sursaut de ses joueurs en Roumanie (2-2), Domenech a désormais les coudées franches jusqu'au déplacement en terre lituanienne, le 28 mars, qui décidera d'une partie de l'avenir de son équipe dans les qualifications pour le Mondial-2010 juste après une rencontre de prestige contre l'Argentine de Maradona, le 11 février à Marseille.
Mais l'adepte de l'ouverture à tous crins s'est cette fois bien gardé de jouer les cartes de la nouveauté et de la surprise. Hormis la convocation de Savidan, le public du stade de France n'applaudira que des visages connus de la famille bleue.

Vieira pour solidifier
la défense


Les défections dans le secteur défensif de Sagna, Escudé et de Lassana Diarra, n'ont pas conduit Domenech à puiser dans sa réserve. Seul Boumsong, appelé de dernière minute, est chargé de compenser leurs absences.
Mais s'il y a un joueur qui attend avec impatience de revêtir la tunique bleue, c'est bien Patrick Vieira. Sa blessure au mollet droit juste avant le coup d'envoi de Roumanie-France avait retardé ses retrouvailles avec l'équipe de France à qui il manque depuis le 6 février et un match amical perdu en Espagne (1-0).
Avec son retour, Domenech et ses joueurs espèrent gagner en solidité en défense, principal chantier depuis le fiasco de l'Euro. Les 15 buts encaissés lors des 7 derniers matches ont mis en lumière l'incapacité du sélectionneur à trouver la bonne formule.
Le rappel de Silvestre (31 ans), qui n'est plus apparu en bleu depuis mai 2006, est un gage d'expérience mais révèle le manque de solutions dont dispose Domenech, tiraillé entre les forfaits et la méforme persistante de certains cadres tel Gallas. Et que dire du poste de gardien, où Mandanda peine à s'imposer. Le Marseillais voit poindre la menace Lloris, étincelant avec Lyon.

Anelka plutôt que Benzema


En attaque, c'est la situation inverse qui prévaut. Domenech n'a que l'embarras du choix. La question vaut surtout pour Anelka. Le meilleur buteur du championnat d'Angleterre postule logiquement à une place de titulaire, que ce soit aux côtés d'Henry dans un 4-4-2, ou seul en pointe dans un 4-2-3-1 qui reléguerait "Titi" sur le côté gauche, comme au FC Barcelone.
Les performances d'Anelka sur la scène internationale sont en tout cas une mauvaise nouvelle pour Benzema. D'autant qu'avec Ribéry et Gourcuff, Domenech dispose de deux milieux de terrains offensifs attirés par le but.
Alors que la disgrâce de Malouda se poursuit et que Ben Arfa a également été laissé à la maison, le joueur de Bordeaux peut prendre définitivement l'ascendant sur ses deux rivaux et distancer un Nasri qui revient après deux mois d'absence. Avant les rendez-vous cruciaux du printemps 2009, les places valent cher.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 19 Nov 2008 - 12:27

Les équipes
FRANCE : Lloris - Fanni, Mexès, Gallas, Evra - Vieira, Toulalan - Ribéry, Gourcuff, Henry - Anelka. Sélectionneur : Raymond Domenech
URUGUAY : Carini - Silva, Godin, Lugano, Caceres - Pereira, Gargano, Rodriguez - Forlan, Abreu - Suarez. Sélectionneur : Oscar Washington Tabarez
Arbitre : M. Zimmermann (SUI)
Coup d'envoi à 21h, à Saint-Denis. En direct sur TF 1

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 19 Nov 2008 - 12:29

Football
Football / Amicaux

Les principaux matches
Allemagne - Angleterre20 h 45
Écosse - Argentine21 h
Brésil - Portugal
Autriche - Turquie20 h 30
Roumanie - Géorgie
Israël - Côte d'Ivoire
Espagne - Chili22 h
Afrique du Sud - Cameroun
Ukraine - Norvège19 h
Pays-Bas - Suède20 h 45
Suisse - Finlande20 h30
Grèce - Italie

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 19 Nov 2008 - 12:59

Tous les sports Football : un match basse tension pour l'équipe de France
Le 19/11/08
Seule surprise de la sélection établie par Raymond Domenech pour affronter l’Uruguay, Steve Savidan pourrait honorer ce soir sa première cape en équipe de France. « Je ne suis pas là pour me montrer à l’entraînement, a averti le buteur caennais. Ici, ce n’est pas Eurodisney, on n’est pas ici pour voir Mickey ! Le but n’est pas forcément que de jouer, mais d’être présent dans un collectif et tout faire pour jouer, tout faire pour ne pas avoir de regret. Mais j’en ai rêvé, de ce match. Il y a longtemps. » Photo AFP
Un mois après le maintien de Raymond Domenech, la France retrouve les terrains dans un climat beaucoup plus apaisé, ce soir à 21 h, lors d’un match amical contre l’Uruguay, avant les grands rendez-vous de 2009 et une double confrontation décisive contre la Lituanie.

La tension et la pression sont retombées après le Conseil fédéral du 15 octobre qui a renouvelé sa confiance au patron des Bleus. Sauvé par le sursaut de ses joueurs en Roumanie (2-2), Domenech a désormais les coudées franches jusqu’au déplacement en terre lituanienne, le 28 mars, qui décidera d’une partie de l’avenir de son équipe dans les qualifications pour le Mondial 2010.
Mais l’adepte de l’ouverture s’est cette fois bien gardé de jouer les cartes de la nouveauté et de la surprise, hormis la convocation de Savidan. Les défections dans le secteur défensif de Sagna, Escudé et de Lassana Diarra n’ont pas conduit Domenech à puiser dans sa réserve, seul Boumsong ayant été appelé.
Mais s’il y a un joueur qui attend avec impatience de revêtir la tunique bleue, c’est bien Patrick Vieira. Sa blessure au mollet droit juste avant le coup d’envoi de Roumanie-France avait retardé ses retrouvailles avec l’équipe de France, à qui il manque depuis le 6 février et un match amical perdu en Espagne (1-0).
Avec son retour, Domenech et ses joueurs espèrent gagner en solidité en défense, principal chantier depuis le fiasco de l’Euro (15 buts encaissés en 7 matches). Le rappel de Silvestre (31 ans), qui n’est plus apparu en bleu depuis le 31 mai 2006, est un gage d’expérience mais révèle également le manque de solutions dont dispose Domenech. Et que dire du poste de gardien, où Mandanda peine à s’imposer. Domenech, lui-même, a laissé la porte ouverte à un changement («Nous n’avons pas encore arrêté notre choix », a-t-il déclaré) et le Marseillais voit poindre la menace Lloris, étincelant avec Lyon.

