Le forum des supporters du FC Mulhouse Foot


Equipe de France

Partagez

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Equipe de France

Message par fcm le Dim 7 Sep 2008 - 10:34

France Kolossale catastrophe
Le 07/09/08
Panique à bord du navire tricolore : les Bleus viennent d’encaisser leur 2e but sur coup de pied arrêté de la soirée. Henry et Gallas crient de dépit, Mandanda, Toulalan, Sagna et Lassana Diarra sont sonnés. Le Mondial 2010 s’éloigne déjà.

La France a commencé sa campagne de qualification pour le Mondial 2010 par une incroyable défaite hier (3-1) en Autriche, 101e nation Fifa, qui fragilise évidemment la position de Raymond Domenech après le fiasco de l’Euro.

La Fédération française va devoir penser à un éventuel changement de sélectionneur si la situation ne s’améliore pas d’ici les deux prochains matches de qualification, contre des adversaires plus réputés, la Serbie, mercredi au Stade de France et la Roumanie le 11 octobre. Ce revers va en tout cas relancer les supputations pour savoir qui est le mieux placé en cas de nouvel accident industriel. Boghossian, qui a intégré le staff mais n’a jamais entraîné ? Deschamps, jugé indépendant mais qui a eu des résultats avec Monaco et la Juventus ?
L’heure n’est pas encore au changement. Sauf pour les joueurs, qui devront montrer un autre visage et d’autres jambes. Les coups de pied arrêtés sont pourtant le point faible récurrent de la défense française. Ils avaient valu aux Bleus une grosse désillusion sur un but encaissé dans ce registre en Écosse en octobre 2006.

11 buts encaissés en 4 matches

Il est rageant de voir que les deux premiers buts autrichiens sont les mêmes. Un coup-franc tiré de 30 mètres par Ivanschitz et un cafouillage de la défense. Sur le premier, Gallas est trop court de la tête et Mexès, au marquage de Janko effleure la balle de ce dernier (1-0, 8e). Sur le deuxième, Gallas touche également le ballon de Aufhauser (2-0, 41e). Les deux buteurs autrichiens évoluent tous deux à Salzbourg. Gallas et Mexès, eux, évoluent à Arsenal et l’AS Rome… Et Mexès, en ceinturant Janko, a donné le penalty du troisième but aux hommes de Karel Brückner, nouveau sélectionneur (3-1, 72e). Dur de faire oublier… Thuram.
Govou, qui profite de l’absence de Ribéry, a réduit le score (2-1, 61e). Trop tard. Il ne faudra pas oublier non plus que les montants ont sauvé Manninger, le gardien autrichien : quand Prödl a failli marquer contre son camp (15e) et sur un ballon de Toulalan (66e) dévié d’une claquette sur le coin de la barre.
Piètre excuse. La France avait construit son titre mondial en 1998 sur sa défense. Ce n’est plus qu’une légende. Sur leurs quatre derniers matches, les Bleus ont encaissé 11 buts ! Dans le secteur défensif, les Français ont fait peine à voir : Lassana Diarra, Gallas et Mexès qui se gênent, Evra battu dans les duels par Harnik. Mandanda n’en croyait pas ses yeux.
Et l’attaque alors ? Elle a manqué d’idées et d’allant. Benzema, qui avait marqué contre l’Autriche en mars 2007 en amical au Stade de France n’a pas pu faire de même. Il est apparu nonchalant, cherchant trop souvent à provoquer des fautes. Henry a bien tenté quelques petits coups de patte en fin de première période, mais n’a pas pu ajuster sa mire.

Où est le patron ?

Mais le problème ne vient pas seulement des attaquants. Il faut bien se rendre à l’évidence, il manque un créateur-patron au milieu. Un Ribéry (actuellement blessé) par exemple. Malouda, écarté par Domenech et laissé en tribunes, a pu constater que son remplaçant, Nasri, avait du mal à trouver ses repères avec Henry.
Quant à la paire Lassana Diarra-Toulalan, elle n’a pas fini de souffrir de la comparaison avec les aînés Makelele (retraité) et Vieira (convalescent). Domenech, ou son successeur éventuel, sera-t-il tenté de faire revenir « Make » ? Les Bleus, comme en Suède le 20 août (succès en match amical 3-2), ont pris l’initiative de regarder leur drapeau pendant la Marseillaise. Mais comme l’avait dit Domenech dans un bon mot, les meilleures initiatives sont celles dans le jeu



AUTRICHE 3 FRANCE 1
Le 07/09/08 à 06:50 Tags : Sport |
À Vienne (stade Ernst-Happel). Mi-temps : 2-0. Temps estival. Terrain moyen. Environ 50 000 spectateurs. Arbitre : M. Larsen (Dan). Les buts : Janko (8e), Aufhauser (41e), Ivanschitz (72e sp) pour l’Autriche ; Govou (61e) pour le France. Avertissements : Harnik (14e), Aufhauser (45e) à l’Autriche ;
Autriche : Manninger - Garics, Scharner, Stranzl, Pogatetz - Aufhauser, Prödl- Harnik (Standfest, 89e), Ivanschitz (cap./Leitgeb, 83e), Fuchs - Janko (Maierhofer, 88e). Sélectionneur : Karel Brückner.
France : Mandanda - Sagna (Gourcuff, 71e), Gallas, Mexès, Evra - Govou, L. Diarra, Toulalan, Nasri (Anelka, 82e) - Henry (cap.), Benzema. Sélectionneur : Raymond Domenech.
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24103
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: Equipe de France

Message par Zebra68 le Dim 7 Sep 2008 - 10:47

C'est honteux .
Les joueurs de l'équipe de France ne se battent plus.

La Fédé attend quoi pour virer Domenech ?

Il y a un problème dans cette équipe c'est evident .

Et si Domenech part il ne faut pas mettre Boghossian qui n'a aucune expérience d'entraineur mais un type comme Deschamps qui a un vraiment vécu et qui ne sort pas de ce foutu giron fédéral.


Dernière édition par Zebra68 le Dim 7 Sep 2008 - 17:51, édité 1 fois


_________________

Invité
Invité

Re: Equipe de France

Message par Invité le Dim 7 Sep 2008 - 14:19

ils sont trop payés voila le resultat,quand tu vois le misèree en france je comprend pas pkoi nous ouvrier, travallions jusqua 60ans à 1400€ a plus ou moins et eux à 6000€ mois pour voire cela,qu'on baisse leur salaire à 3x moins qu'ils bougeront leurs cul.

Invité
Invité

Re: Equipe de France

Message par Invité le Dim 7 Sep 2008 - 14:20

60000€ mois pour le plus bas des pro de edf.
avatar
Sundgauvien38
International
International

Nombre de messages : 297
Age : 54
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/0  (0/0)
Clubs préfèrés: FC Mulhouse, Grenoble Foot 38
Joueurs préfèrés: Hervé MILAZZO

Re: Equipe de France

Message par Sundgauvien38 le Dim 7 Sep 2008 - 20:12

Je n'ai pu m'empêcher, en regardant le match, de penser à une diapo des cahiers du football qui date d'après le match contre la Suède :


- Bien joué Philou. Mais il faudra prendre encore plus de buts pour me faire virer.
- Merci Coach. J'y songerai.


Source: http://www.lediapo.com/3552

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Lun 8 Sep 2008 - 9:41

Mondial 2010 : Raymond Domenech et ses dirigeants sur le grill...
Le 08/09/08
Raymond Domenech parle aux joueurs...

