Le forum des supporters du FC Mulhouse Foot


Equipe de France

Partagez

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Sam 11 Oct 2008 - 10:18

Football
FOOTBALL / Mondial-2010

Le choc en Allemagne
Outre la rencontre opposant la Roumaine et la France, capitale pour toutes les raisons que l'on sait, la journée réservée, ce week-end, aux qualifications au Mondial-2010 sera également marquée par le choc entre deux équipes du dernier carré de l'Euro-2008, l'Allemagne et la Russie.
D'autres confrontations entre favoris pour la qualification animeront la soirée, comme Suède-Portugal dans le groupe 1 ou Pologne-République tchèque dans le 3.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Sam 11 Oct 2008 - 10:19

Football
Football / Mondial-2010 : Roumanie - France (ce soir 20h40)

90 minutes d'attente
Fragilisé par le fiasco de l'Euro-2008 et l'humiliation en Autriche (3-1) il y a un peu plus d'un mois, Raymond Domenech va jouer sa tête en 90 minutes ce soir en Roumanie, en qualification du Mondial-2010.
Le sort du sélectionneur éclipse tout. Après le naufrage de l'équipe de France à l'Euro, doublé d'une demande en mariage en direct à la télévision malvenue le soir de l'élimination, le conseil fédéral qui avait maintenu Raymond Domenech en place, le 3 juillet, avait prévu de faire un bilan au bout des trois premiers matches de qualification au Mondial-2010.

Une ironie décapante


Le bilan mathématique des Bleus au bout de deux matches (une défaite 3-1 en Autriche, une victoire 2-1 contre la Serbie) n'est pas si catastrophique. Et, à ce stade de la compétition, un nul en Roumanie serait en temps normal considéré comme un bon résultat.
Mais voilà, le personnage Domenech fait débat. La désillusion face à l'Autriche (actuelle 82e nation au rang Fifa, alors que la France est 11e) a fait tâche.
Et le sélectionneur a fait grincer des dents dans le public et au sein du conseil fédéral avec son ironie, entre les « escabeaux pour monter sur la tête des grands gabarits », lancé après l'Autriche, et les références aux « lois d'exception, guillotine, et échafaud », utilisées avant la Serbie.
Ce soir, une défaite ou un nul en Roumanie conduiront sans aucun doute le conseil fédéral, qui se réunit mercredi prochain, à limoger Domenech. Certains, parmi ses détracteurs, pensent même qu'en cas de succès il sera écarté, ce qui est peu probable.
Les soutiens parmi ses joueurs se sont répétés cette semaine, entre Gallas, Abidal ou encore Vieira, qui a martelé hier : « A partir du moment où il a été maintenu, il faut le garder jusqu'au bout, point final ».

Un match ayant tout
du traquenard


Pour en revenir au terrain, le match de Constanta, cité balnéaire sur les bords de la mer Noire, a tout du traquenard, avec son stade de 12 000 places seulement et sa pelouse à l'état douteux.
De plus, les blessures s'accumulent : forfaits de Lassana Diarra et Gallas, entraînements allégés cette semaine pour Anelka et Ben Arfa.
La France devrait se présenter avec une charnière centrale encore chamboulée (Boumsong-Abidal) et un milieu offensif inédit (Ribéry, Gourcuff, Malouda) derrière Henry.
Les retours de Ribéry et Vieira auraient dû être des bonnes nouvelles. Mais « l'affaire du médicament » publiée par le journal le Parisien a énervé « Pat », redevenu capitaine. « Bien sûr ça m'a perturbé. Mais je suis à 100%, je fais la part des choses », commente Vieira.
Pas idéal pour préparer ce match charnière. Plus que 90 minutes à attendre pour connaître la fin ou la suite d'une histoire.
- LES ÉQUIPES PROBABLES
Roumanie: Lobont - Ogararu, Tamas, Goian, Rat - Cocis, Muresan, Chivu (cap.) - F. Petre, Mutu, Marica (ou Stancu)
France: Mandanda - Sagna, Boumsong, Abidal, Evra - Toulalan, Vieira (cap.) - Ribéry, Gourcuff, Malouda - Henry
Arbitre: Franck De Bleeckere (BEL)


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Sam 11 Oct 2008 - 10:36

Football 90 minutes capitales
Le 11/10/08
Les heures semblent longues en ce moment pour Raymond Domenech. Mais ce soir, vers 22 h 35, il saura très certainement si le compte à rebours de son « règne » à la tête des Bleus est arrivé à son terme.

Raymond Domenech, sélectionneur de l’équipe de France depuis août 2004, vice-champion du monde en 2006, fragilisé par le fiasco de l’Euro 2008 et l’humiliation en Autriche (3-1) il y a un peu plus d’un mois, va jouer sa tête en 90 minutes aujourd’hui (20 h 40 sur TF1) en Roumanie, en qualification du Mondial 2010.

Le sort du sélectionneur éclipse tout. Après le naufrage à l’Euro (élimination au 1er tour, un nul, deux défaites, un but marqué, six encaissés), doublé d’une demande en mariage en direct à la télévision malvenue le soir de l’élimination, le conseil fédéral qui avait maintenu Domenech en place, le 3 juillet, avait prévu de faire un bilan au bout des trois premiers matches de qualification au Mondial 2010. Le bilan mathématique des Bleus au bout de deux matches (une défaite 3-1 en Autriche, une victoire 2-1 contre la Serbie) n’est pas si catastrophique. Les Français font partie dans le groupe 7 des quatre équipes à 3 points derrière la Lituanie, seule en tête avec 6 points. Et, à ce stade de la compétition, un nul en Roumanie serait en temps normal considéré comme un bon résultat. Mais voilà, le personnage Domenech fait débat. La désillusion face à l’Autriche a fait tache.
Et le sélectionneur a fait grincer des dents dans le public et au sein du conseil fédéral avec son ironie, entre les « escabeaux pour monter sur la tête des grands gabarits », lancé après l’Autriche, et les références aux « lois d’exception, guillotine, et échafaud », utilisées avant la Serbie.
Ce soir, une défaite ou un nul en Roumanie conduiront sans aucun doute le conseil fédéral, qui se réunit mercredi prochain au lendemain d’un anecdotique France-Tunisie en amical au Stade de France, à limoger Domenech. Certains, parmi ses détracteurs, pensent même qu’en cas de succès il sera écarté, ce qui est peu probable.

Vieira soutient Domenech

L’intéressé a fait un sans faute sur le plan médiatique lors de ses dernières sorties. Il n’a cessé de répéter : « Ce n’est pas mon problème. Mon problème, c’est le match de la Roumanie ».
Les soutiens parmi ses joueurs se sont répétés cette semaine, entre Gallas, Abidal ou encore Vieira, qui a martelé hier : « À partir du moment où il a été maintenu, il faut le garder jusqu’au bout, point final ». Ces déclarations auront-elles plus de poids que celles d’un Coupet dénonçant dans France Football « la dictature » chez les Bleus, ou d’un Zidane comparant sur Canal + ceux qui ont maintenu Domenech à un « clan » ?
Pour en revenir au terrain, le match de Constanta a tout du traquenard, avec son stade de 12 000 places seulement et sa pelouse à l’état douteux. La Roumanie est au même niveau comptable que la France et son sélectionneur Victor Piturca est aussi sur la sellette. Mais chez les Bleus, il y a aussi l’ambiance, qui n’est pas au beau fixe. Sur un plan sportif, les blessures s’accumulent : forfaits de Lassana Diarra et Gallas, entraînements allégés cette semaine pour Anelka et Ben Arfa.
La France devrait se présenter avec une charnière centrale encore chamboulée (Boumsong-Abidal) et un milieu offensif inédit (Ribéry, Gourcuff, Malouda) derrière Henry. Les retours de Ribéry et Vieira auraient dû être des bonnes nouvelles. Mais « l’affaire du médicament » publiée par le journal le Parisien a énervé « Pat », redevenu capitaine. « Bien sûr ça m’a perturbé. Mais je suis à 100 %, je fais la part des choses », commente Vieira.
Pas idéal pour préparer ce match charnière, sans parler des rumeurs pour la succession de Domenech, avec un Didier Deschamps plus que jamais favori. Plus que 90 minutes à attendre pour connaître la fin ou la suite d’une histoire.