En attaque, c’est la situation inverse qui prévaut et Domenech n’a que l’embarras du choix. La question vaut surtout pour Anelka, qui effectue un début de saison exceptionnel avec Chelsea. En tête du classement des buteurs en Angleterre (12 buts), "Nico" postule logiquement à une place de titulaire que ce soit aux côtés d’Henry dans un 4-4-2 que seul en pointe dans un 4-2-3-1 qui reléguerait « Titi » sur le côté gauche comme au FC Barcelone. Les performances d’Anelka sont en tout cas une mauvaise nouvelle pour Benzema, souverain en Ligue 1 mais loin d’être rayonnant en sélection. D’autant qu’avec Ribéry et Gourcuff, Domenech dispose de deux milieux de terrains offensifs attirés par le but.
Alors que la disgrâce de Malouda, non retenu, se poursuit et que Ben Arfa a également été laissé à la maison, le joueur de Bordeaux peut prendre définitivement l’ascendant sur ses deux rivaux et distancer un Nasri qui revient après deux mois d’absence. Avant les rendez-vous cruciaux du printemps 2009, les places valent cher.

Les équipes probables
France: Lloris - Fanni, Mexès, Gallas, Evra - Vieira, Toulalan - Ribéry, Gourcuff, Henry - Anelka.
Uruguay: Carini - Silva, Godin, Lugano, Caceres - Pereira, Gargano, Rodriguez - Forlan, Abreu - Suarez.
Arbitre: M. Zimmermann (Suisse)

journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 20 Nov 2008 - 17:44

Football
Football / Match nul et vierge entre la France et l'Uruguay au Stade de France

Un nul sans saveur
L'équipe de France, tenue en échec par l'Uruguay 0 à 0 au cours d'un amical sans saveur, a clos sur une note très mitigée une année 2008 catastrophique et à oublier pour elle et son sélectionneur Raymond Domenech, mercredi au Stade de France.
FRANCE 0
URUGUAY 0
Stade de France. Arbitre : M. Zimmermann (Sui). 80 000 spectateurs. Avertissements : Caceres (40e'), Sanchez (90e')
FRANCE : Lloris - Fanni, Mexès, Gallas, Evra - Vieira (cap./A. Diarra 46e'), Toulalan - Ribéry, Gourcuff (Nasri 72e'), Henry (Briand, 72e') - Anelka (Savidan 46e'). Sélectionneur : Raymond Domenech.
URUGUAY : Carini - M. Pereira, Lugano (cap.), Godin (Valdez, 19e'), Caceres - A. Pereira (Cardaccio, 71e'), Gargano, Silva - Suarez (Abreu, 69e'), Forlan (Cavani 46e'), Rodriguez (Sanchez, 82e').
Difficile de tirer des enseignements d'une rencontre programmée au pire moment du calendrier, coincée entre deux journées de championnat et à une semaine de matches cruciaux en Ligue des champions. L'essentiel pour les Bleus et leur patron avait été acquis le 11 octobre en Roumanie (2-2), Domenech ayant sauvé sa tête au cours de ce déplacement à hauts risques.
Mais cet ultime rendez-vous de l'année contre les coriaces Uruguayens a surtout confirmé les lacunes actuelles d'une équipe de France qui se prépare à vivre quatre premiers mois chargés en 2009 avec un amical contre l'Argentine de Maradona (le 11 février) et deux matches décisifs contre la Lituanie, le 28 mars et le 1er avril, sur la route du Mondial-2010.
Domenech avait pourtant opté pour un 4-2-3-1 qui a toujours souri aux Bleus et leur assure une assise défensive solide. Mais sans grande motivation, malgré un Stade de France plein à craquer, et sans doute soucieux de se préserver, les joueurs français ont disputé ce match à un rythme de sénateur.
La grande inconnue se situait au niveau du secteur défensif, mis à mal ces derniers mois (15 buts encaissés lors des 7 derniers matches). Sans Abidal, blessé, Mexès effectuait son grand retour après avoir connu une disgrâce à la suite de sa prestation catastrophique en Autriche (défaite 3-1), le 6 septembre, et Lloris avait été aligné dans les buts, profitant des déboires récents de Mandanda.