Toutes les questions sur Raymond Domenech et son maintien, entériné par le conseil fédéral du 3 juillet après le fiasco de l’Euro, ont refait surface samedi avec la claque (3-1) subie en Autriche, pour l’entrée des Bleus en qualification pour le Mondial-2010.

La semaine qui vient va être décisive. Et pas seulement pour le sélectionneur. Mercredi, la France affrontera la Serbie (33e nation Fifa) au Stade de France. Et vendredi, il y aura un conseil fédéral à la FFF, au cours duquel le président Jean-Pierre Escalettes devra dire s’il brigue ou non un nouveau mandat. Tous ces évènements sont désormais liés.
Si les Bleus ne gagnent pas contre la Serbie (nul ou défaite) le sort de Domenech sera sans doute scellé et il pourrait éclabousser dans sa chute M. Escalettes, qui a pesé de tout son poids pour le maintien du sélectionneur à son poste cet été après l’Euro.
Si une nouvelle contre-performance française survenait, M. Escalettes pourrait renoncer à rempiler. En cas de scénario catastrophe, le conseil fédéral devrait forcément évoquer le rôle du club France-2010, entité tutelle au-dessus du sélectionneur, réactivée le 3 juillet, mais dont les contours restent flous et qui ne s’est toujours pas réuni.

Statu quo

La réflexion sur le poste de manager des Bleus, annoncé le 3 juillet, n’a pas évolué non plus semble-t-il. Car peu de choses ont finalement changé depuis l’élimination au premier tour de l’Euro le 17 juin. Quelques mesures ont bien été prises. Le Dr Jean-Pierre Paclet, mis en cause par un Patrick Vieira excédé de ne pas retrouver la forme, a cédé sa place au Dr Alain Simon, ancien médecin du PSG.Et Alain Boghossian, caution estampillée «champion du monde 1998», est venu rejoindre un «staff» technique inchangé autour de Domenech et son adjoint Pierre Mankowski. Mais qui décide au final? C’est toujours Domenech. La «punition» de Florent Malouda (qui s’était montré critique dans L’Equipe), obligé d’aller s’asseoir en tribunes à Vienne aux côtés des joueurs n’ayant aucun espoir de jouer (Rod Fanni et Jimmy Briand, convoqués mais jamais sélectionnés, Eric Abidal, suspendu), en atteste bien. Domenech l’avait bien précisé lors de ses dernières interventions devant la presse. Il écoute les avis, mais à la fin, c’est lui qui décide quels noms figurent sur les convocations ou sur la feuille de match.
Les voix s’élevant contre sa gestion ou ses choix tactiques (4-4-2 à Vienne) n’ont jamais manqué. Mais ce qui est nouveau, c’est que le fonctionnement de la FFF est cette fois placé sur le banc des accusés.
Guy Roux, consultant sur Europe 1 présent à Vienne, a expliqué qu’il aurait fallu maintenir Domenech sans réserve et qu’il aurait même mieux valu un vote à bulletin secret le 3 juillet plutôt qu’un vote à mains levées. Laurent Blanc, technicien de Bordeaux, éconduit pour le poste de sélectionneur en 2004 au bénéfice de Domenech, remet quant à lui en cause le moule à entraîneur national.
«Le cheminement est toujours le même: (il) sort de la DTN, a vitupéré Blanc dans So Foot cette semaine. Ce n’est pas que le système est bloqué, c’est qu’il est ce qu’il est: à revoir. Il n’y a que nous qui agissons comme ça. On ne pourra pas continuer éternellement comme ça.» Domenech avait jusqu’au 11 octobre et le déplacement en Roumanie pour convaincre. Il a perdu une carte importante. S’il faut le remplacer dans l’urgence, vers qui se tournera la FFF? Un Boghossian apprécié de tous mais totalement inexpérimenté? Un Deschamps auréolé de ses mandats à Monaco et à la Juventus mais dont les instances se méfient? Le match de mercredi dira s’il fallait juste revoir la copie ou changer d’éducateur.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Lun 8 Sep 2008 - 9:42

Mexès « Plus ma faute que celle du sélectionneur »
Le 08/09/08
« C’est plus ma faute que celle du sélectionneur », a lâché Philippe Mexès hiere à Clairefontaine, au lendemain d’une prestation de film d’horreur contre l’Autriche (3-1). « Dégoûté » mais courageux face à la presse, le Romain « assume complètement (ses) deux erreurs sur deux des trois buts», mais ne veut « pas se laisser abattre ».
Il estime même qu’« au niveau du jeu il y a eu de très bons points » et que la France « a perdu une bataille, pas la guerre ».

Avez-vous vu revu les buts encaissés hier ?

« Oui... (silence) Je suis conscient de ce qu’il s’est passé, c’est malheureux pour tout le monde, pour moi, j’assume complètement mes erreurs sur deux des trois buts ».

Que s’est-il passé sur les deux buts ?

« Sur le premier (Mexès contre son camp, 1-0), tu le prends, tu fais tout pour ne pas qu’il marque, mais les coups de pied arrêtés se jouent à des détails, là ça a joué en ma défaveur. Sur le penalty (3-1), je le tiens, j’ai plus joué au rugby qu’au foot... Au début, on se tient un petit peu tous les deux puis il a pris le pas en avant sur moi, sur les images, il n’y a rien à dire ».

Comment vous sentez-vous personnellement ?

« C’est sûr que ce n’est pas un de mes meilleurs matins (sourire penaud)... L’erreur est humaine... enfin, il y en a eu deux, alors: les erreurs sont humaines (même sourire). Mais il ne faut pas se laisser abattre, garder la tête haute même si ce n’est pas facile ».

Comprendriez-vous d’être écarté du 11 de départ par Raymond Domenech après ce match ?

« Bien sûr, je suis dégoûté, mais je respecterai le choix du sélectionneur ».

Que reste-t-il de positif de cette soirée ?

« Sur trois coups de pied arrêtés, on a pris trois buts, mais on n’a pas été mis en danger plus que ça. Au niveau du jeu, on est satisfait, même si la défaite a tout annulé. J’ai bien aimé cette équipe de France ».

C’est difficile à entendre après une défaite 3-1 en Autriche...

« Oui, mais on n’est pas mort. Les plus malheureux, c’est nous, les joueurs. Mais il reste 27 points à prendre. Je suis conscient que c’est dur à digérer pour le public, mais mercredi contre la Serbie, on aura besoin de tout le monde...»

Est-ce parce que vous avez joué axe gauche, et pas à droite comme à la Roma, que vous avez raté votre match ?

« Non, ça ne change pas grand-chose, les coups de pied arrêtés se jouent à des détails. Avec William (Gallas, axe droit), on n’a pas encore les automatismes, mais il n’y a pas de problème, je sais comment il joue, lui aussi. On n’a pas eu de temps d’adaptation, mais il n’y a pas d’excuses à avoir. Ce n’est pas ce qui nous a porté préjudice hier ».

Les Bleus risquent d’être sifflés contre la Serbie, mercredi au Stade de France.

« J’espère que non, c’est d’encouragements dont on a besoin. Je ne vais pas faire de relations publiques, mais j’espère qu’ils vont montrer aux joueurs adverses que Paris, c’est la maison.»

Domenech est en danger...

« C’est vous qui le dites, nous on n’a pas de souci dans le groupe, on vit bien. Le coach a toute notre confiance. Le match d’hier n’était pas de la faute du sélectionneur, c’est plus ma faute que celle du sélectionneur. On a perdu une bataille, on n’a pas perdu la guerre ».