Roumanie : Lobont - Ogararu, Tamas, Goian, Rat - Cocis, Muresan, Chivu (cap.) - F. Petre, Mutu, Marica (ou Stancu)
France : Mandanda - Sagna, Boumsong, Abidal, Evra - Toulalan, Vieira (cap.) - Ribéry, Gourcuff, Malouda - Henry
Arbitre : Franck De Bleeckere (Bel)
j.l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Dim 12 Oct 2008 - 10:47

France-Roumanie: des erreurs et du cœur
Le 12/10/08
Déstabilisés par la blessure de Vieira, les Bleus ont su rétablir une situation compromise grâce à Franck Ribéry (à d.) et Yohann Gourcuff (n° 14).

Franck Ribéry et Yohann Gourcuff ont compensé à eux seuls les errements défensifs des Bleus pour arracher un nul méritoire (2-2) en Roumanie et donner un peu d’espoir à Raymond Domenech.

C’est le conseil fédéral mercredi prochain qui décidera du sort du technicien national, qui était sur la sellette avant ce match. Les Bleus ont maintenant quatre points après trois matches : une défaite, une victoire, un nul. Un bilan honorable au vu des circonstances. Le technicien national s’en sortira-t-il encore une fois, lui qui a déjà survécu au fiasco de l’Euro (un nul, une défaite, un but marqué, six encaissés) avec un conseil fédéral qui l’avait maintenu en poste le 3 juillet ?

Vieira forfait

La question est posée. Ce qui penche en sa faveur, c’est que les Bleus ramènent un nul méritoire d’un match difficile et très mal engagé. Comment alors se séparer d’un entraîneur après ce qui peut être considéré comme un bon résultat à l’extérieur ? La défense n’a pas plaidé pour Domenech dans ce match. Elle a sombré en première période. En revanche, le sélectionneur pourra dire merci à Ribéry et Gourcuff, buteurs et passeurs décisifs.
Le début de match fut un calvaire. Il y a tout d’adord la malchance, contre laquelle Domenech ne peut rien. C’est Vieira, qui pendant l’échauffement avant le match montre son mollet droit, puis trottine vers les vestiaires et déclare forfait juste avant la rencontre. Puis c’est une défense aux abois qui coule. Comme un arrière-goût de déjà vu à l’Euro et lors du premier match des Tricolores en qualification au Mondial en Autriche le 6 septembre (défaite 3-1).
Là, il sera sans doute reproché des choix au sélectionneur. Pourquoi avoir choisi par exemple de titulariser pour la première fois en défense centrale une paire Boumsong-Abidal ? Le premier joue très peu en ce moment à Lyon et le second a pour véritable poste celui d’arrière gauche, même s’il s’en était bien sorti dans l’axe lors du dernier match des Bleus et la victoire contre la Serbie (2-1).
Les deux joueurs ont multiplié les erreurs. Boumsong est notamment coupable sur le deuxième but des Roumains, une tête de Goian sur un corner (2-0, 17e). Et encore un but encaissé sur coup de pied arrêté, exercice maudit pour les Bleus ! Avant cela, c’était le côté gauche de la défense, qui avait pris l’eau, Evra étant fautif sur le premier but de Petre, sur une action dans le jeu cette fois (1-0, 6e).

Ribéry-Gourcuff, paire d’as

Ribéry, qui faisait son grand retour de blessure parmi les Bleus, a été à l’origine de l’éclair qui a redonné un peu d’espérance aux Bleus. Le meneur du Bayern Munich a jailli sur une ouverture de Gourcuff (lancé par Domenech, un bon point pour lui) pour le premier but français (2-1, 37e). Gourcuff a ensuite redonné de l’air aux Bleus et à Domenech en égalisant (2-2, 69e) d’une frappe magistrale des 35 mètres.
Du côté des Roumains, le sélectionneur Victor Piturca, qui était lui aussi sur la sellette, peut lui aussi se poser des questions. Restera-t-il en poste ? Piturca peut dire merci à son gardien Lobont, auteur d’un double arrêt peu après l’heure de jeu, face à Henry et Gourcuff.
Le match amical contre la Tunisie mardi au Stade de France ne sera qu’anecdotique pour les Français. Le match le plus important de Domenech se tiendra mercredi au siège de la FFF. Sur le match d’hier, tout espoir n’est pas perdu pour Domenech. Mais cela suffira-t-il à son maintien ?

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Dim 12 Oct 2008 - 10:48

[quote="fcm"]France-Roumanie: des erreurs et du cœur
Le 12/10/08
Déstabilisés par la blessure de Vieira, les Bleus ont su rétablir une situation compromise grâce à Franck Ribéry (à d.) et Yohann Gourcuff (n° 14).

Franck Ribéry et Yohann Gourcuff ont compensé à eux seuls les errements défensifs des Bleus pour arracher un nul méritoire (2-2) en Roumanie et donner un peu d’espoir à Raymond Domenech.

C’est le conseil fédéral mercredi prochain qui décidera du sort du technicien national, qui était sur la sellette avant ce match. Les Bleus ont maintenant quatre points après trois matches : une défaite, une victoire, un nul. Un bilan honorable au vu des circonstances. Le technicien national s’en sortira-t-il encore une fois, lui qui a déjà survécu au fiasco de l’Euro (un nul, une défaite, un but marqué, six encaissés) avec un conseil fédéral qui l’avait maintenu en poste le 3 juillet ?

Vieira forfait

La question est posée. Ce qui penche en sa faveur, c’est que les Bleus ramènent un nul méritoire d’un match difficile et très mal engagé. Comment alors se séparer d’un entraîneur après ce qui peut être considéré comme un bon résultat à l’extérieur ? La défense n’a pas plaidé pour Domenech dans ce match. Elle a sombré en première période. En revanche, le sélectionneur pourra dire merci à Ribéry et Gourcuff, buteurs et passeurs décisifs.
Le début de match fut un calvaire. Il y a tout d’adord la malchance, contre laquelle Domenech ne peut rien. C’est Vieira, qui pendant l’échauffement avant le match montre son mollet droit, puis trottine vers les vestiaires et déclare forfait juste avant la rencontre. Puis c’est une défense aux abois qui coule. Comme un arrière-goût de déjà vu à l’Euro et lors du premier match des Tricolores en qualification au Mondial en Autriche le 6 septembre (défaite 3-1).
Là, il sera sans doute reproché des choix au sélectionneur. Pourquoi avoir choisi par exemple de titulariser pour la première fois en défense centrale une paire Boumsong-Abidal ? Le premier joue très peu en ce moment à Lyon et le second a pour véritable poste celui d’arrière gauche, même s’il s’en était bien sorti dans l’axe lors du dernier match des Bleus et la victoire contre la Serbie (2-1).
Les deux joueurs ont multiplié les erreurs. Boumsong est notamment coupable sur le deuxième but des Roumains, une tête de Goian sur un corner (2-0, 17e). Et encore un but encaissé sur coup de pied arrêté, exercice maudit pour les Bleus ! Avant cela, c’était le côté gauche de la défense, qui avait pris l’eau, Evra étant fautif sur le premier but de Petre, sur une action dans le jeu cette fois (1-0, 6e).

Ribéry-Gourcuff, paire d’as

Ribéry, qui faisait son grand retour de blessure parmi les Bleus, a été à l’origine de l’éclair qui a redonné un peu d’espérance aux Bleus. Le meneur du Bayern Munich a jailli sur une ouverture de Gourcuff (lancé par Domenech, un bon point pour lui) pour le premier but français (2-1, 37e). Gourcuff a ensuite redonné de l’air aux Bleus et à Domenech en égalisant (2-2, 69e) d’une frappe magistrale des 35 mètres.
Du côté des Roumains, le sélectionneur Victor Piturca, qui était lui aussi sur la sellette, peut lui aussi se poser des questions. Restera-t-il en poste ? Piturca peut dire merci à son gardien Lobont, auteur d’un double arrêt peu après l’heure de jeu, face à Henry et Gourcuff.
Le match amical contre la Tunisie mardi au Stade de France ne sera qu’anecdotique pour les Français. Le match le plus important de Domenech se tiendra mercredi au siège de la FFF. Sur le match d’hier, tout espoir n’est pas perdu pour Domenech. Mais cela suffira-t-il à son maintien ?