Anelka et Savidan,
les plus tranchants


Les deux joueurs se sont plutôt bien acquittés de leur tâche, même si Lloris n'a pas eu grand chose à faire, les attaquants uruguayens ayant rarement cadré leurs frappes.
Mais la sérénité n'est toujours pas au rendez-vous au sein de la défense française, ballottée dans les airs et encore victime d'erreurs individuelles grossières comme sur cette passe mal ajustée d'Evra dont n'a pas su profiter Rodriguez (22e).
Le grand retour de Vieira, neuf mois après sa dernière apparition en équipe de France, n'a pas non plus apporté cette garantie tant recherchée. Pour ménager l'organisme de son capitaine et sans doute aussi calmer les susceptibilités de José Mourinho, le milieu de terrain de l'Inter Milan n'est resté que 45 minutes sur la pelouse après une prestation correcte mais à mille lieux des plus belles heures du « grand Pat ».
Le seul à avoir réussi à tirer son épingle de jeu fut Anelka, le plus tranchant et le plus dangereux des joueurs tricolores avant sa sortie à la pause. L'avant-centre de Chelsea s'est procuré trois belles occasions (17e, 24e et 36e) sans avoir la même réussite qu'avec Chelsea où il collectionne les buts (meilleur buteur du Championnat d'Angleterre avec 12 buts).
Domenech a également pu apprécier le culot de Savidan, très actif pour sa première cape. Entré à la place d'Anelka, le Caennais a fait se soulever le Stade de France par des gestes purs d'attaquant avec notamment deux reprises acrobatiques (62, 67e).
Secouée en défense, la France peut encore compter sur un secteur offensif qui est aujourd'hui sa principale assurance. Pour voyager loin et ne pas revivre en 2009 le cauchemar de cette année, Domenech possède au moins quelques garanties.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 20 Nov 2008 - 18:37

Football : une pâle conclusion pour les Bleus
Le 20/11/08
Thierry Henry et les Bleus ont conclu leur année 2008 par un match nul 0-0 face une coriace équipe d'Uruguay.
L’équipe de France, tenue en échec par l’Uruguay 0 à 0 au cours d’un amical sans saveur, a clos sur une note très mitigée une année 2008 catastrophique et à oublier, hier au Stade de France.

Difficile de tirer des enseignements de cette rencontre programmée au pire moment du calendrier, coincée entre deux journées de championnat et à une semaine de matches cruciaux en Ligue des champions. L’essentiel pour les Bleus et leur patron avait été acquis le 11 octobre en Roumanie (2-2), Domenech ayant sauvé sa tête au cours de ce déplacement à hauts risques. Mais cet ultime rendez-vous de l’année contre les coriaces Uruguayens a surtout confirmé les lacunes actuelles de l’équipe de France.
Domenech avait pourtant opté pour un 4-2-3-1 qui a toujours souri aux Bleus et leur assure une assise défensive solide. Mais sans grande motivation, malgré un Stade de France plein à craquer, et sans doute soucieux de se préserver, les joueurs français ont disputé ce match à un rythme de sénateur.
La grande inconnue se situait au niveau du secteur défensif, mis à mal ces derniers mois (15 buts encaissés lors des 7 derniers matches). Sans Abidal, blessé, Mexès effectuait son grand retour après avoir connu une disgrâce à la suite de sa prestation catastrophique en Autriche (défaite 3-1), le 6 septembre, et Lloris avait été aligné dans les buts, profitant des déboires récents de Mandanda.
Anelka et Savidan, les plus tranchants
Les deux joueurs se sont plutôt bien acquittés de leur tâche, même si Lloris n’a pas eu grand chose à faire, les attaquants uruguayens ayant rarement cadré leurs frappes. Mais la sérénité n’est toujours pas au rendez-vous au sein de la défense française, ballottée dans les airs et encore victime d’erreurs individuelles grossières.
Le grand retour de Vieira n’a pas non plus apporté cette garantie tant recherchée. Pour ménager l’organisme de son capitaine et sans doute aussi calmer les susceptibilités de José Mourinho, le milieu de terrain de l’Inter Milan n’est resté que 45 minutes sur la pelouse après une prestation correcte mais à mille lieux des plus belles heures du "grand Pat".
Le seul à avoir réussi à tirer son épingle de jeu fut Anelka, le plus tranchant et le plus dangereux des joueurs tricolores avant sa sortie à la pause. L’avant-centre de Chelsea s’est procuré trois belles occasions (17e, 24e et 36e) sans avoir la même réussite qu’avec Chelsea où il collectionne les buts.
Domenech a également pu apprécier le culot de Savidan, très actif pour sa première cape. Entré à la place d’Anelka, le Caennais a fait se soulever le Stade de France par des gestes purs d’attaquant avec notamment deux reprises acrobatiques (62e, 67e). Secouée en défense, la France peut encore compter sur un secteur offensif qui est aujourd’hui sa principale assurance. Pour voyager loin et ne pas revivre en 2009 le cauchemar de cette année, Domenech possède au moins quelques garanties
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 23612
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Mandanda,Djidonou,Brahmia,Oswald,Sommer

Re: Equipe de France

Message par Zebra68 le Jeu 20 Nov 2008 - 19:55

Le seul joueur qui a pris du plaisir pendant cette rencontre est Savidan.

Henry a été inexistant.


_________________

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 20 Nov 2008 - 21:21

ils sont nullent

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Ven 21 Nov 2008 - 14:15

Raymond Domenech : « Nous n’avons pas pris de but »
Le 21/11/08
Après le match nul des Bleus face à l’Uruguay, mercredi, Raymond Domenech est surtout heureux de ne pas avoir concédé de but.

Le sélectionneur de l’équipe de France Raymond Domenech a salué la « progression » et « l’évolution » du secteur défensif des Bleus, mercredi en match amical contre l’Uruguay (0-0).

Quel est votre sentiment après cette rencontre ?

Cela fait longtemps que l’on n’avait pas pris de but. C’est une première satisfaction. Enfin. J’ai essayé de faire de la rotation pour les clubs et dans ce cas c’est toujours le registre offensif qui est pénalisé. Cela fait quatre ans que je fais cela pour les matches amicaux. Je fais de la gestion d’effectif.

Qu’avez-vous pensé de Savidan ?

On le connaît, sa qualité c’est de tenter des choses. Ce n’est pas évident de jouer naturellement quand on joue sa première sélection. Lui, l’a fait.

Qu’est-ce qui vous a déçu ?

Ce n’est pas évident pour des joueurs qui ont joué dimanche, qui rejouent samedi et qui ont des matches décisifs de Ligue des champions. Ces imperfections dans l’animation offensive sont dues à cela. Ce qui était important c’était de permettre à des joueurs de rejouer, voir des associations et ne pas avoir de pépins pour ne pas avoir des joueurs handicapés dans leurs clubs.