La succession de Lilian Thuram (retraité) qui vous était promise n’est-elle pas trop lourde ?

« Non. La pression, je ne l’ai pas sentie tant que ça. J’étais très heureux de m’exprimer. Je respecte énormément Lilian, un très grand joueur, mais Lilian c’est Lilian et moi c’est moi, je ne remplace pas untel ou untel. Moi j’ai tout à prouver dans cette équipe, et je n’ai pas bien débuté (sourire penaud), c’est comme ça...»

On risque de vous reparler longtemps de ce match...

« Je ferai en sorte qu’on en parle moins et d’effacer ce mauvais souvenir».

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Lun 8 Sep 2008 - 10:00

Équipe de France Une semaine à risques
Le 08/09/08
Les temps sont durs pour le football français. Thierry Henry n’est pas un patron, Raymond Domenech ne sait plus à quel saint se vouer, son adjoint Pierre Mankowski semble bien dubitatif, et dans les tribunes, autour du président Escalettes, du DTN Houllier et du président de la LFP Thiriez, les mines sont défaites.

Le nouveau fiasco enregistré samedi soir à Vienne a évidemment laissé bien des traces au sein de l’équipe de France, qui n’a que 48 heures pour se remobiliser avant d’affronter la Serbie, mercredi soir au Stade de France. La pression sera énorme sur les joueurs, obligés de prendre trois points, sous peine déjà de handicaper bigrement leurs chances de qualification pour la Coupe du monde 2010.
Le mal est profond et Raymond Domenech, le sélectionneur maintenu en juillet dernier malgré un Euro totalement raté, ne semble pas avoir trouvé de solution pour redonner une âme à son équipe, privée d’un véritable patron, en l’absence de Patrick Vieira. En cas de défaite ou de nul mercredi, il semble acquis que Domenech sera remercié. Mais il risque alors fort d’entraîner dans sa chute Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération, qui doit annoncer vendredi au Conseil fédéral s’il brigue ou non un nouveau mandat.
D’ici là, Raymond Domenech doit espérer que ses joueurs, qui ont ouvertement milité pour son maintien, se ressaisissent, à l’image de Philippe Mexès, attendu depuis quatre ans et premier responsable de la défaite avant-hier.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 10 Sep 2008 - 11:36

Football
Football / Qualifications Mondial-2010 : France - Serbie (21 h)

Lourd de conséquences
Les enjeux de France-Serbie sont multiples : sauver la tête de Raymond Domenech, prendre des points pour ne pas déjà compromettre la qualification au Mondial-2010, soigner l'image des joueurs après la déroute en Autriche (3-1) et celle des décideurs après la reconduction du sélectionneur.
Raymond Domenech a toujours été en première ligne médiatiquement pour protéger ses joueurs. Il en paie aujourd'hui le prix. Après l'élimination prématurée à l'Euro, et une demande en mariage en direct à la télévision malvenue, Raymond Domenech a été maintenu en poste le 3 juillet par le conseil fédéral. Avec obligation de rendre une copie propre à l'issue des trois premiers matches de qualification.
Après le bal tragique à Vienne, il ne reste plus que la Serbie et Roumanie-France le 11 octobre pour convaincre qu'il est encore l'homme de la situation. Les noms de son éventuel successeur circulent déjà. Alain Boghossian a intégré le « staff » mais n'a jamais exercé. Didier Deschamps a un beau CV avec Monaco et la Juventus mais sa poigne et son caractère effraient la FFF.

Au maximum
que 45 000 personnes


Les représentants des instances ont tenté lundi de détourner l'attention et préserver Domenech. « On se sert du sélectionneur pour dénigrer l'équipe de France, ce n'est pas le sujet », a lancé Gervais Martel, mandaté par les clubs professionnels pour les représenter au club France-2010, organisme de tutelle des Bleus.
« Ce qui est vraiment important c'est de se mobiliser, souligne le président de Lens. On n'est pas encore éliminés ! On a largement la capacité de réussir. » Mais il n'y aura au maximum que 45 000 personnes dans un stade de France qui peut en contenir 80 000. Et il y a fort à parier que les sifflets seront nombreux pour un Domenech dont les tics médiatiques agacent le public. Les Bleus auront-ils l'impression de jouer à l'extérieur ?
Grand artisan du maintien de Raymond Domenech, le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes devait annoncer vendredi en conseil fédéral s'il brigue ou non un nouveau mandat. Le dirigeant aurait très envie de rempiler. Mais une nouvelle contre-performance devant les Serbes pourrait-il le contraindre à renoncer à un autre mandat ?

Vieillissante à l'Euro, trop
inexpérimentée aujourd'hui


Sur le terrain, les Bleus ont encaissé onze buts en quatre matches et ont perdu leurs trois derniers matches en compétition (4-1 contre les Pays-Bas et 2-0 contre l'Italie à l'Euro, 3-1 contre l'Autriche).
La défense, vieillissante à l'Euro (Sagnol, aujourd'hui blessé, Thuram, aujourd'hui retraité), est trop inexpérimentée aujourd'hui. Mexès a 26 ans mais ne compte que 10 sélections, tenu trop longtemps éloigné des Bleus par des relations épidermiques avec Domenech. De l'élégance avec l'AS Rome, il est passé au naufrage en Autriche.
Même chose pour Evra (27 ans, 15 sélections), combatif avec Manchester United, dépassé avec les Bleus. Gallas, 31 ans, 67 sélections, ne peut pas être en même temps formateur et sauveur. Sagna est fringant à droite, mais n'a pas encore une vision du jeu précise, ce qui est normal au bout de quatre sélections. Quant au duo de récupérateurs Lassana Diarra-Toulalan, il est écrasé par la comparaison avec le tandem formé par Vieira (convalescence) et Makelele (retraite).
Bref, l'équipe de France, obligée de vaincre pour de multiples raisons face à une Serbie toujours dangereuse, n'est de loin pas placée dans les meilleures dispositions pour parvenir à ses fins...


France - Serbie
- FRANCE : Mandanda - Sagna, Gallas, Mexès (ou Abidal), Evra (ou Clichy) - Govou, L. Diarra, Toulalan, Nasri (ou Gourcuff) - Henry (cap.), Benzema. Sélectionneur : Raymond Domenech.
- SERBIE : Disljenkovic (ou Stojkovic) - Ivanovic, Krstajic, Vidic, Dragutinovic - Stankovic (cap.) - Krasic, Ilic, Kuzmanovic, Ergic - Zigic. Entraîneur : Radomir Antic.
- Arbitre : Olegario Benquerenca (POR)
- Coup d'envoi : 21 h au Stade de France

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 10 Sep 2008 - 11:37

Football
Qualifications Mondial-2010

Le programme
GROUPE 1
Suède - Hongrie20h15
Albanie - Malte20h45
Portugal - Danemark21h45
GROUPE 2
Moldavie - Israël19h30
Lettonie - Grèce20h15
Suisse - Luxembourg20h30
GROUPE 3
Saint-Marin - Pologne20h30
Slovénie - Slovaquie20h45
Irlande du Nord - Rép. tchèque
GROUPE 4
Russie - Pays de Galles17h
Azerbaïdjan - Liechtenstein18h
Finlande - Allemagne19h35
GROUPE 5
Turquie - Belgique20h
Bosnie-Herzégovine - Estonie20h15
Espagne - Arménie22h
GROUPE 6
Andorre - Belarus19h
Croatie - Angleterre21h
Kazakhstan - Ukraine
GROUPE 7
Iles Féroé - Roumanie18h30
Lituanie - Autriche19h30
France - Serbie21h
GROUPE 8
Monténégro - Eire19h
Italie - Géorgie20h50
GROUPE 9
Macédoine - Pays-Bas20h30
Islande - Ecosse20h30