ROUMANIE 2 FRANCE 2
Le 12/10/08
À Constanta. Mi-temps 2-1. Temps frais. Terrain moyen. Éclairage : bon. Arbitre : Franck De Bleckeere (Bel). 12 900 spectateurs environ. Buts pour la Roumanie : Petre (6e), Goian (17e) ; pour la France : Ribéry (37e), Gourcuff (69e). Avertissements à la Roumanie : Goian (18e) ; à la France : Boumsong (42e), Toulalan (63e).
Roumanie : Lobont — Ogararu, Tamas, Goian, Rat — Cocis, Muresan, Chivu (cap.) - F. Petre (Bucur, 76e), Mutu (Costea, 76e), Marica. Sélectionneur : Victor Piturca.
France : Mandanda — Sagna, Boumsong, Abidal, Evra — Toulalan, A. Diarra — Ribéry (Briand, 90e + 1), Gourcuff, Malouda (Benzema, 37e)- Henry (cap.). Sélectionneur : Raymond Domenech.
avatar
jean-mi
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 835
Age : 55
Localisation : colmar
Date d'inscription : 09/07/2008

Re: Equipe de France

Message par jean-mi le Dim 12 Oct 2008 - 13:07

faut que les journalistes arrete avec domenech l'equipe de france avant tout.........

Invité
Invité

Re: Equipe de France

Message par Invité le Dim 12 Oct 2008 - 13:26

pour moi a se niveau on fait pas d'erreur comme ca,que vierra sois disant les a tromatissé ils ont professionnel ou amateur,je pense que ses choix tactique malouda na plus n'a faire dans l'équipe,abidal st 1 aillié gauche non pas 1 stoppeur,quand tu vient pour gagnié tu vien pas avec 1 attaquant de pointe en surtout henri qui fait plus rien.mon avis perso:
sois on change d'entraineur sois il change ses joueurs.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Lun 13 Oct 2008 - 8:17

Football
Football / Après le match nul décroché par les Bleus en Roumanie (2-2)

L'horizon éclairci de Domenech
Des joueurs combatifs sur le terrain, un Ribéry emblématique qui soutient son sélectionneur, une qualification pour le Mondial-2010 qui n'est pas compromise : le nul (2-2) arraché samedi en Roumanie a éclairci l'horizon du sélectionneur national. La décision de maintenir ou non Domenech revient au conseil fédéral qui se réunit mercredi.
LE POINT DANS LE GROUPE 7. - Avec quatre points, la France n'est pas décrochée derrière les deux leaders du groupe, la Serbie et la Lituanie, six points chacune. Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, avait expliqué le 11 septembre que le conseil fédéral mènerait une « réflexion globale » pour « savoir si on n'a pas hypothéqué nos chances ». La France a encore une carte à jouer. Il reste 21 points possibles à prendre.
CONSEIL FÉDÉRAL. - Noël Le Graët, un des vice-présidents influents de la FFF, a livré un message assez clair à Constanta :« Il s'est passé quelque chose sur le terrain ». Les joueurs se sont battus, ce qu'ils n'avaient pas fait à l'Euro lors de leur premier match contre les Roumains (0-0).

Un changement de sélectionneur
apparaîtrait incongru


Un changement de sélectionneur apparaîtrait alors incongru. L'hypothèse d'un vote à bulletins secrets pour destituer Domenech devient peu probable. Il faudrait alors y voir aussi un vote sanction visant M. Escalettes, qui veut être réélu le 13 décembre prochain. Mais pour l'heure, il est établi que personne ne veut s'opposer au président sortant dans cette campagne.
LA MAIN TENDUE DE RIBÉRY. - La France avait besoin d'un leader et le retour de blessure de Ribéry fut bienvenu. « Kaiser Franck » a porté son équipe. Et après avoir réduit le score à 2-1, c'est lui qui a tendu une main complice et solidaire vers Domenech lors de l'explosion de joie devant le banc français (lire ci-dessous).
COACHING MITIGÉ. - Domenech n'a pas marqué des points avec une paire en défense centrale inédite, Boumsong-Abidal, qui a volé en éclats dans un premier quart d'heure qui aurait pu être fatal aux Bleus, menés 2-0 au bout de 17 minutes. Certes, Domenech ne peut rien contre la blessure de Gallas, qui de toute façon n'est pas à son meilleur niveau ces-temps ci.

L'option défensive en défense
centrale n'était pas la bonne


Mais « Boum » joue peu à Lyon quand Abidal, latéral gauche en temps normal, vit des moments difficiles à Barcelone. Fallait-il alors redonner une chance à Mexès après le naufrage en Autriche (3-1) ? Fallait-il oser Squillaci ? En tout cas, l'option de Constanta n'était pas la bonne. Les relations Malouda-Domenech se sont encore un peu plus glacées quand le joueur de Chelsea a été sorti à la 37e minute. Sans un regard de l'un pour l'autre. La rentrée de Benzema n'a pas été décisive sur un plan individuel, sauf que les changements de systèmes du 4-2-3-1 au 4-4-2 ont fait du mal aux Roumains. En tout cas, Domenech pourra se féliciter de l'association Gourcuff-Ribéry, le Bordelais, buteur, étant également passeur décisif sur le but du Bavarois.
COMMUNICATION. - Domenech sait qu'il sera aussi jugé sur son art du verbe. Finie la provocation, que ce soit l'ironie des « escabeaux » pour monter sur les grands gabarits autrichiens ou les références sanglantes (« guillotine, échafaud ») lancées avant la Serbie. Le sélectionneur a soigné son discours et fait un sans faute, avec un seul credo : « La seule chose qui compte, c'est d'aller en Afrique du Sud au Mondial-2010, tout le reste n'a pas d'importance ». dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mar 14 Oct 2008 - 9:27

Football
Football / Avant France - Tunisie, ce soir, 20h50

Dernière formalité
L'amical France-Tunisie, ce soir au Stade de France, se présente comme une dernière formalité avant la reconduction du sélectionneur Raymond Domenech devant le conseil fédéral demain.
ANECDOTIQUE. - Cet amical est sans enjeu. Tout le monde le répète, l'important est les qualifications au Mondial-2010 (Gr7). Une défaite ne serait pas préjudiciable à Raymond Domenech étant donné le manque d'enjeu et l'équipe de France qui va être alignée, sans doute une équipe B entre les forfaits et les joueurs ménagés après le combat en Roumanie.
FAIRE TOURNER. - L'infirmerie des Bleus n'en finit plus de se remplir. Gallas (lésion cuisse droite), Sagna (tendon rotulien droit) et Vieira (souffrance musculaire au mollet droit) sont forfaits. La semaine dernière, Anelka (problème musculaire) avait été ménagé et a été laissé en tribunes en Roumanie. Le sélectionneur devrait donc faire tourner. Certains joueurs peu utilisés ou laissés sur le banc ces derniers temps en Bleu devraient donc avoir leur chance, comme Mexès, Fanni, Squillaci ou Briand.
SIFFLETS ? - Lors du dernier match des Bleus au Stade de France le 10 septembre contre la Serbie, en qualification au Mondial-2010, Domenech avait été conspué et des « Domenech démission ! » étaient même descendus des tribunes après un but marqué par Henry. Cette fracture avec le public avait été portée dans la colonne débit du technicien national. Mardi, si Domenech se fait siffler, c'est parce que le public devrait être majoritairement composé de supporteurs tunisiens. L'impact sera donc moindre pour le technicien français.
DES SPECTATEURS. - Le dernier match des Bleus dans l'enceinte dionysienne, France-Serbie, n'avait attiré que 53 027 spectateurs. Cette fois, plus de 60 000 personnes sont attendues mardi au SDF et le troisième niveau sera ouvert, contrairement au match contre la Serbie.
BEN ARFA, AU NOM DES SIENS. - Le joueur de Marseille, d'origine tunisienne, sera au centre de tous les regards. Il le sait. « Ce sera un match spécial puisque je suis d'origine tunisienne, avait-il confié la semaine dernière à Clairefontaine. Je suis très content de jouer contre la Tunisie, j'ai beaucoup de famille là-bas, j'y vais tout le temps, ce sera spécial et marrant ». Ménagé la semaine passée à Clairefontaine pour un choc reçu au niveau du genou droit à l'entraînement, il était sur la banc à Constanta et n'est pas entré en jeu.
TRÈS ATTENDU COTÉ TUNISIEN. - « Vu les relations entre nos deux pays, c'est un match particulier, a expliqué l'international tunisien du Mans Saber Ben Frej. Ce sera une joie pour tous les Tunisiens d'ici et même plus largement pour tous les Maghrébins, les Algériens et les Marocains ».