Ribéry a été victime d’un tacle sévère…

Il y a des arbitres qui n’appliquent pas totalement le règlement dans les matches amicaux. Un attentat, normalement c’est carton rouge. Il (Ribéry, ndlr) a la chaussette et le protège-tibia découpés.

Quel est le bilan de cette année 2008 ?

On est en course pour une qualification à la Coupe du monde, ce ne sera pas facile de se qualifier, mais on est toujours là. L’équipe se construit, se met en place et j’aimerais vite retrouver les joueurs.

Qu’avez-vous pensé de Lloris ?

Je n’étais pas là pour le juger mais pour le mettre en situation. Il n’a pas eu d’arrêts décisifs à faire, je n’ai pas à le regretter.

journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mar 9 Déc 2008 - 8:45

Football : nouvelle intervention chirurgicale pour Sagnol
Le 08/12/08
Willy Sagnol lors d'un match de qualification de l'Euro 2008, France-Ils Féroé en juin 2006 à Sochaux.
L'international français du Bayern Munich, Willy Sagnol, absent depuis août à cause d'une blessure à un tendon d'Achille, va subir une nouvelle intervention chirurgicale, rapporte lundi l'agence allemande d'informations sportives SID.

Selon le manageur général du Bayern, Uli Hoeness, l'intervention porterait sur le nerf lui-même et serait moins lourde que la précédente.

Elle pourrait toutefois décider de l'avenir du latéral français qui ressent encore une douleur lorsqu'il court.

L'ancien joueur de Monaco et de Saint-Etienne avait en effet indiqué fin novembre qu'il voulait «reprendre l'entraînement avec le groupe professionnel lors du stage à Dubaï après la trêve hivernale» début janvier.

«Si je ressens encore une douleur en mai prochain, j'arrête», avait-il ajouté dans un entretien à un journal allemand.

Agé de 31 ans, Sagnol a fait la dernière de ses 184 apparitions en Bundesliga sous le maillot du Bayern le 10 mai 2008. Le défenseur, dont le contrat avec son club depuis 2000, expire en 2010, avait déjà manqué une grande partie de la saison 2007-08 en raison d'une grave blessure au genou droit contractée en avril 2007.
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mar 9 Déc 2008 - 8:49

Le sport en bref
Le 09/12/08
Franck Ribéry, flatté d’être à nouveau joueur français de l’année.

Football

Ribéry flatté d’être joueur français de l’année. Le milieu offensif de l’équipe de France et du Bayern Munich, Franck Ribéry, s’est dit flatté d’avoir été désigné joueur français de l’année par le bi-hebdomadaire France Football pour la deuxième année consécutive. «Je suis flatté de remporter ce trophée pour la deuxième année consécutive… Ce titre est très important à mes yeux, d’autant plus que je joue à l’étranger. Cela montre que je livre de belles prestations,» a-t-il ajouté.

Invité
Invité

Re: Equipe de France

Message par Invité le Mar 9 Déc 2008 - 10:42

bravo a lui,mais la france est loin d'etre qualifié pour la cdm 2010.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 8 Jan 2009 - 9:25

Foot - Bleus - Le Grand Oral de Domenech
Raymond Domenech, le sélectionneur de l'Equipe de France, s'est très longuement entrenu dans L'Equipe de jeudi. Un retour sur son année où il s'est livré comme rarement, et dont la deuxième partie (où il évoque notamment le cas Florent Malouda et tacle Luis Fernandez) sera publiée dans l'édition de vendredi.

Ce jeudi, le sélectionneur (photo L'Equipe) évoque surtout la tempête médiatique qu'il a traversée. «La veille de France-Serbie (ndlr : 2-1), ça puait la mise à mort par les médias. On m'a reproché ma fameuse phrase sur l'odeur du sang, mais c'était la réalité. C'était ce que j'ai ressenti à ce moment-là. J'ai eu tort de le dire. Mais dans ce métier, il faut savoir se taire», analyse-t-il froidement tout en signalant qu'il «n'a pas tout dit» ce qui lui «bouffe l'estomac parfois».

Raymond Domenech revient évidemment sur l'échec de la France lors de l'Euro 2008 : «L'Euro, c'est de ma faute. Je savais que cela serait plus compliqué que le Mondial 2006 mais je ne l'ai pas assez expliqué. Mais je reste persuadé que cela aurait basculer contre l'Italie (ndlr : 0-2) sans tous les événements défavorables (ndlr : blessure de Ribéry, expulsion d'Abidal)».

«L'AUTRICHE, JE N'AI PAS COMPRIS»
Interrogé sur son changement de communication, inexistant pour certains, le sélectionneur bleu n'est vraiment pas d'accord. «Mais j'ai changé, je ne dis plus rien ! Depuis six mois, j'utilise parfaitement la langue de bois. Je m'ennuie à un point, vous ne pouvez pas savoir. Plus d'humour, plus rien. Alors oui, j'ai changé ma com'», s'est-il défendu.