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 10 Sep 2008 - 11:38

Le sélectionneur et la guillotine
Le sélectionneur Raymond Domenech et le capitaine Thierry Henry se sont exprimés à la veille de ce France-Serbie déjà capital. Morceaux choisis.
- Raymond Domenech (à l'adresse des journalistes) : « Il y a du monde aujourd'hui... Ah oui, c'est vrai, l'odeur du sang vous intéresse... Heureusement que les lois d'exception et la guillotine n'existent plus, sinon certains parmi vous se feraient un malin plaisir de m'envoyer à l'échafaud... Peut-être que j'aurais été mieux servi si j'avais tué quelqu'un... »
- Raymond Domenech (à propos du match) : « Il reste 27 points à prendre. On joue un match à domicile et on a l'impression d'une révolution... J'espère qu'il y aura du spectacle sur le terrain, pour que les gens ne regardent pas que sur le banc, où il ne se passe rien. »
- Raymond Domenech (évoquant la petite chambrée - 45 000 personnes - attendue au Stade de France): «Je trouve super qu'il y ait 50 000 personnes pour nous soutenir en dépit de tout ce qui se passe.»
- Thierry Henry (concernant le sélectionneur) : « Mettons le sujet du coach à part. Pour le football français, il faut prendre trois points. Je sais que ce n'est pas évident d'être positif en ce moment. Après, si on ne gagne pas, il se passera ce qui se passera. Il faut toujours positiver dans la défaite et ne pas s'enflammer dans la victoire. »
- Thierry Henry (à propos du flot de critiques) : « On est conscient que le match de l'Autriche était catastrophique. »
- Thierry Henry (concernant Philippe Mexès) : « Philippe est costaud. Il fait partie des plus grands défenseurs du championnat italien. On a, en tant que groupe, mal défendu sur coups de pieds arrêtés en Autriche, on a mal élaboré nos actions, on n'a pas été présents dans les duels mais cela aurait pu arriver à n'importe qui. »

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 10 Sep 2008 - 11:39

dna déaujourd'hui

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 10 Sep 2008 - 11:46

France - Serbie La tête de Domenech, l’avenir des Bleus, l’image de la FFF
Le 10/09/08 /08

Après la gifle reçue en Autriche (1-3) lors de son premier match des qualifications pour le Mondial 2010, la France se retrouve dans l’obligation de réagir face à la Serbie ce soir (21 h) au Stade de France.

Les enjeux de France - Serbie, ce soir, sont multiples : sauver la tête de Raymond Domenech, prendre des points pour la qualification au Mondial 2010 et soigner l’image des joueurs après la déroute en Autriche (3-1) et celle des décideurs après la reconduction du sélectionneur.
Domenech sur un siège éjectable. Le sélectionneur a toujours été en première ligne médiatiquement pour protéger ses joueurs. Il en paie, aujourd’hui, le prix. Après l’élimination prématurée à l’Euro, et une demande en mariage en direct à la télévision malvenue, Raymond Domenech a été maintenu en poste le 3 juillet par le conseil fédéral. Avec obligation de rendre une copie propre à l’issue des trois premiers matches de qualification. Après le bal tragique à Vienne, il ne reste plus que la Serbie et Roumanie - France le 11 octobre pour convaincre qu’il est encore l’homme de la situation. Les noms de son éventuel successeur circulent déjà. Alain Boghossian a intégré le « staff », mais n’a jamais exercé. Didier Deschamps a un beau CV mais sa poigne et son caractère effraient la FFF.
Climat malsain. Les représentants des instances ont tenté lundi de détourner l’attention et préserver Domenech. « On se sert du sélectionneur pour dénigrer l’équipe de France, ce n’est pas le sujet », a indiqué Gervais Martel, mandaté par les clubs professionnels pour les représenter au club France 2010, organisme de tutelle des Bleus. « Ce qui est vraiment important c’est de se mobiliser, souligne le président de Lens. On n’est pas encore éliminés ! On a largement la capacité de réussir ». Mais il n’y aura au maximum que 45 000 personnes, ce soir, dans un stade de France qui peut en contenir 80 000. Et il y a fort à parier que les sifflets seront nombreux pour un Domenech dont les tics médiatiques agacent le public. Les Bleus auront-ils l’impression de jouer à l’extérieur ?
Escalettes et la FFF en première ligne. Grand artisan du maintien de Raymond Domenech, le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes devait annoncer, vendredi, en Conseil fédéral s’il brigue ou non un nouveau mandat. Le dirigeant aurait très envie de rempiler. Mais une nouvelle contre-performance devant les Serbes pourrait-il le contraindre à renoncer à un autre mandat ? L’image de la FFF pourrait également être brouillée si le match au SDF ne se déroulait pas idéalement. La publication dans L’Équipe du procès verbal du conseil fédéral du 3 juillet montre en effet que, derrière le vote à main levée pour la reconduction de Domenech à une large majorité, se cachait une défiance palpable à l’égard du technicien national.
SOS défense. Les Bleus ont encaissé 11 buts en quatre matches et ont perdu leurs trois derniers matches en compétition (4-1 contre les Pays-Bas et 2-0 contre l’Italie à l’Euro, 3-1 contre l’Autriche en qualification pour le Mondial 2010). La défense était vieillissante à l’Euro (Sagnol, aujourd’hui blessé, Thuram, aujourd’hui retraité) et trop inexpérimentée aujourd’hui. Mexès a 26 ans, mais n’a que 10 sélections, tenu trop longtemps éloigné des Bleus par des relations épidermiques avec Domenech. De l’élégance avec l’AS Rome, il est passé au naufrage en Autriche. Même chose pour Evra (27 ans, 15 sélections), combatif avec Manchester United, dépassé avec les Bleus. Gallas, 31 ans, 67 sélections, ne peut pas être en même temps formateur et sauveur. Sagna est fringant à droite, mais n’a pas encore une vision du jeu précise, ce qui est normal au bout de quatre sélections. Quant au duo de récupérateurs Lassana Diarra-Toulalan, il est écrasé par la comparaison avec le tandem formé par Vieira (convalescence) et Makelele (retraite).

France: Mandanda - Sagna, Gallas, Mexès (ou Abidal), Evra (ou Clichy) - Govou, L. Diarra, Toulalan, Nasri (ou Gourcuff) - Henry (cap.), Benzema. Sélectionneur: Raymond Domenech.
Serbie: Disljenkovic (ou Stojkovic) - Ivanovic, Krstajic, Vidic, Dragutinovic - Stankovic (cap.) - Krasic, Ilic, Kuzmanovic, Ergic - Zigic. Sélectionneur: Radomir Antic.

j.l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 25 Sep 2008 - 11:28

Football
Football / L'UEFA A BORDEAUX

La situation de l'Euro-2012 examinée de près
Le comité exécutif de l'UEFA, réuni aujourd'hui et demain à Bordeaux, va se pencher sur les questions qui entourent la capacité de l'Ukraine et la Pologne à organiser l'Euro-2012, ainsi que sur un probable élargissement de l'Euro de 16 à 24 équipes à partir de 2016.
Depuis l'attribution surprise de l'Euro-2012 au Ukraine/Pologne, le 18 avril 2007, doutes et rumeurs ne cessent d'enfler. Les derniers bruits en date évoquent un plan B, avec l'Ecosse ou encore la Russie.