Les équipes
FRANCE : Mandanda - Fanni, Mexès, Boumsong, Clichy - Toulalan, Malouda - Briand, Ribéry (ou Gourcuff), Ben Arfa - Anelka (ou Benzema)
Sélectionneur : Raymond Domenech
TUNISIE : Mathlouthi - Ben Frej, Hagui, Al. Yahia, Ghezel - Belaïd, Ragued, Ben Yahia, Ben Khalfallah - Issam Jemâa, Ben Saada
Sélectionneur : Umberto Cuelho (POR)
Arbitre : Anton Genov (BUL)

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mar 14 Oct 2008 - 9:28

Football
TROIS QUESTIONS A...

Domenech : « Confirmer »
Raymond Domenech a expliqué hier que l'amical France-Tunisie, ce soir au Stade de France, aurait pour but de « confirmer » le bon nul en Roumanie samedi (2-2) et montrer que la dynamique actuelle « n'est pas une utopie, que ça peut continuer. »
- Il y a moins de pression sur vous après la Roumanie...
- L'équipe de France est toujours sous pression. La qualification pour la Coupe du monde, c'est ce qui importe. Et on n'est pas encore qualifié.
- Mais il y a eu des preuves d'amour de vos joueurs...
- Je ne peux pas dire que je m'en fous, ce n'est pas vrai. Mais le seul discours que j'entends, c'est le terrain. Quand il se passe ça (le bon nul en Roumanie) sur le terrain, c'est que les joueurs sont conscients de l'objectif, qui est de se qualifier pour la Coupe monde. C'est la seule vérité. Ils doivent le montrer sur le terrain.

Le droit d'évoluer
avatar
jean-mi
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 835
Age : 55
Localisation : colmar
Date d'inscription : 09/07/2008

Re: Equipe de France

Message par jean-mi le Mar 14 Oct 2008 - 12:10

j'aurais aimer que la france gagne contre la roumanie.....domenech a fait quelque faute personne n'est parfait.moi je le soutiens onete champion en 98 maintenant on est un equipe tout a fait normale avec de bon joueurs c tous....

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 19:13

Football
Football / La France bat la Tunisie au Stade de France (3-1)

Des Bleus à réaction
Dans un environnement particulier et après une angoisse passagère, l'équipe de France s'est forgé un succès incontestable face à son homologue tunisien. La logique est préservée et la tête du sélectionneur, Raymond Domenech, sauvée.
De notre envoyé spécial à St-Denis
FRANCE 3
TUNISIE 1
Stade de France. - Mi-temps : 1-1. Spectateurs : 74.564. Arbitre : Anton Genov (BUL).
Buts : Henry (40e', 48e'), Benzema (58e') pour la France ; Jemâa (30e') pour la Tunisie.
Avertissements : Toulalan (France, 66e') ; Boussaidi (Tunisie, 84e').
FRANCE : Mandanda - Fanni, Boumsong, Abidal, Clichy - Toulalan, A. Diarra - Ribéry (Ben Arfa, 46e'), Gourcuff (Briand, 81e'), Henry (cap./Malouda, 84e') - Benzema (Sinama-Pongolle, 69e'). Sélectionneur : Raymond Domenech.
TUNISIE : Mathlouthi - Boussaidi, Hagui (cap.), Ghezel, Mikari - Belaïd (Essifi, 69e'), Ragued (Darragi, 73e'), Felhi (Nafkha, 86e'), Ben Yahia (Boujelbene, 65e'), Ben Khalfallah (Mosrati, 90e' + 1) - Jemâa (Ben Saada, 79e'). Sélectionneur : Umberto Cuelho.
Un match de l'équipe de France sans enjeu ne l'est jamais complètement. En raison des luttes d'influences qui entourent naturellement le maillot bleu souvent, par le profil de l'adversaire parfois et par le contenu des matches disputés par les élus du sélectionneur toujours, une sortie des Bleus n'est jamais anodine.
Le France - Tunisie disputé hier soir n'a pas dérogé à la règle. On n'ira pas jusqu'à écrire que le 13e match disputé par les Bleus en cette année 2008 va révolutionner les idées que l'on peut se faire du foot national.

Les Bleus sont à la recherche
d'une défense et d'un gardien


Mais on a au moins entr'aperçu quelques réalités actuelles. Le Stade de France porte parfois très mal son nom au regard de la quantité de drapeaux rouges, floqués du croissant et de l'étoile déployés hier à St-Denis. Raymond Domenech est en quête de certitudes, à analyser ses choix au coup d'envoi, avec la préférence donnée aux titulaires plutôt qu'aux coiffeurs. Enfin, et c'est sans doute le principal enseignement du jour : les Bleus sont à la recherche d'une défense et d'un gardien.
Il ne s'agit pas de faire le procès de Boumsong, Abidal et Mandanda en particulier. Mais le trio a porté une lourde part de responsabilité dans l'enfièvrement des tribunes intervenues à la demi-heure de jeu. Les Tunisiens avaient mis le nez à la fenêtre après un premier coup de semonce, un tir de Diarra à la conclusion d'un mouvement Fanni - Benzema. Et chaque montée de Boussaidi, chaque tir de Ben Khalfallah semblait correspondre à un but pour les « visiteurs ».

7e tir cadré concédé
et... 7e but


Mais lorsque Jemaa trouvait l'ouverture au terme d'un mouvement au cours duquel Fanni a montré son art tout relatif de la touche en retrait, Boumsong ses difficultés actuelles dans les duels, c'est surtout Mandanda qui révélait son efficacité douteuse du moment. C'était le 7e tir cadré concédé par les Bleus en quatre matches et cela donnait le 7e but (0-1, 30e').
Mais si la cote d'un coach est mesurable à la capacité de réaction de ses protégés, Thierry Henry et ses coéquipiers ont apporté de l'eau au moulin de Raymond Domenech.
Le capitaine a montré l'exemple en décochant une frappe limpide à la conclusion d'une action menée à toute blinde, plein champ, et d'un une-deux avec le brillant Gourcuff (1-1, 33e'), puis en reprenant au 2e poteau un tir trop croisé du même meneur girondin, qui avait profité d'un service de Benzema (2-1, 48e').

Le conseil fédéral du jour
risque de perdre en intérêt


D'un tir en lucarne, de l'entrée de la surface, le buteur lyonnais a tué le suspense en profitant d'une mauvaise relance de l'ancien Strasbourgeois Haggui (3-1, 57e'). On a pu passer à la suite et à une litanie de changements dont le nombre est inversement proportionnel à la qualité d'une fin de match.
Pour sécher les larmes des supporteurs tunisiens, on peut leur rappeler que les choses sérieuses pour eux sont programmées pour le 20 octobre avec la désignation des groupes africains qualificatifs pour le Mondial 2010. Pour les Bleus, le conseil fédéral du jour, dont tout le monde connaît désormais la décision, à savoir le maintien de Domenech, risque franchement de perdre en intérêt. C'est vers la Lituanie et le mois de mars qu'il convient désormais de faire basculer ses attentions.