L'ancien joueur de Lyon s'est expliqué sur le cas Philippe Mexès : «Sa sélection pour la Suède (3-2) et l'Autriche (1-3), cela paraissait évident. Avec la Roma, il saute au-dessus de tout le monde. J'étais le roi des cons de ne pas le faire jouer, et après la rencontre en Autriche, je me fais tailler car je le fais jouer.» Ce dernier match, Domenech a confié l'avoir très mal vécu. «J'étais marqué. Je ne comprenais pas cette faillite dans ce match. Cela a complètement basculé alors qu'il n'y avait aucun signe avant, a-t-il expliqué. Pour mes proches, cela a vraiment été très dur. Mon fils de 20 ans a pris de plein fouet la cruauté des gens. C'est la seule chose qui aurait pu me faire arrêter. Voir leur désarroi alors que cela vient de quelque chose que je leur impose, cela aurait pu me faire craquer». C'est aussi cela qui l'a amené à sa grande colère au lendemain du match, lorsque les joueurs se sont plaints que le nouveau docteur des Bleus leur impose de prendre le petit-déjeuner à 8h30 du matin : «J'étais vraiment en colère, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Mais cela m'a fait du bien et à eux aussi. Dès le lendemain soir, j'ai senti qu'on était reparti ensemble, sur le même chemin.» Celui de la qualification au Mondial 2010.

journal l'équipe

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Ven 6 Fév 2009 - 8:56

Équipe de France / La sélection pour l'Argentine

Domenech mise sur du solide
Le sélectionneur Raymond Domenech a joué la carte de la continuité hier avec une liste sans surprise pour le match amical France-Argentine du 11 février. Seul Cédric Carrasso s'immisce au sein d'une hiérarchie volontairement non chamboulée en prévision des deux chocs contre la Lituanie.
Juste avant le double rendez-vous couperet dans la course au Mondial 2010 (le 28 mars à Kaunas et le 1er avril au Stade de France), le patron des Bleus semble avoir abandonné sa politique d'ouverture.
Après Savidan, appelé contre l'Uruguay (0-0), le 19 novembre, c'est Carrasso qui a pu bénéficier de la seule opportunité offerte. Il n'y aura donc pas de cadeaux pour les joueurs français, malgré la perspective alléchante d'un match de prestige contre l'Argentine de Diego Maradona.

Le match Anelka-Benzema


« On ne doit rien à personne, a résumé le sélectionneur. On prépare les matches contre la Lituanie. Je voulais resserrer, ce n'est pas le moment de faire des essais et de se disperser. »
Gignac et Hoarau, pressentis pour intégrer le groupe France après leur début de saison en fanfare en L 1 (meilleurs buteurs avec 13 buts chacun), devront encore patienter.
Avec trois avant-centres de dimension mondiale (Henry, Anelka, Benzema), Domenech a déjà l'embarras du choix, et le retour au 4-2-3-1 limite les possibilités à ce poste. Henry, replacé à gauche cette saison, Anelka et Benzema vont logiquement se disputer l'unique place disponible en attaque. « Il n'y a pas de vraie hiérarchie. Il y a deux attaquants de très haut niveau, le choix se fera en fonction de la forme du moment. »
Avec un groupe composé quasi exclusivement d'habitués de la maison bleue, et en attendant le règlement du cas Vieira et le rétablissement d'Evra, Domenech va pouvoir tester une équipe qui devrait être très proche de celle qui sera alignée contre les Lituaniens.
Malgré la concurrence de Lloris, Mandanda reste le n°1 dans les buts. En défense, le retour de blessure de Sagna, le successeur du retraité Sagnol, devrait mettre fin à l'interim assuré par Fanni, désormais son remplaçant naturel.
Même s'il croit toujours aux retrouvailles de Vieira avec l'équipe de France, le sélectionneur ne part pas non plus en terrain inconnu au milieu avec le trio Toulalan, Alou Diarra, Lassana Diarra. Ribéry et Gourcuff, désormais incontournable, sont bien sûr présents.
Ben Arfa en disgrâce à Marseille, Govou blessé jusqu'à la fin de la saison et surtout Malouda, qui semble bel et bien écarté malgré les dires de Domenech - « j'ai beaucoup de solutions sur le côté gauche » -, c'est Briand qui poursuit son apprentissage international, alors que la convocation de Nasri n'est plus une surprise.


Les 21
Gardiens : Lloris (Lyon), Mandanda (Marseille), Carasso (Toulouse).
Défenseurs : Abidal (Barcelone/ESP), Clichy (Arsenal/ANG), Escudé (FC Séville/ESP), Fanni (Rennes), Gallas (Arsenal/ANG), Mexès (AS Rome/ITA), Sagna (Arsenal/ANG), Squilacci (FC Séville/ESP).
Milieux : A. Diarra (Bordeaux), L. Diarra (Real Madrid/ESP), Gourcuff (Bordeaux), Nasri (Arsenal/ANG), Toulalan (Lyon), Ribéry (Bayern Munich/ALL).
Attaquants : Anelka (Chelsea/ANG), Benzema (Lyon), Briand (Rennes), Henry (Barcelone/ESP).


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mar 10 Fév 2009 - 8:30

Football

Les 21 Français
La liste des 21 joueurs Français retenus par Raymond Domenech pour affronter l'Argentine demain à Marseille, après la convocation en renfort de Mouhamadou Dabo, est la suivante :
Gardiens : Hugo Lloris (Lyon), Steve Mandanda (Olympique de Marseille), Cédric Carrasso (Toulouse).
Défenseurs : Eric Abidal (Barcelone/ESP), Jean-Alain Boumsong (Lyon), Rod Fanni (Rennes), William Gallas (Arsenal/ENG), Philippe Mexès (AS Rome/ITA), Bacary Sagna (Arsenal/ENG), Sébastien Squillaci (FC Séville/ESP), Mouhamadou Dabo (Saint-Etienne).
Milieux : Alou Diarra (Bordeaux), Lassana Diarra (Real Madrid/ESP), Yoann Gourcuff (Bordeaux), Samir Nasri (Arsenal/ENG), Jérémy Toulalan (Lyon).
Attaquants : Nicolas Anelka (Chelsea/ENG), Karim Benzema (Lyon), Jimmy Briand (Rennes), Thierry Henry (Barcelone/ESP), Franck Ribéry (Bayern Munich/GER).