« On leur a donné un
délai pour se réveiller »


L'été dernier, c'est la thèse de l'Espagne qui avait la cote. Et auparavant, c'est le nom de l'Italie, un des candidats déçus à l'organisation (le duo Croatie-Hongrie s'était aussi présenté), qui revenait. L'UEFA a toujours démenti ces rumeurs.
Après de nombreux rappels à l'ordre -« On leur a donné, je ne dirai pas un ultimatum, mais un délai pour se réveiller », soulignait Michel Platini, président de l'UEFA, le 28 juin- une délégation de l'Union européenne de football est allée sur place début juillet.
Les premières impressions furent mitigées. Le 2 juillet l'UEFA avait jugé « positivement » les préparatifs de la Pologne.
Le verdict a été moins enthousiaste pour le co-organisateur. « Les trois mois à venir seront très importants pour l'Ukraine », avait déclaré le 3 juillet M. Platini.
Les experts de l'UEFA présenteront leur rapport, technique et politique, devant les 15 membres du CE demain matin. Quelle sera alors la position du comité exécutif ? Les hypothèses sont nombreuses.
Une majorité des membres du CE sera-t-elle incitée à dire qu'il reste encore trois ans et demi pour que l'avancée des préparatifs se concrétise et qu'il est donc urgent d'attendre ?
La lenteur de certains travaux, pour les stades ou les capacités d'accueil, entamera-t-elle la patience du comité exécutif ?
Le récent conflit entre la Géorgie et la Russie pèsera-t-il dans l'analyse ? Le CE de Bordeaux osera-t-il retirer l'épreuve à ces deux pays ou fixera-t-il de nouveaux objectifs à atteindre ?

L'extension de l'Euro à
24 équipes en bonne voie


L'autre sujet d'étude du CE, le projet d'élargissement de l'Euro de 16 à 24, devrait poser moins de tracas aujourd'hui. Le 28 juin, à Vienne, les présidents des 53 fédérations qui composent l'UEFA, sondés lors d'une rencontre informelle par M. Platini, s'étaient exprimés en faveur d'un élargissement à 24.
Si cette extension est adoptée (à la majorité des membres du CE, qui sont 15 mais seulement 13 à voter), elle entrera en application pour l'Euro-2016, qui n'a pas encore été attribué.
Le 28 juin, les présidents de fédération avaient émis une seule réserve : conserver un système de qualification attrayant, avec des groupes suffisamment étoffés pour que toutes les équipes puissent jouer assez de matches et que l'enjeu soit intéressant jusqu'au bout.
Michel Platini est revenu sur le sujet le 28 août à Monaco. « Je ne vois pas une différence de qualité entre 16 et 24, a commenté le président de l'UEFA. A 32 pays, oui, la qualité de l'épreuve baisse, à 24 non. Il y a des pays moyens qui veulent se qualifier pour un Euro et qui souffrent quand ils n'y arrivent pas. Pour ces pays, en cas de non-qualification, le football repart à zéro. »
« Au départ, je n'étais pas du tout convaincu, a-t-il reconnu. Je me suis fait une idée avec le temps et avec l'Euro-2008. Certains disent qu'on avait les 16 meilleurs. Mais est-ce que ceux qui n'étaient pas à l'Euro-2008 comme l'Angleterre, l'Ukraine ou le Danemark ne méritaient pas d'être là ? Je pense que, sincèrement, il y a plus que 16 bonnes équipes pour un Championnat d'Europe. »
L'élargissement à 24 -celui à 20 n'a jamais recueilli les suffrages- a donc de grandes chances d'être adopté.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 1 Oct 2008 - 13:37

Football
Euro-2012

L'heure est grave
La FIFA et l'UEFA ont indiqué ne pas « reconnaître » la nomination d'un administrateur à la tête de la fédération polonaise (PZPN), coorganisatrice de l'Euro-2012 avec l'Ukraine.
Le tribunal d'arbitrage près le Comité olympique polonais a démis la direction de la PZPN, et nommé à sa place un administrateur légal, Robert Zawlocki, « à la suite du constat de nombreuses violations de la loi ».
« La FIFA et l'UEFA continuent de considérer l'actuelle direction de la PZPN, présidée par Michal Listkiewicz, comme la seule autorité légitimement habilitée à gérer le football en Pologne et à le représenter au niveau international », indiquent les deux instances. William Gaillard, directeur de la communication de l'UEFA et conseiller du président Michel Platini, en dit plus.
- Que va-t-il se passer ?
- Nous allons attendre la tenue du comité exécutif de la FIFA, les 23 et 24 octobre, et la réunion, à peu près aux mêmes dates, du comité d'urgence de l'UEFA. Il y a eu quand même une interférence gouvernementale, le leadership sportif a été suspendu par le gouvernement polonais, de même que le processus électoral de la fédération polonaise...
- Y a-t-il un risque de suspension internationale de la Pologne ?
- Les suspensions internationales n'interviennent pas comme ça. Avant il y a souvent une longue négociation, qui dure sept ou huit mois, et souvent la situation s'améliore.
- Et dans la perspective de l'Euro-2012 ?
- On cherche à nous faire croire que l'organisation de l'Euro-2012 et le changement de direction à la tête de la fédération polonaise sont deux choses isolées. Mais l'Euro-2012 a été attribué à la fédération polonaise, pas au gouvernement polonais ! Il s'agit d'un coup de force! C'est grave ! Ce n'est pas très judicieux alors que nous venons de confirmer la volonté d'organiser l'Euro-2012 en Ukraine et en Pologne. Nous avons quand même donné comme condition que la construction des stades commence ce mois-ci ! C'est sérieux ! Il faut que le gouvernement polonais réalise son erreur. La seule autorité que nous reconnaissons, c'est la fédération polonaise avec des dirigeants démocratiquement élus. Or, les élections fédérales polonaises étaient prévues le 30 octobre et ont été annulées par le gouvernement polonais. C'est sérieux ça aussi.


dna

Invité
Invité

Re: Equipe de France

Message par Invité le Mer 1 Oct 2008 - 13:51

et ben c'est du serieux tous sa,vive la politique a fric.
avatar
KJJ68
International
International

Nombre de messages : 298
Age : 45
Localisation : Saint-Amarin
Date d'inscription : 02/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
7/25  (7/25)
Clubs préfèrés: Racing Club de Strasbourg et le MILAN AC et le FCM
Joueurs préfèrés: Cantona, KAKA, Rangelov, Zico la foudre