François Namur
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 19:14

Football
Football / Qualifications Mondial-2010

Repères - Football / Qualifications Mondial-2010

Aujourd'hui

GROUPE 1
Malte - Hongrie19 h 30
Portugal - Albanie22 h 45
GROUPE 2
Lettonie - Israël17 h
Grèce - Suisse19 h 30
Luxembourg - Moldavie20 h 15
GROUPE 3
Rép. tchèque - Slovénie17 h 30
Slovaquie - Pologne20 h 30
Irlande du Nord - Saint-Marin21 h 45
GROUPE 4
Russie - Finlande15 h
Allemagne - Pays de Galles20 h 45
GROUPE 5
Estonie - Turquie19 h 30
Bosnie-Herzégovine - Arménie20 h 15
Belgique - Espagne20 h 45
GROUPE 6
Belarus - Angleterre19 h 30
Croatie - Andorre20 h 15
GROUPE 7
Lituanie - Iles Féroé17 h
Autriche - Serbie20 h 30
GROUPE 8
Géorgie - Bulgarie16h30
Italie - Monténégro20 h 50
Eire - Chypre21 h 45
GROUPE 9
Norvège - Pays-Bas19 h
Islande - Macédoine22 h

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 19:15

Football
Football / Euro-2009/Espoirs

Optimisme de rigueur
Techniquement supérieure à l'Allemagne à l'aller (1-1), l'équipe de France Espoirs entend bien confirmer ce soir (19 h) à Metz en barrage retour afin de se qualifier pour l'Euro-2009 et de combler le trou laissé par la génération précédente, qui avait manqué l'édition 2007.
Pour réussir leur mission, les hommes d'Erick Mombaerts doivent mettre leur engagement physique au niveau de leurs qualités techniques, comme le martèle l'encadrement des Bleuets depuis dix jours.

Pour laver l'affront de 2006


« On savait que ça se passerait comme ça (à l'aller), explique Mombaerts, ici (à Metz) nous sommes près de l'Allemagne, les gens connaissent la Bundesliga, ce qui la caractérise. Les Espoirs allemands ont aussi ce style fait d'engagement et de transitions extrêmement rapides. »
« Ils se projettent très, très vite, ils attaquent à sept et défendent à huit. Notre défense est parfois haute, il vaut mieux alors essayer de les bloquer, et là-dessus on a été énorme au match aller », ajoute-t-il.
Pour laver l'affront de la génération Ben Arfa-Benzema-Mandanda (tous avec les A cette semaine), éliminée en barrage par Israël fin 2006, les Bleuets peuvent aussi compter sur la légèreté d'esprit des miraculés.
« On était raides morts », raconte Mombaerts, qui a succédé à René Girard avant les deux derniers matches de poule, alors que la France était presque éliminée. « C'est que du bonus. Deux matches (de barrage) et on continue ! Je ne pensais pas qu'on soit capable de hausser notre niveau de jeu comme on l'a fait à l'aller. Et ça vous, ne nous l'enlèverez pas ».
Le forfait sur blessure de deux des meilleurs joueurs allemands peut aussi renforcer l'optimisme côté français. Marko Marin, le petit génie de Moechengladbach, est touché à un mollet, et Sami Khedira, un des poumons de l'équipe de Dieter Eilts, est blessé à un pied.

Les buts confiés
à Hugo Lloris


La pression la plus imposante pourrait finalement venir de la Fédération elle-même, qui ne veut pas rater un nouvel Euro Espoirs et qui a décidé, en accord avec les deux coaches, de confier les buts des Bleuets à Hugo Lloris, gardien de Lyon et N.2 chez les A, plutôt qu'à Rémy Riou (Auxerre), un peu fébrile à l'aller. Le titulaire habituel, le monégasque Stéphane Ruffier, est forfait.
« Je ne me prends pas la tête, explique Lloris. Je suis content de retrouver un peu les copains, le groupe... Je n'ai pas le temps d'avoir des états d'âmes. »
Lloris, qui a joué le premier match de la campagne qualificative contre la Roumanie (1-1 à Brest, le 1er juin 2007), est, comme Mombaerts, raisonnablement optimiste : « Après le bon résultat de l'aller, on ne laisse pas le choix aux Allemands, eux sont obligés de se découvrir, à nous d'en profiter ».

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 19:59

Marseillaise sifflée : tout match sera "immédiatement arrêté" a déclaré Bachelot
Le 15/10/08
Photo AFPTout match avant lequel la Marseillaise serait sifflée sera "immédiatement arrêté", a déclaré mercredi la ministre des Sports Roselyne Bachelot, après une réunion avec le président Nicolas Sarkozy et le patron du foot français, suite aux incidents mardi au Stade de France.
Les sifflets contre la Marseillaise mardi soir au Stade de France avant le match France-Tunisie ont pris un tour politique, Nicolas Sarkozy convoquant le patron du foot français alors que Bernard Laporte se prononçait pour la fin des matches avec le Maghreb au Stade de France.

Le président de la République, qui a qualifié dans un communiqué ces "incidents" de "scandaleux", a convoqué à 13H00 à l'Elysée le président de la Fédération française de football (FFF) Jean-Pierre Escalettes.

François Fillon a regretté mercredi matin sur RTL que le match n'ait pas été interrompu, jugeant le comportement des spectateurs "insultant pour la France" et pour les joueurs de l'équipe de France".

Ce "n'est pas tolérable" et "ceux qui veulent siffler un hymne national doivent être privés du match auxquels ils sont venus assister", a insisté le Premier ministre.

Bernard Laporte est allé plus loin, se prononçant pour la fin des matches avec la Tunisie, le Maroc et l'Algérie au Stade de France. "Il faut arrêter d'être hypocrites" et ces matches doivent être joués "chez eux, ou alors en province", a-t-il suggéré, soulignant que la police avait averti sur de possibles incidents.

Autres réactions au gouvernement, le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale Brice Hortefeux a estimé que "certains symboles ne s'insultent pas", Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la Politique de la ville, dénonçant "le niveau le plus élevé de la bêtise".

Avant même la réunion élyséenne, M. Escalettes avait déclaré que la FFF avait été "choquée, ulcérée et écoeurée".

Le vice-président de la FFF Noël Le Graet a en revanche estimé qu'annuler le match aurait été "une erreur".

Dès le coup de sifflet final, le parti socialiste et l'UMP s'étaient indignés. Pour le parti présidentiel "en sifflant les Bleus, c'est aussi des jeunes Français d'origine tunisienne ou algérienne qui sont sifflés. Quand on est adopté par un pays on respecte son hymne national".

"Inacceptable" pour le secrétaire national du PS Razzy Hammadi, "même si (...) les Français d'origine maghrébine sont trop souvent victimes de discrimination et de harcèlement policier".

A l'extrême-droite, la condamnation est sans surprise virulente. Jean-Marie Le Pen considère ces sifflets émanant de "foules originaires du Maghreb" comme l'"échec" de "l'intégration de masses étrangères à notre culture".

Autres réactions, Philippe de Villiers du Mouvement pour la France, estime que "siffler la Marseillaise, c'est siffler et insulter la France".

Marie-George Buffet observe qu'"une fois qu'on a dit que c'était scandaleux on n'a rien réglé", et la dirigeante du PCF préfère se concentrer sur ce qu'elle perçoit comme "l'expression de gens en "souffrance" qui "ne se sentent pas bien chez nous".

L'hymne national avait été sifflé lors des rencontres amicales France-Algérie, en octobre 2001 et France-Maroc en novembre 2007.

Mais les sifflets peuvent aussi être franco-français. Ainsi, le 11 mai 2002, le président Jacques Chirac avait quitté momentanément la tribune officielle du Stade de France, la Marseillaise ayant été sifflée par une partie du public, notamment des Bastiais, avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de France de football Lorient-Bastia.

La FFF, par la voix de son président d'alors Claude Simonet, avait présenté au micro du stade "ses excuses à la France".
j.l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 20:03

Football : Domenech garde son poste de sélectionneur de l'équipe de France
Le 15/10/08
Le sélectionneur de l'équipe de France Raymond Domenech a été maintenu à son poste par le conseil fédéral, qui avait prévu de faire un bilan après les trois premiers matches de qualification pour le Mondial-2010, a annoncé le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes. Un précédent conseil fédéral avait déjà jugé et finalement maintenu à son poste Domenech le 3 juillet dernier, après un Euro catastrophique. Les Bleus ont redressé la barre après un départ catastrophique en qualifications pour le Mondial-2010 (défaite 3-1 en Autriche), avec un succès contre la Serbie (2-1) et un nul en Roumanie (2-2).