Football
Football / Avant France - Argentine, demain soir à Marseille

L'OM a failli voir Maradona...
Le temps d'un mois de juin 1989, Marseille s'est pris à rêver de la signature de Diego Maradona. Las, l'actuel sélectionneur argentin restera finalement à Naples, en idole d'une ville, et l'OM poursuivit sans lui sa moisson de titres.
« Maradona à l'OM ! » : le samedi 3 juin, l'Equipe et Le Provençal annoncent l'incroyable nouvelle, fruit d'une fuite savamment orchestrée par un impresario présumé de l'Argentin, Michel Basilevitch.
Une vraie bombe qui fait chavirer Marseille. « Le meilleur joueur du monde au Vélodrome, où on aime l'Argentine et ses couleurs bleu et blanc comme l'OM, cela ne pouvait que nous faire rêver. Même si en France, où la mentalité est souvent à la jalousie, tout le monde ne sautait pas de joie... », se souvient aujourd'hui Michel Tonini, vice-président du club de supporteurs des Yankees.

Hidalgo : « C'était un rêve !
Il était alors au sommet »


Trois ans après l'arrivée de Bernard Tapie à la présidence, l'OM vient tout juste de fêter son 5e titre de champion de France, le premier d'une série de quatre consécutifs. De cette équipe germera le finaliste de la Ligue des champions 1991 et le vainqueur de 1993.
Il y avait déjà Papin, Allofs, Sauzée, Förster, Cantona, Di Méco. Mozer, Tigana et Waddle allaient arriver. Alors avec Maradona...
Même Michel Hidalgo, directeur sportif du club, avait du mal à le croire : « C'était un rêve ! Il était alors au sommet. Chaque lundi, tous les journaux du monde relataient son match de la veille... ».
C'est pourtant Hidalgo, accompagné de Basilevitch, qui fait le déplacement pour Naples. En toute discrétion : le souhait de Maradona de quitter Naples doit demeurer secret. Sinon, l'affaire est vouée à l'échec.
Hidalgo se rend donc dans la maison du créateur argentin. Sauf qu'il arrive le jour où celui-ci a convoqué les photographes pour tirer le portrait de sa fille qui vient de naître. Hidalgo et Basilevitch passent donc l'après-midi dans la cuisine....
« Il venait nous voir de temps en temps. Il désirait venir à l'OM, c'est clair. Il avait aussi très envie d'une belle villa au bord de la mer. Je lui en ai présenté une que je connaissais, cela lui a semblé enchanteur. Et ses exigences salariales paraissaient accessibles », relate aujourd'hui l'ancien sélectionneur français.
La prise de contact est donc prometteuse. Mais l'affaire n'ira pas plus loin. La faute à la fuite dans la presse, qui met Naples en ébullition ? Tapie en est convaincu.
Dès ce moment en effet, le patron du Napoli, Corrado Ferlaino, fera tout pour empêcher le « deal », narguant Tapie et affirmant que le président marseillais le « traque » alors que l'Argentin, arrivé de Barcelone en 1984, est sous contrat jusqu'en 1993.

Même Bernard Tapie
semble y avoir cru


Offensé, Tapie affirme le 14 juin que le transfert de Maradona est « une affaire classée » à laquelle il n'a « jamais cru », n'hésitant pas non plus à qualifier « d'usurpateur » l'intermédiaire Basilevitch.
Pourtant, le 31 août, Tapie affirme soudain que Maradona « portera le maillot de l'OM où il terminera sa carrière européenne ».
Il n'en sera rien. Mais le joueur, jusqu'au bout de ses vacances argentines, entretiendra le flou, au gré de polémiques houleuses voire haineuses entre lui et Ferlaino. Il reviendra à Naples le 4 septembre, dix jours après la reprise du championnat...
L'incartade lui sera pardonnée. « Nous avons trop besoin de lui et de son immense talent », dira le directeur sportif napolitain Luciano Moggi.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 11 Fév 2009 - 10:50

Football
Football / France - Argentine, au Vélodrome de Marseille (21 h)

Les Bleus se testent
Un peu plus d'un mois avant deux rendez-vous cruciaux sur la route du Mondial-2010 contre la Lituanie, la France s'offre un match amical de gala face à l'Argentine de Maradona et Messi pour mesurer ses forces et peaufiner son équipe type.
Cette première rencontre de l'année 2009 ne manquera pas de symboles, aussi bien pour les Bleus que pour leurs prestigieux adversaires. La présence de Maradona à Marseille, ville où l'ancien « Pibe de Oro » est adulé depuis son transfert avorté à l'OM en 1989, est en soi un événement.
Et la cohorte de vedettes qui compose la sélection albiceleste (Messi, Tevez, Agüero, Mascherano, Heinze, Zanetti...) a de quoi motiver n'importe quel international même pour un amical programmé à une semaine des 8es de finale de la Ligue des champions.

Peut-être aussi se prémunir
contre une déculottée


Mais au-delà de l'effervescence causée par l'arrivée de la légende argentine dans la cité phocéenne, Raymond Domenech a bien d'autres raisons de prendre au sérieux cette opposition. Le sélectionneur est entièrement tourné vers la double confrontation contre la Lituanie (28 mars à Kaunas, 1er avril au stade de France) et son choix de joueurs a été entièrement guidé par ce double objectif.
Hormis les convocations de Cédric Carrasso (3e gardien) et de Mouhamadou Dabo (pour palier les blessures de Clichy et d'Escudé), le patron des Bleus a fait dans le classique, histoire de voir une dernière fois à l'oeuvre ses forces vives et peut-être aussi de se prémunir contre une déculottée, toujours redoutée avec le trio Messi-Tevez-Agüero.
Des questions demeurent toutefois encore sans réponse. Le match contre l'Argentine doit surtout servir à lever un coin de voile sur le onze type que concocte Domenech pour espérer se qualifier pour la Coupe du monde.
Si Mandanda a été confirmé comme le gardien N.1, a fortiori devant son public du Vélodrome, la tâche de Domenech n'a pas été facilitée par les indisponibilités qui ont décimé le côté gauche de son arrière-garde (Evra, Clichy, Escudé). La défense, malmenée depuis le désastre de l'Euro-2008 (9 buts encaissés en 6 matches), reste plus que jamais un chantier permanent et le sélectionneur n'a toujours pas réussi à aligner son quatuor idéal (Sagna-Gallas-Abidal-Evra).