Re: Equipe de France

Message par KJJ68 le Mer 1 Oct 2008 - 21:46

@fcm a écrit:Football
Euro-2012

L'heure est grave
La FIFA et l'UEFA ont indiqué ne pas « reconnaître » la nomination d'un administrateur à la tête de la fédération polonaise (PZPN), coorganisatrice de l'Euro-2012 avec l'Ukraine.
Le tribunal d'arbitrage près le Comité olympique polonais a démis la direction de la PZPN, et nommé à sa place un administrateur légal, Robert Zawlocki, « à la suite du constat de nombreuses violations de la loi ».
« La FIFA et l'UEFA continuent de considérer l'actuelle direction de la PZPN, présidée par Michal Listkiewicz, comme la seule autorité légitimement habilitée à gérer le football en Pologne et à le représenter au niveau international », indiquent les deux instances. William Gaillard, directeur de la communication de l'UEFA et conseiller du président Michel Platini, en dit plus.
- Que va-t-il se passer ?
- Nous allons attendre la tenue du comité exécutif de la FIFA, les 23 et 24 octobre, et la réunion, à peu près aux mêmes dates, du comité d'urgence de l'UEFA. Il y a eu quand même une interférence gouvernementale, le leadership sportif a été suspendu par le gouvernement polonais, de même que le processus électoral de la fédération polonaise...
- Y a-t-il un risque de suspension internationale de la Pologne ?
- Les suspensions internationales n'interviennent pas comme ça. Avant il y a souvent une longue négociation, qui dure sept ou huit mois, et souvent la situation s'améliore.
- Et dans la perspective de l'Euro-2012 ?
- On cherche à nous faire croire que l'organisation de l'Euro-2012 et le changement de direction à la tête de la fédération polonaise sont deux choses isolées. Mais l'Euro-2012 a été attribué à la fédération polonaise, pas au gouvernement polonais ! Il s'agit d'un coup de force! C'est grave ! Ce n'est pas très judicieux alors que nous venons de confirmer la volonté d'organiser l'Euro-2012 en Ukraine et en Pologne. Nous avons quand même donné comme condition que la construction des stades commence ce mois-ci ! C'est sérieux ! Il faut que le gouvernement polonais réalise son erreur. La seule autorité que nous reconnaissons, c'est la fédération polonaise avec des dirigeants démocratiquement élus. Or, les élections fédérales polonaises étaient prévues le 30 octobre et ont été annulées par le gouvernement polonais. C'est sérieux ça aussi.


dna

hé bien ça commence mal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 2 Oct 2008 - 9:31

Bleus : une liste sous tension
Le 02/10/08
Dans le collimateur des instances dirigeantes du football français, Raymond Domenech pourrait bien annoncer aujourd’hui sa dernière liste de joueurs en tant que sélectionneur national, avant le match Roumanie - France du 11 octobre.
Raymond Domenech dévoilera aujourd’hui sa liste pour le match très attendu des éliminatoires du Mondial 2010 en Roumanie le 11 octobre, qui marquera l’heure du bilan pour un sélectionneur qui jouera sa place.

Lors de la reconduction de Raymond Domenech à la tête des Bleus après le fiasco de l’Euro, le conseil fédéral avait annoncé qu’il dresserait le bilan après les trois premiers matches de qualification pour le Mondial. Le climat est déjà pesant. Au lendemain de la victoire contre la Serbie, le président de la Fédération, Jean-Pierre Escalettes, avait annoncé qu’il se présentait à sa propre succession et avait recadré le sélectionneur au sujet de ses relations avec la presse. Le sélectionneur sera-t-il jugé sur son attitude, ses résultats, son management ? Les noms de remplaçants éventuels continuent de circuler, toujours les mêmes, Didier Deschamps, sans poste actuellement et qui ne fait pas l’unanimité au sein de la FFF, et Laurent Blanc, qui est pourtant à la tête de Bordeaux, engagé en Ligue des champions.
L’ambiance autour de la sélection est également empoisonnée par les déclarations de Zinédine Zidane, qui a reproché à la direction de la FFF d’avoir maintenu Domenech à la façon « d’un clan », et celles de Grégory Coupet qui a taxé la gestion de l’équipe de France de « dictature ». «Les joueurs ne peuvent pas parler, ils sont ligotés. Moi, j’en parle parce que j’en suis sorti. Mais c’est une dictature qui est mise en place […] Il y a la FFF, le staff des Bleus, tout le monde a besoin de se regarder dans une glace », affirme le portier de l’Atletico Madrid, qui sait qu’il ne sera plus rappelé.
Florent Malouda sera-t-il de la partie ? Après avoir critiqué le sélectionneur, il a avait été laissé en tribunes en Autriche et sur le banc contre la Serbie. Mais depuis, il a brillé avec Chelsea en Ligue des champions. Dans cette atmosphère à couper au couteau, la seule bonne nouvelle pour Domenech est le retour de Franck Ribéry, qui a retrouvé la semaine passée les terrains en Coupe d’Allemagne et a découvert la Ligue des champions mardi soir contre Lyon (1-1).

Et Vieira ?

En tribunes à l’Allianz Arena, Domenech et Alain Boghossian, ont pu apprécier un Ribéry en bonne forme, lui qui a tant manqué aux Bleus depuis sa blessure à la cheville gauche contre l’Italie, lors du dernier match de l’Euro (défaite 2-0). Qu’en sera-t-il de Patrick Vieira, qui joue de nouveau des matches entiers avec l’Inter Milan ? « Pat » a déjà connu des désillusions dans le passé en voulant revenir trop tôt. Florent Sinama-Pongolle, qui compile les buts avec l’Atletico Madrid, sera-t-il appelé, lui qui clame son impatience et regrette son manque de reconnaissance ? Hatem Ben Arfa, qui a du décliner les dernières convocations pour blessure, aura-t-il une autre chance ? Yoann Gourcuff, impressionnant pour sa première titularisation en Bleu comme meneur axial face à la Serbie, devrait être retenu. En revanche, Willy Sagnol, blessé, est encore loin de l’équipe de France puisqu’il ne devrait reprendre la compétition avec le Bayern que mi-octobre.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Ven 3 Oct 2008 - 8:52

Football

France : retours de Vieira et Ribéry
Patrick Vieira et Franck Ribéry, de retour de blessure, font partie des 22 joueurs retenus par Raymond Domenech pour le match des qualifications du Mondial-2010 en Roumanie, le 11 octobre, et l'amical face à la Tunisie, le 14 octobre.

Les 22


Gardiens : Mandanda (Marseille), Lloris (Lyon).
Défenseurs : Abidal (Barcelone/ESP), Sagna (Arsenal/ENG), Gallas (Arsenal/ENG), Evra (Manchester/ENG), Mexès (AS Rome/ITA), Clichy (Arsenal/ENG), Squillaci (Séville/ESP), Fanni (Rennes).
Milieux : Vieira (Inter Milan/ITA), L. Diarra (Portsmouth/ENG), Toulalan (Lyon), Malouda (Chelsea/ENG), A. Diarra (Bordeaux), Gourcuff (Bordeaux), Ribéry (Munich/GER), Ben Arfa (Marseille).
Attaquants : Henry (Barcelone/ESP), Anelka (Chelsea/ENG), Benzema (Lyon), Sinama-Pongolle (Atletico Madrid/ESP).

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Ven 3 Oct 2008 - 10:42

Football Vieira et Ribéry de retour, Sinama-Pongolle débarque
Le 03/10/08
La bonne surprise est la présence de Florent Sinama-Pongolle, actuellement impressionnant avec l’Atletico Madrid. Il avait évolué avec les A’ contre le Mali, sans connaître le grand frisson des A.

Raymond Domenech ignore « l’atmosphère » autour de son cas personnel et se concentre sur son équipe, avec des jeunes et des novices comme Sinama-Pongolle, qui seront toutefois encadrés par Ribéry et Vieira, de retour.