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 20:04

Football : les Bleus valident l’option Domenech
Le 15/10/08
Thierry Henry, ici au premier plan face au Tunisien Seif Ghezel et auteur d'un doublé pour la France contre la Tunisie, hier soir au Stade de France en match amical, a porté son record des buts en équipe de France à 48 unités et n'est plus qu'à deux réalisations de la barre symbolique des 50 buts. Photo AFPL’équipe de France, menée au score, a nettement battu (3-1) la Tunisie et définitivement validé les options de son sélectionneur.

Le grand artisan de ce succès a été le «Roi» Henry. Le joueur du Barça, avec un doublé qui porte à 48 son record de buts en Bleu (en 107 sélections, joueur le plus capé en activité), a offert une paix souveraine au technicien national, lui qui était plus que menacé il y a une semaine et demie.
Mais, même si la France avait perdu hier soir au Stade de France, l’issue aurait sans doute été la même, avec un maintien du sélectionneur. Car Domenech avait fait le plus dur en ramenant un valeureux nul de Roumanie samedi (2-2).
Dans un stade majoritairement occupé par le public tunisien, la France n’a pas dérogé à ses habitudes: une défense brouillonne, qui laisse les Bleus être menés, avant que l’arsenal offensif et l’envie des Tricolores ne fasse la différence.
Mais, en dehors de la défense, le reste du plan Domenech fonctionne toujours et permet d’avoir une idée de ce que sera l’équipe de France pour le reste des qualifications au Mondial-2010. Le 4-2-3-1 permet plusieurs options. Comme celle d’un Henry seul en pointe, comme en Roumanie samedi, ou bien à gauche avec un Benzema en pointe, comme hier au Stade de France.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 20:05

Fillon juge «insultant», le fait que la Marseillaise ait été sifflée
Le 15/10/08
Match Amical International, FRANCE-TUNISIE, supporters Tunisiens.
Le Premier ministre François Fillon a jugé mercredi «insultant» le fait que la Marseillaise ait été sifflée avant le match de football France-Tunisie mardi soir, estimant qu'il faudrait dans de tels cas «interrompre les matches».

«C'est insultant pour la France, c'est insultant pour les joueurs de l'équipe de France et ça n'est pas tolérable», a-t-il déclaré sur RTL. «Les organisateurs doivent trouver des solutions».

«Je pense qu'il faudrait interrompre les matches quand les hymnes nationaux, quels qu'ils soient, sont sifflés. C'est un manque de considération, de respect pour toute une nation», a-t-il poursuivi en appelant les «organisateurs» à «chercher des solutions».

«Ceux qui veulent siffler un hymne national doivent être privés du match auxquels ils sont venus assister», a insisté M. Fillon.

Le chef du gouvernement, interrogé, a dit regretter que la Fédération française de football n'ait pas annulé la rencontre.

Mardi soir au Stade de France, des sifflets ont accompagné, avant le coup d'envoi du match amical France-Tunisie, l'hymne national français, comme lors des rencontres amicales France-Algérie (octobre 2001) et France-Maroc (novembre 2007).

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 20:06

Foot Terrain conquis pour Domenech
Le 15/10/08
Un moment sombre, l’avenir de Raymond Domenech semble s’être éclairci ces derniers jours.

Le sélectionneur Raymond Domenech, sauf coup de théâtre, se présentera en terrain conquis, ce matin, au conseil fédéral, après avoir rempli le cahier des charges : une équipe combative, qui le soutient, une qualification pour le Mondial-2010 préservée et une communication maîtrisée.

Après une réunion du club France 2010 qui débutera à 8h., le conseil fédéral prendra place à partir de 9h et devrait s’achever vers midi.
Même si le contexte est totalement différent du précédent conseil fédéral qui avait jugé Domenech le 3 juillet dernier, après un Euro catastrophique, l’issue doit être la même : un maintien du sélectionneur.
Le technicien national est au centre d’un des plus beaux renversements de tendance du football français. Quand le rassemblement des Bleus a commencé mardi dernier, Domenech était condamné.
Il était reproché au sélectionneur des résultats en dents de scie alors que spectacle et performances avaient été réclamés après le naufrage en Suisse cet été (élimination au premier tour de l’Euro, avec deux défaites, un nul, un but marqué, six encaissés).

Yoaan Gourcuff, coup de maître

Les Bleus avaient débuté leur campagne de qualification (la troisième avec Domenech à leur tête) au Mondial-2010 par un cauchemar en Autriche (humiliation 3-1), une nation alors classée 101e mondiale, depuis lors remontée au 82e rang grâce à ce résultat. Domenech avait évité de justesse de prendre la porte avec une victoire contre la Serbie au Stade de France (2-1) grâce à un coup de poker dont il a le secret : titulariser Gourcuff en meneur axial. Ce joueur prêté par l’AC Milan à Bordeaux a confirmé en inscrivant le but égalisateur samedi en Roumanie (2-2).
Le coaching, un des points faibles du sélectionneur, n’est pas encore parfait. La titularisation de la paire Abidal-Boumsong dans une charnière centrale qui a pris l’eau à Constanta samedi pourrait lui être reprochée. Mais les circonstances ne lui souriaient pas : Gallas s’était blessé deux jours avant, tandis que Vieira déclarait forfait à l’échauffement.
L’osmose entre Domenech et ses joueurs était également objet de suspicion. Coupet avait parlé dans France Football de « dictature ». Et Malouda, critique à l’égard du technicien dans l’Équipe, avait été puni, laissé en tribunes en Autriche et sur le banc contre la Serbie.

Ribéry et Henry, les soutiens

Plus généralement, lors de la victoire contre la Serbie, les joueurs n’étaient pas venus enlacer le sélectionneur. Les choses ont changé en Roumanie. Ribéry, leader retrouvé, a tendu une main fraternelle à son « coach ».
Dans leurs déclarations à la presse, des joueurs comme Henry, Boumsong ou Sagna, ont expliqué qu’ils jouaient aussi pour leur entraîneur. Dès lors, le conseil fédéral ne peut pas se permettre de désavouer le vestiaire des Bleus, ni de le perturber davantage, en destituant le technicien alors que Ribéry et ses camarades réclament de la stabilité.
Enfin, malgré un rappel à l’ordre le 3 juillet, Domenech s’était complu à rester acerbe dans l’art du verbe, alors que ses provocations et sa demande en mariage en direct à la télévision le soir de l’élimination à l’Euro étaient très mal passées dans l’opinion.
Ainsi, la fameuse excuse des « escabeaux » après l’Autriche ou encore la référence à la « guillotine » avant la Serbie, plaçaient Domenech en mauvaise posture. Mais depuis, Domenech maîtrise son sujet et se maîtrise. Il se met en retrait dans ses interventions et ne parle plus que d’une chose : « se qualifier pour le Mondial-2010 ». Sera-t-il en Afrique du Sud ? En tout cas, la route se poursuit avec lui.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 15 Oct 2008 - 20:10

Sarkozy : convoque le président de la FFF suite à la Marseillaise sifflée
Le 15/10/08 à 10:54 Tags : Sport | Football | Sarkozy | Commenter Recommander GarderCliquez sur l'image pour l'agrandir

Nicolas Sarkozy a «convoqué» Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française de football (FFF) mercredi à 13H00, à la suite des «scandaleux incidents survenus (mardi) soir au Stade de France», où la Marseillaise a été sifflée, a annoncé l'Elysée.

Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, sera présente, ainsi que Bernard Laporte, secrétaire d'Etat chargé des Sports, précise l'Elysée.

Mardi soir au Stade de France, des sifflets ont accompagné, avant le coup d'envoi du match amical France-Tunisie, l'hymne national français, comme lors des rencontres amicales France-Algérie (octobre 2001) et France-Maroc (novembre 2007).

Le Premier ministre François Fillon a jugé mercredi «insultant» le fait que la Marseillaise ait été sifflée, estimant qu'il faudrait dans de tels cas «interrompre les matches».