Le sélectionneur n'en serait
pas à son premier contre-pied


Abidal sera-t-il décalé sur le côté gauche face au feu-follet Messi ou retrouvera-t-il l'axe de la défense aux côtés de Gallas ? Dans ce dernier cas, confier à Dabo le soin de museler l'un des meilleurs joueurs de la planète pourrait s'avérer désastreux alors que le Stéphanois évolue dans l'avant-dernière défense de la Ligue 1. Mais le sélectionneur n'en serait pas à son premier contre-pied.
En attaque, il s'agira également de voir où en est le duel entre Anelka et Benzema pour l'unique place d'avant-centre des Bleus dans un système en 4-2-3-1. Le joueur de Chelsea possède par son expérience une légère avance alors que le Lyonnais tarde à concrétiser en équipe de France. Face aux rugueux défenseurs argentins, il s'agira d'un vrai test.
Gourcuff, qui semble payer les efforts produits au cours d'une saison harassante, sera également surveillé de très près par ses entraîneurs (Domenech, Laurent Blanc) et par les milieux sud-américains qui ont sûrement préparé un piège pour neutraliser la dernière petite merveille du football français.
Pour Domenech, l'enjeu est bien plus simple : se montrer à la hauteur de ce rendez-vous de prestige pour ne pas partir en Lituanie avec un moral en berne.


Football

France - Argentine
FRANCE : Mandanda - Sagna, Gallas, Boumsong (ou Mexès), Abidal - Toulalan, L. Diarra (ou A. Diarra) - Ribéry, Gourcuff, Henry - Benzema (ou Anelka). Sélectionneur : Raymond Domenech.
ARGENTINE : Carrizo - Zanetti, Demichelis, Heinze, Papa - Mascherano, Gago, Maxi Rodriguez - Messi, Tévez, Agüero. Sélectionneur : Diego Maradona.
Coup d'envoi : 21 h au Vélodrome de Marseille.


Football
Raymond Domenech

« Ce match se suffit à lui-même »
Raymond Domenech déclare qu'avant de songer à la double confrontation contre la Lituanie en éliminatoires du Mondial-2010, il est entièrement focalisé sur le match de gala de ce mercredi soir, qui « se suffit largement à lui-même ».
- Avez-vous l'esprit tourné vers les matches contre la Lituanie ou vous concentrez-vous uniquement sur le choc contre l'Argentine ?
- Ce dernier suffit amplement. C'est un vrai match contre une équipe que tout le monde connaît. J'espère que ce sera spectaculaire. Le match se suffit largement à lui-même.
- Quelles sont vos certitudes en défense malgré les absences sur blessure ?
- La seule certitude, c'est qu'on a un groupe de joueurs qui est susceptible de faire partie de l'équipe. J'aimerai bien stabiliser le secteur avec au moins deux matches de suite avec les quatre même joueurs, mais ce sont les aléas d'une sélection et entre les blessures et les suspensions, c'est dur de trouver la stabilité.
- Messi est-il le seul joueur à craindre côté argentin ?
- L'Argentine, ce n'est pas qu'un joueur. On souligne souvent le talent de leurs joueurs offensifs mais il faut aussi mettre en avant leur solidité défensive. En 2007 (défaite en amical contre l'Argentine au Stade de France, NDLR), j'avais déjà loué le dernier geste défensif des Argentins.
- Tout le monde se focalise sur Maradona et moins sur les Bleus...
- Pour une fois, je suis tranquille. Cela me va très bien. En plus je trouve que c'est tout à fait normal.
- Qu'attendez-vous du public du stade Vélodrome ?
- Un soutien normal d'un public qui vient voir son équipe. Je n'attends pas autre chose. Même si on peut avoir une ferveur plus sensible pour l'Argentine, on attend un public qui encourage son équipe. Mais pas un public chauvin.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 12 Fév 2009 - 8:39

Football
Football / L'Argentine domine la France à Marseille (2-0)

Leçon de réalisme
Sans être ridicule, la France, victime notamment du talent de Messi, s'est tout de même inclinée 2 à 0 contre l'Argentine, hier à Marseille, ne parvenant pas à arracher un succès de prestige qui l'aurait rassurée avant deux rendez-vous cruciaux face à la Lituanie dans la course au Mondial 2010.
Raymond Domenech et sa troupe auraient sûrement souhaité une autre issue avant de se rendre à Kaunas, le 28 mars, et d'accueillir les Baltes, le 1er avril au Stade de France. Mais affronter les vedettes albicelestes, même lors d'une rencontre amicale, comportait un sérieux risque et les Bleus sont tombés dans le piège.
Un premier but, inscrit en fin de première période par Gutierrez (41e), a d'abord douché l'ambiance du Vélodrome avant que le rush exceptionnel de Messi, qui a passé en revue toute la défense française (83e), ne jette un voile sur le moral des Français.
Difficile d'évaluer l'impact de ce revers sur la suite du parcours de l'équipe de France et sur son avenir immédiat dans la phase qualificative pour la Coupe du monde car la Lituanie ne possède sûrement pas un joueur de la classe de Messi.
Mais les Bleus peuvent regretter ces deux instants d'inattention qui ont gâché la fête devant 60.000 Marseillais, aussi heureux de voir à l'oeuvre la sélection française que d'apercevoir la légende Diego Maradona.
Car malgré la défaite et ces 10e et 11e buts concédés en sept rencontres depuis l'Euro-2008, les motifs de satisfaction n'ont pas manqué pour les Bleus, qui, avec un peu plus de réalisme, auraient pu s'en sortir avec un score bien plus flatteur. Mais c'est finalement sous des sifflets et des « Domenech démission » que les Français ont quitté Marseille.