Le prochain match des Bleus, le 11 octobre en Roumanie en qualifications du Mondial 2010 (groupe 7), sera suivi d’un anecdotique amical contre la Tunisie au Stade de France le 14 octobre et surtout d’un conseil fédéral le 15 octobre qui dressera un bilan de la gestion Domenech depuis le fiasco de l’Euro.
Le retour de ces cadres (25 ans, 30 sélections pour Ribéry, 32 ans, 105 sélections pour Vieira) était attendu dans cette liste de 22 joueurs. Ribéry s’était blessé à une cheville lors du dernier match des Bleus à l’Euro. Vieira, blessé à une cuisse, n’avait pas pu jouer à l’Euro et ses déclarations ont conduit au changement de médecin chez les Bleus (le Dr Simon a remplacé le Dr Paclet). En l’absence de Vieira, Henry (105 sélections également) est devenu le capitaine des Bleus. Va-t-il le rester en dépit du retour de « Pat » ? Domenech prendra-t-il des précautions avec Vieira après des derniers retours précipités conclus par un retour à l’infirmerie ? Comme les récupérateurs actuels (Lassana Diarra et Toulalan) ne sont pas encore une assurance multirisques, Vieira pourrait bien jouer en Roumanie. En tout cas, le retour de Vieira chasse une nouvelle fois Flamini du groupe France.

La première de Sinama-Pongolle

Sinama-Pongolle, progression logique. Passé par les Espoirs et les A’ sous la houlette de Domenech, Sinama-Pongolle, qui s’était brûlé les ailes en partant trop tôt à Liverpool (avec son compère Le Tallec), est enfin convoqué chez les A à 23 ans. Il est en pleine réussite avec l’Atletico Madrid (4 buts en 5 journées de Liga). À lui de saisir sa chance comme l’a fait Gourcuff (rappelé en sélection), autre jeune expatrié (l’AC Milan l’a prêté cette saison à Bordeaux), étincelant lors du dernier match des Français face à la Serbie (victoire 2-1).
Reconstruction. « C’est une équipe jeune, reconnaît Domenech. Avec quatre joueurs qui pourraient faire partie des Espoirs (Ben Arfa, Benzema, Gourcuff, Lloris) et ceux qui ne sont plus des Espoirs depuis peu (Mandanda, Clichy, Lassana Diarra, Sinama-Pongolle). On connaît les problèmes liés au manque de maturité. C’est une équipe en construction. Les grands de 1998, Zidane, Deschamps, Blanc, ont été appelés en équipe de France à 22-23 ans. Là, on a des joueurs qui viennent à 19-20 ans. Je demande pour eux un peu de patience. Karim (Benzema, 20 ans) ne fait pas une bonne première mi-temps contre la Serbie, c’est évident. Mais, il ne faut pas faire de jugement définitif. On sait qu’il y aura des moments difficiles, d’autres euphoriques. »
« Atmosphère », « dictature » Le climat est pesant autour de Domenech. Le sélectionneur, fragilisé par la défaite 3-1 en Autriche, a gagné un peu de répit avec la victoire contre la Serbie. Il jouera encore sa tête en Roumanie. Mais il assure penser à autre chose. « L’atmosphère ? Je ne me pose pas ce genre de question », souligne-t-il. Et de dédramatiser l’enjeu : « Après la Roumanie, tout sera encore possible, ce match ne sera pas décisif ». Mais les piques se multiplient, de Zidane qui dénonce sur Canal + le maintien du sélectionneur par « un clan », à Coupet qui parle dans France Football de la « dictature » en équipe de France. Domenech préfère ne pas juger ces derniers propos et répond seulement : « Je ne connais qu’une seule dictature, celle du résultat ». Ce qui renvoie encore au déplacement en Roumanie.
j.l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Mer 8 Oct 2008 - 13:33

Football Quoi de neuf ?
Le 08/10/08
Le 9 juin dernier, sur la pelouse zurichoise, les Bleus de Claude Makelele et Franck Ribéry avaient livré une prestation catastrophique. Ce samedi, l’équipe de France devra impérativement montrer un tout autre visage.
France-Roumanie (0-0) le 9 juin à Zurich marqua le début des ennuis pour Raymond Domenech, qui retrouve cet adversaire samedi en qualification du Mondial 2010 pour un match capital : les choses ont-elles vraiment changé en quatre mois ?

La « générosité » et ses limites. Le premier match des Bleus à l’Euro avait provoqué une cassure avec leur public. Les joueurs, qui apparaissaient déjà « bunkérisés » et donc inaccessibles, n’avaient pas donné l’impression d’avoir des idées ou de l’envie le 9 juin. Ce nul vierge synthétisait tous les reproches adressés aux vice-champions du monde. Lors du retour des Bleus à Clairefontaine en août, le mot d’ordre autour de l’équipe fut donc « générosité ». La première sortie post-Euro fut encourageante, avec un match brouillon mais débridé remporté 3-2 en amical en Suède. Mais, horreur, le cauchemar de l’Euro se prolongeait dès que la compétition officielle reprenait, avec un premier match de qualification au Mondial 2010 rimant avec humiliation en Autriche (3-1). La victoire quatre jours plus tard au Stade de France contre la Serbie (2-1) a permis de souffler. Comment manier maintenant le concept de « générosité » alors que se profile une belle embuscade à Constanta, samedi ?
Domenech toujours aux commandes. Alors que Roberto Donadoni était limogé de la sélection italienne après une élimination en quarts de finale aux tirs au but contre l’Espagne, Domenech a été maintenu en poste en dépit du naufrage au premier tour et d’une demande en mariage malvenue le soir de l’élimination. Son encadrement a été peu modifié. Le médecin et l’attaché de presse ont été changés, Alain Boghossian est venu enrichir le « staff » et récemment un directeur délégué des Bleus a été nommé, mais l’idée de manager a été abandonnée. Et Domenech réfutait dès le 2 septembre toute idée de prérogatives rognées : « Jamais. J’écoute les conseils, mais il y a un domaine où on a beau me dire ce qu’on veut… J’assume mes choix ». Dont acte. Malouda, qui avait critiqué le sélectionneur dans L’Équipe, sera laissé en tribunes en Autriche et sur le banc contre la Serbie. Alors que le conseil fédéral qui l’a maintenu en poste le 3 juillet lui a suggéré de revoir sa communication, le technicien national est resté le même.
Les risques du rajeunissement. Coupet, 35 ans, après un Euro moyen, un départ à l’Atletico Madrid et des propos critiques contre Domenech, ne reviendra plus en Bleu. Makelele, 35 ans, et Thuram, 36 ans, ont pris leur retraite, internationale pour le premier, retraite tout court pour le second. Sagnol, 31 ans, est de nouveau blessé. Sans eux, l’équipe de France a pris un coup de jeune. Évidemment le manque de maturité s’est fait sentir. Mexès s’est perdu contre l’Autriche et avec une défense qui recule, Mandanda a été moins à l’aise. Sans parler d’un flanc gauche en construction (Evra puis Clichy). Au milieu, le retour de Vieira est très attendu, les récupérateurs du milieu, Lassana Diarra (forfait cette fois) et Toulalan, n’ayant pas donné toutes les garanties. Reste la révélation Gourcuff contre la Serbie. Mais le jeune meneur fera-t-il les frais du retour de Ribéry ?

j.l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 9 Oct 2008 - 8:31

Football
Avant Roumanie - France, samedi

Quel sort pour Domenech ?
Alors qu'un maintien de Raymond Domenech s'était dessiné avant le conseil fédéral du 3 juillet, la pression s'est accentuée depuis sur le sélectionneur et les interrogations se multiplient avant le conseil fédéral du 15 octobre qui décidera de son sort.

Un Roumanie-France décisif ?