Ces incidents ont également été très vivement condamnés par l'UMP et le PS.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 16 Oct 2008 - 12:47

Football
Football / Le sélectionneur de l'équipe de France confirmé dans ses fonctions

Domenech, le survivant
Depuis le 17 juin et l'élimination de la France au premier tour de l'Euro-2008, Raymond Domenech a vécu sous la menace constante d'une éviction de son poste de sélectionneur. Le conseil fédéral lui a, finalement, renouvelé sa confiance hier.
Raymond Domenech a logiquement été maintenu hier à son poste de sélectionneur jusqu'en 2010, date de fin de contrat, après le nul probant en Roumanie (2-2), le «miracle de Constanta» selon les mots du président de la FFF Jean-Pierre Escalettes.
Samedi à Constanta, les Bleus, menés 2-0, ont fait tout ce que l'on attendait d'eux. Ils n'ont rien lâché. Ni le score, ni leur sélectionneur. Le résultat préserve les chances de qualification des Français pour le Mondial-2010 (gr.7). Et la manière conforte Domenech, puisque Ribéry, un des grands artisans de ce nul, lui a tendu la main, au sens propre comme au figuré lors de la célébration des buts tricolores.

«Nous avons
un chef de bande»


La cause de Domenech, plus lisse dans ses rapports avec la presse, était dès lors entendue. Il avait gagné un point précieux sur le terrain et remporté un grand match en coulisses pour son maintien.
Le conseil fédéral d'hier n'a fait que valider tout cela. Le 3 juillet, à l'issue d'un Euro catastrophique, le conseil fédéral avait maintenu Domenech dans ses fonctions avec un vote à mains levées, mode de scrutin très critiqué en interne comme en externe, et avec la perspective d'un nouveau bilan à dresser après les trois premiers matches de qualification.
Le vote à bulletins secrets a été sans appel (19 voix sur 20 pour Domenech, une abstention) et le soutien, sans réserve. Ainsi, Jean-Pierre Escalettes a assuré que Domenech ne serait pas soumis à un nouveau bilan de compétences après les deux prochains matches de qualification pour le Mondial-2010, contre la Lituanie, avec des rencontres aller et retour cruciales, les 28 mars et 1er avril.
Le président de la FFF a préféré souligner l'union sacrée autour d'un but commun. «Il y a une adhésion des joueurs, s'est ainsi félicité M. Escalettes. Ils veulent aller au Mondial avec leur coach. Nous avons un chef de bande et je peux vous dire que cela se passe très bien entre le coach et les joueurs.»

Éviter les
dérapages verbaux


«L'équipe de France n'a pas un parcours exceptionnel (lors des éliminatoires du Mondial-2010), une défaite, une victoire, un match nul mais si on y ajoute les deux matches amicaux (contre la Suède et la Tunisie, ndlr), le bilan est beaucoup plus positif depuis l'Euro», a-t-il poursuivi.
Le gros point noir reste la défense, avec 15 buts encaissés en 7 matches. Mais, alors qu'un seul but avait été inscrit en trois matches de l'Euro, depuis, les Bleus ont inscrit onze buts en cinq rencontres.
«Il y a un moteur dans cette équipe, il y a eu une prise de conscience, une révolte technique», s'est encore réjoui M. Escalettes. Avec l'émergence d'un nouveau duo clé, Gourcuff-Ribéry, l'équipe de France peut en effet envisager l'avenir avec confiance.
Le sélectionneur doit juste éviter les dérapages verbaux (les «escabeaux» après l'Autriche, la «guillotine» avant la Serbie). Mais Domenech semble avoir compris, restant en retrait et mettant en avant l'objectif final: La qualification pour le Mondial-2010. Ce que disait mercredi Frédéric Thiriez, président de la LFP et membre du conseil fédéral (qui a voté pour Domenech).

«Dépersonnaliser
l'équipe de France»


«Ce qui compte c'est eux, les joueurs, mon souhait le plus ardent, c'est que l'on parle de l'équipe de France, pas du sélectionneur, il faut dépersonnaliser l'équipe de France, l'objectif c'est 2010», résumait ainsi M. Thiriez.
Et si jamais les deux matches contre la Lituanie se passaient mal? Fernand Duchaussoy, président de la Ligue de football amateur, qui a également voté pour Domenech, a rappelé un passé qui plaide en faveur des Bleus: «Nous ne sommes pas dans l'euphorie, on n'est sûr de rien, mais en 2000, quand on a été champions d'Europe, on s'était qualifiés en Andorre (en fait contre l'Islande au Stade de France, ndlr) dans les arrêts de jeu, à chaque fois cela se joue dans les derniers matches.»

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 16 Oct 2008 - 12:48

Football
En marge de France - Allemagne espoirs (0-1)

Bellaïd, enfant de la patrie
L'ancien défenseur du Racing joue à Francfort. Hier, son aventure avec les espoirs français a pris fin en même temps que la défaite concédée face à l'Allemagne. Et il a flotté, au-dessus de son profil emblématique de Franco-Tunisien, l'ombre d'un match de la veille, autour duquel il « y avait beaucoup de bruit ». Pour pas grand-chose ?
De notre envoyé spécial à Metz
Figure de proue de la formation strasbourgeoise, Habib Bellaïd a franchi le Rhin cet été. Il a rejoint Francfort et le Racing, relégué, n'était pas mécontent de récolter presque trois millions d'euros dans l'affaire.
L'enfant de la banlieue parisienne, l'ancien minot du Red Star mettait fin à une histoire d'amour assez linéaire avec l'Alsace où il avait posé ses valises depuis six ans. Mais le foot des clubs est ainsi fait qu'il se conjugue au temporaire. Et plutôt que de tenter d'aider le Racing à remonter, il s'efforce d'éviter à l'Eintracht de descendre. Pour l'instant, cela se révèle d'une efficacité toute relative. Francfort est avant-dernier en Bundesliga.
En matière de ballon rond, il est toutefois un lien qui se montre indélébile, celui qui se tisse entre le joueur et sa sélection. Et pour Habib Bellaïd, le Franco-Tunisien, l'horizon s'est toujours révélé bleu azur.

« Il faudra vite arrêter
de saloper le Maghreb »


International français chez les 16, 17, 18, 19 ans, il a vécu une déconvenue bigrement cruelle hier, chez les espoirs. C'est la fin de son aventure dans la catégorie. Elle a eu pour cadre le stade St-Symphorien où les Bleuets ont dominé de la tête et des épaules pour être crucifiés par un but de fin de match (lire ci-contre).
« On est abattu, a lâché le défenseur irréprochable du soir, le regard dans le vide, comme conscient que sa jeunesse était derrière lui. On réalise l'un de nos meilleurs matches de la campagne, on s'est refusé à jouer le 0-0 et au final, on échoue. » Voilà, c'est le foot, c'est parfois fort injuste. Rideau sur la soirée.
Autant revenir sur celle de la veille qui l'a concerné au premier chef. Hier soir, à Metz, le président de la Fédé, Jean-Pierre Escalettes, à deux pas du joueur, s'est révélé un peu embêté par les différentes sorties politiques de la journée. « Désormais, on va mieux choisir nos équipes, a expliqué celui qui avait confirmé Domenech quelques heures plus tôt. Il n'est pas question de supprimer les hymnes, il y a une symbolique à laquelle je suis attaché. Mais pour ce qui est d'interrompre un match, s'ils sont sifflés, il faudra que chacun prenne ses responsabilités. »
Dans un premier temps, le joueur, un peu aux premières loges, entre le maillot qu'il porte sur la scène internationale et ses origines, s'est révélé tout aussi décourageant. « Ca ne m'inspire pas grand-chose », a-t-il d'abord prononcé timidement. Et puis non, il a fini par trouver là un beau moyen d'évacuer le chagrin tout frais. Dès lors, le barnum médiatique en vigueur depuis 24 h a fini par se montrer insupportable.
« Il y a quand même quelques Français d'origine étrangère qui mouillent le maillot, a-t-il poursuivi. Alors, c'est sûr, les sifflets contre la Marseillaise, c'est embêtant. Mais de là à marginaliser tout un pays, de la sorte. Il faudra vite arrêter de saloper le Maghreb pour quelques milliers de gens qui ont sifflé. » Accessoirement, Bellaïd a préféré revenir à des images plus durables, des tendances plus rassurantes et quelques souvenirs plus savoureux.