La charnière a rassuré


L'offrande en profondeur de Gourcuff pour Anelka (29e), a ainsi été très mal exploitée par l'attaquant de Chelsea, qui a manqué son duel avec Carrizo, le portier argentin. Ribéry avait, lui aussi, des jambes et a juste connu du déchet dans le dernier geste (8e, 33e).
L'entrée en jeu, sous une énorme bronca, de Benzema (65e), n'a pas non plus dynamité une défense argentine solidement amarrée aux deux cerbères Heinze-Demichelis.
Mais au-delà du secteur offensif, resté muet pour la deuxième fois consécutive après le nul concédé face à l'Uruguay (0-0), le 19 novembre en amical, c'est le comportement de la charnière centrale qui était à surveiller de près. Gallas et Mexès, également alignés contre les Uruguayens, ont plutôt bien géré le cas Messi, le principal danger côté argentin, avant d'être dépassés par la classe de l'attaquant du Barça.
Domenech avait regretté mardi de ne pas pouvoir reconduire la même arrière-garde en raison des blessures. La prestation de ses deux défenseurs axiaux est tout de même rassurante tout comme le beau culot de Lassana Diarra, qui a marqué des points en attendant l'éventuel retour de Vieira pour la double confrontation contre la Lituanie.
Les deux latéraux, Sagna et Abidal, de retour en sélection après des blessures, ont en revanche souffert et ont limité le plus possible leurs montées sur les côtés.
A Domenech désormais de trouver les mots justes pour ses joueurs et de pointer du doigt les satisfactions pour éviter que cette défaite logique ne constitue un poids avant les deux rencontres à hauts risques contre les Lituaniens.


Le match en bref
FRANCE 0
ARGENTINE 2
Stade Vélodrome. - Mi-temps : 0-1. Arbitre : M. Eriksson. 60 000 spectateurs. Avertissements : Toulalan (18e), Gallas (38e) pour la France ; Maxi Rodriguez (58e) pour l'Argentine. Les buts : Gutierrez (41e), Messi (83e).
FRANCE : Mandanda - Sagna, Mexès, Gallas, Abidal - Toulalan, L. Diarra - Ribéry, Gourcuff, Henry - Anelka (Benzema 68e). Entraîneur : Raymond Domenech.
ARGENTINE : Carrizo - Zanetti, Demichelis, Heinze, Papa - Maxi Rodriguez (Angeleri 81e), Mascherano, Gago, Gutierrez - Messi, Agüero (Tévez 81e). Entraîneur : Diego Maradona.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Ven 13 Fév 2009 - 8:33

Football
Football / Après France - Argentine (0-2)

Les travaux de Domenech
La défaite face à l'Argentine (2-0), mercredi, a mis en lumière les lacunes chroniques de l'équipe de France et les secteurs à améliorer pour aborder dans les meilleures conditions la double confrontation contre la Lituanie (28 mars et 1er avril) lors des éliminatoires du Mondial 2010.
L'arrière-garde tricolore n'en finit pas de donner des sueurs froides à Raymond Domenech. Malgré la prestation plutôt satisfaisante de la charnière Gallas-Mexès, les Bleus n'ont pas pu empêcher les Argentins de trouver à deux reprises le chemin des filets, portant leur total de buts encaissés depuis l'Euro 2008 à onze unités en sept rencontres.

Une attaque aphone


Certes, le sélectionneur a une nouvelle fois fait face à une cascade de blessures (Evra, Escudé, Clichy) et sa quête de la stabilité reste pour le moment inassouvie. Mais les joueurs traînent comme un boulet leur manque de repères en commun et ces changements incessants dans les lignes arrières handicapent sérieusement une équipe de France.
Le match contre l'Argentine a parfaitement illustré le passage à vide rencontré par les attaquants français. Anelka, qui n'a plus marqué avec Chelsea depuis le 14 décembre, n'est plus le joueur souverain du début de saison et Benzema n'a toujours pas prouvé qu'il avait l'étoffe pour être l'avant-centre n°1 des Bleus.
A moins de replacer Henry dans l'axe, les alternatives ne sont pas nombreuses, le technicien tricolore s'étant refusé à hâter la promotion en sélection de Gignac et Hoarau, les meilleurs buteurs de L 1.
Le gardien marseillais se disait mardi à la recherche d'« un match référence » en équipe de France. Son erreur sur le premier but albiceleste a renvoyé ses désirs à plus tard. Depuis l'Euro 2008, Mandanda, pourtant revenu à son meilleur niveau à l'OM, tourne à une moyenne peu reluisante de près de deux buts encaissés par match (onze en six rencontres).

Un meneur fatigué


Si Raymond Domenech l'avait assuré de son soutien avant la réception de l'Argentine, son manque d'assurance et de maîtrise sur le plan international posent problème. Mandanda ne manque d'ailleurs pas de rivaux sérieux (Lloris, Carrasso, Douchez ou même Landreau).
Pour s'imposer en Lituanie, la France aura besoin d'un Yoann Gourcuff en pleine possession de ses moyens. Or, le Bordelais semble payer la débauche d'énergie déployée depuis le début de la saison. Le 4-2-3-1 de Domenech ayant été bâti autour de lui, quand Gourcuff patine, c'est toute la mécanique bleue qui s'enraye.


Football

Résultats

FOOTBALL

Mondial-2010

CONCACAF
Etats-Unis - Mexique2-0
Salvador - Trinité et Tobago2-2
Costa Rica - Honduras2-0

Match amical (dames)


France - Eire2-0


dna

Contenu sponsorisé

Re: Equipe de France

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 24 Avr 2017 - 13:16