« Il y a beaucoup de bruit,
cela en vaut-il la peine ? »


« Il y a beaucoup de bruit et cela en vaut-il vraiment la peine ?, a-t-il conclu. Dans trois mois, en parlera-t-on encore ? Il vaut mieux retenir la belle victoire des Bleus et que la France, ces temps-ci, se relance. » Dans quelques saisons, c'est peut-être un Franco-Tunisien formé à Strasbourg qui poursuivra l'aventure bleue.


François Namur
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 16 Oct 2008 - 12:48

Football
Au lendemain des incidents au Stade de France

Sifflets, c'est pas jouer
Le gouvernement a décidé hier de mettre immédiatement fin à l'avenir à un match, en cas de sifflets contre la Marseillaise, suite aux incidents la veille avant le match France-Tunisie, qui ont déclenché une tempête politique et l'intervention de Nicolas Sarkozy.
Le président de la République, qui a qualifié dans un communiqué ces « incidents » de « scandaleux », a convoqué hier à l'Élysée le président de la Fédération française de football (FFF) Jean-Pierre Escalettes.
A l'issue de cette réunion, la ministre des Sports Roselyne Bachelot a indiqué que tout match avant lequel la Marseillaise serait sifflée serait « immédiatement arrêté », les ministres présents quittant le stade et les matches amicaux avec le pays concerné suspendu.
Dénonçant « quelque chose d'absolument insupportable », M. Escalettes a assuré après la rencontre que « les joueurs ont été traumatisés ». Il a toutefois relevé qu'annuler des matches avec des dizaines de milliers de spectateurs nécessiterait des « garanties sécuritaires ». « Le président a dit : "l'État assumera" », a-t-il souligné.

Laporte fait débat


Avant la rencontre de l'Élysée, le vice-président de la FFF Noël Le Graet avait estimé qu'annuler le match aurait été « une erreur ».
La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a demandé hier au préfet de saisir la justice des délits « d'outrages à l'hymne national ».
Dès mardi soir, l'UMP et le PS avaient vivement condamné les incidents au Stade de France, le Premier ministre François Fillon embrayant hier matin en regrettant que le match n'ait pas été interrompu, jugeant le comportement des spectateurs « insultant pour la France » et pour les joueurs de l'équipe de France.
Le secrétaire d'État aux sports Bernard Laporte était allé plus loin, avant la réunion à l'Élysée, recommandant de ne plus jouer de matches avec les ex-colonies ou protectorats français du Maghreb au Stade de France mais « chez eux, ou alors en province ».
Des propos aussitôt qualifiés d'« inadmissibles » par le porte-parole du PS Julien Dray et qui ont relancé le débat sur les questions d'intégration des population issues de l'immigration, nombreuses en Seine-Saint-Denis, département où se trouve le stade.
« Une fois qu'on a dit que c'était scandaleux on n'a rien réglé », a estimé Marie-George Buffet, la dirigeante du PCF préférant se concentrer sur ce qu'elle perçoit comme l'expression de gens en « souffrance » qui « ne se sentent pas bien chez nous ».

« Révélateur »


Razzy Hammadi, secrétaire national du PS, a déploré un incident « inacceptable (...) même si (...) les Français d'origine maghrébine sont trop souvent victimes de discrimination et de harcèlement policier ».
Le MRAP a qualifié les incidents de ce type de « révélateurs alarmants d'une déchirure entre une partie de la population française issue de l'immigration maghrébine et la société française dans son ensemble ».
A l'extrême-droite, Jean-Marie Le Pen a, sans surprise, vu dans ces sifflets émanant de « foules originaires du Maghreb » (...) l'« échec » de « l'intégration de masses étrangères à notre culture ».

Précédents


La Marseillaise avait été sifflée lors des rencontres amicales France-Algérie, en octobre 2001 et France-Maroc en novembre 2007.
Mais les sifflets peuvent aussi être franco-français. Ainsi, le 11 mai 2002, le président Jacques Chirac avait quitté momentanément la tribune officielle du Stade de France, la Marseillaise ayant été sifflée par une partie du public, notamment des Bastiais, avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de France de football Lorient-Bastia.


Lire aussi l'éditorial d'Olivier Picard en page 3 du premier cahier.
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 16 Oct 2008 - 12:49

Football
Le film du match

Cruelle leçon d'efficacité
FRANCE 0
ALLEMAGNE 1
Stade Saint-Symphorien, à Metz. Mi-temps : 0-0. 15 000 spectateurs. Arbitrage de M. Tagliavento (Ita).
Les avertissements : Sissoko (29e', charge sur Neuer), Benalouane (86e', accrochage sur Dejagah) pour la France ; Boateng (24e', semelle sur Danze), Castro (90e'+1, accrochage sur Bellaïd) pour l'Allemagne. Le but : Hoewades (89e')
FRANCE : Lloris - Danze, Kaboul (Benalouane 20e'), Bellaïd, N'Zogbia - Cabaye (cap.) (Digard 83e'), Matuidi, Sissoko - Rémy, Ménez (Nimani 63e'), Mounier. Entraîneur : E. Mombaerts.
Les Bleuets peuvent s'en mordre les doigts. Après s'être procurés un nombre incalculable d'actions, les espoirs français ont échoué en barrage, face à l'Allemagne, hier, sur un but inscrit dans les tout derniers instants du match.
Ils ont d'abord semblé bien mener leur barque. Malgré un ticket en poche pour l'Euro suédois au coup d'envoi, les protégés de Mombaerts se sont efforcés de prendre de l'avance. Bien lancé par Kaboul, Rémy a raté un face-à-face avec Neuer (5e'), un coup franc de Cabaye n'a pas été loin de faire mouche (17e') et l'Allemagne a été contrainte de faire le dos rond pour ne pas perdre de vue l'espoir d'une qualification. Benalouane, auteur d'une entrée intéressante au relais de Kaboul blessé, a même trouvé la transversale en reprenant un corner (35e').
Quelques escarmouches allemandes ont mis fin à un moment de flottement dans les rangs tricolores, autour de la pause. Les Bleuets se sont décidés à repartir de l'avant et les assauts ont afflué dans la dernière ligne droite. Mais Neuer a mis en échec les tentatives de Danze (75e') ou Rémy (78e'), lancés en contre, ou sur une tête à bout portant de Nimani (77e').
Et il a bien fait. Au bout du temps réglementaire, sur un ballon aérien, une remise de Castro a envoyé Hoewedes en tête-à-tête avec Lloris. En deux temps, l'attaquant a trompé le gardien lyonnais pour envoyer la Mannschaft en Suède. Et les Bleuets vers de cruels regrets.


Fr.N.
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 12 Nov 2008 - 19:50

Football : la France perd une place (12e) au classement Fifa, l'Espagne toujours en tête
Le 12/11/08
Thierry Henry et la France recule d'une place au classement Fifa.
La France a perdu une place et se retrouve désormais 12e du classement de la Fifa, diffusé aujourd'hui et dont l'Espagne occupe toujours la tête.

L'Angleterre revient dans le top dix, gagnant quatre rangs, à égalité de points avec le Portugal, qui ne bouge pas.

Entre la 2e et la 9e place, toutes les équipes ont bougé depuis le dernier classement, chutant ou gagnant à chaque fois une position. Ainsi, l'Allemagne prend la deuxième place aux dépens de l'Italie, qui passe 3e.



Top 20

1. Espagne (statu quo)

2. Allemagne (+ 1 place)

3. Italie (- 1)

4. Pays-Bas (+ 1)

5. Brésil (- 1)

6. Argentine (+ 1)

7. Croatie (- 1)

8. Russie (+ 1)

9. Rép. tchèque (- 1)

10. Portugal (statu quo)

.Angleterre (+ 4)

12. France (- 1)

13. Turquie (statu quo)

14. Cameroun (- 2)

15. Israël (+ 1)

16. Bulgarie (- 1)

17. Paraguay (+ 5)

18. Grèce (- 1)

19. Roumanie (- 1)

20. Ukraine (- 1)

journal le pays

Contenu sponsorisé

Re: Equipe de France

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 1:49