Un membre du conseil fédéral, qui ne tient pas à être cité, que rien n'est joué avant Roumanie-France, 3e match de la qualification au Mondial 2010 disputé samedi : « Si on avait voulu faire quelque chose avant, on l'aurait fait juste après la Serbie (victoire française 2-1 qui venait juste après une déculottée 3-1 en Autriche) ». Fernand Duchaussoy, président du football amateur et membre du conseil fédéral, a quant à lui indiqué : « Je ne pense pas qu'on puisse le destituer si la France s'impose en Roumanie, mais on verra au conseil fédéral du 15 octobre ». M. Duchaussoy souligne qu'« aucun objectif de point n'a été fixé au sélectionneur le 3 juillet ». Une autre source anonyme de la fédération explique qu'« au niveau comptable, un nul ou une défaite c'est la même chose ». La manière importera. « Un nul à la dernière minute sur un penalty imaginaire ne pourra pas être reproché aux joueurs ou au sélectionneur », précise-t-on également.

Le poids des mots de Domenech


Une source rapporte « un certain agacement au sein du Conseil fédéral » : « Lors de la dernière réunion, on était très remonté à propos des dérapages verbaux. On lui a fait une piqûre de rappel, on ne la fera pas tous les deux mois ». M. Duchaussoy, lui, calme le jeu. « Il y a eu quelques écarts de langage, « l'odeur du sang », « l'échafaud »..., et au précédent conseil fédéral, quelqu'un est intervenu pour dire qu'il était mécontent que Domenech n'ait pas fait d'effort de communication. Mais à son âge, on ne changera pas Domenech ! », souligne le président des amateurs. Pour l'heure, le sélectionneur a fait un sans faute. Il est resté politiquement correct lors de l'annonce de sa liste et s'abstient de prise de parole jusqu'à vendredi.

Crédit, débit


Domenech a marqué des points contre la Serbie, comme le rappelle M. Duchaussoy : « On ne peut pas être remonté contre son coaching contre la Serbie, ce n'est pas possible ! Il a fait jouer Yoann Gourcuff qui a été très bon et il a remplacé Karim Benzema qui était dans un jour sans par Nicolas Anelka qui a été décisif ». Mais le calendrier international joue cette fois contre le technicien national. Un membre du conseil fédéral explique anonymement qu'une des raisons du maintien du sélectionneur le 3 juillet était la proximité des premiers matches de qualifications, en septembre. Cette fois, poursuit cette source, « s'il fallait se séparer de lui, ce serait plus facile parce qu'on aurait quatre mois pour engager quelqu'un ». Après le Roumanie - France du 11 octobre, le prochain match de qualification des Bleus pour le Mondial 2010 est fixé au 28 mars 2009 en Lituanie. Avant cette date, il n'y a que deux amicaux.

Vote à mains levées ?


Le 3 juillet, le conseil fédéral s'était prononcé à mains levées et non à bulletins secrets. Qu'en sera-t-il cette fois ? « Moi, je ne demanderai jamais le vote à bulletin secret, je représente 2,6 millions de footballeurs amateurs, il faut qu'on sache ce que je vote, qu'on connaisse ma position », affirme M. Duchaussoy. Même volonté chez Bernard Saules, président de l'Union nationale des arbitres de football (UNAF) et membre du conseil fédéral. « Je souhaite un vote à mains levées, indique-t-il. On n'a pas le droit de cacher ses opinions quand on est membre du Conseil fédéral. Il faut avoir le courage de ses actes au lieu de se terrer dans l'isoloir et voter contre le président de la FFF. »


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 9 Oct 2008 - 8:32

Football
En relief

Le cas Malouda
Banni lors des deux derniers matches mais de nouveau rayonnant à Chelsea, Florent Malouda constitue un cas épineux pour Raymond Domenech avant le rendez-vous crucial de samedi.
Entre Domenech et Malouda, le malaise a éclaté avant le déplacement en Autriche après les critiques acerbes du joueur à l'encontre du sélectionneur. Après son Euro, manqué de surcroît, Malouda pouvait sérieusement s'inquiéter pour son avenir en équipe de France au moment où de jeunes joueurs commençaient à marcher sur ses plates-bandes (Ben Arfa, Nasri).
Mais la donne a évolué en un mois. Avec les Blues, Malouda a mis en sourdine ses difficultés de la saison dernière, redevenant un titulaire en puissance sous les ordres du nouvel entraîneur Luiz Felipe Scolari.
Au moment où son destin est en jeu en Roumanie, Domenech pouvait difficilement se passer d'un Malouda en grande forme. Jusqu'où ira sa clémence ? Malouda retrouvera-t-il sa place aussi facilement dans le onze de départ ?
Domenech a récupéré Franck Ribéry après sa grave blessure à la cheville droite et, comble de l'ironie, le Bavarois souhaite s'installer sur le côté gauche. Mais dans le même temps, le sélectionneur fait face au forfait de Govou et à un flanc droit dégarni. Tout concourt donc à un retour en grâce de Malouda.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Jeu 9 Oct 2008 - 8:55

Équipe de France Un six majeur
Le 09/10/08
Thierry Henry, Franck Ribéry et Patrick Vieira (de g. à dr.) : les cadres sont prêts.

L’avenir de l’équipe de France dans les éliminatoires du Mondial 2010 et le maintien ou non du sélectionneur, Raymond Domenech, dépendent en grande partie de la prestation de six joueurs clés lors du crucial Roumanie-France de samedi à Constanta .

Thierry Henry. Le détenteur du record de buts inscrits en sélection (46) a souvent joué les sauveurs. Son but en Irlande (1-0), le 7 septembre 2005, avait ouvert la voie de la qualification pour le Mondial 2006. Deux ans plus tard, c’est un doublé réussi à Nantes contre la Lituanie (2-0), le 17 octobre 2007, qui avait maintenu à flot les Bleus sur la route de l’Euro 2008. Critiqué au FC Barcelone, Henry reste toujours la référence en équipe nationale.
Franck Ribéry. Avec le retour du milieu du Bayern Munich, la France récupère son leader technique et espère surtout que ce renfort de poids amènera enfin un peu d’étincelle et de folie à une équipe qui en manque cruellement depuis plusieurs mois. Quelle que soit sa place sur le terrain, Ribéry devra être le détonateur contre des Roumains habiles pour dresser des forteresses devant leur but.
Yoann Gourcuff. Le milieu bordelais a laissé entrevoir de belles promesses lors de sa première titularisation contre la Serbie (2-1) et les Bleus lui doivent en grande partie leur métamorphose. Domenech a également pu noter sa belle assurance en Ligue des champions et Gourcuff est désormais une solution à ne pas négliger alors même que la France cherche une cohérence et une ligne directrice à son jeu.
Patrick Vieira. Le capitaine aux 105 sélections est enfin apte physiquement et enchaîne les matches avec l’Inter Milan après avoir passé trois mois sur le flanc pour diverses blessures à la cuisse gauche. Sans Vieira, la France a sombré sans gloire à l’Euro 2008 et a bien mal débuté la phase qualificative pour le Mondial 2010. Mais son importance dépasse largement le cadre du terrain. Pour encadrer des jeunes perdus, Domenech ne pouvait pas rêver d’un meilleur soutien.
William Gallas. Qu’arrive-t-il au défenseur d’Arsenal? Timoré dans les duels, dépassé physiquement, Gallas ne parvient plus à se hisser au niveau qui était le sien il y a deux ans lors du Mondial 2006. Samedi, Gallas passera un test ultime face aux attaquants roumains qui peut conditionner beaucoup de choses: l’avenir des Bleus, de leur sélectionneur et peut-être tout simplement sa propre destinée en équipe de France.
Steve Mandanda. Le portier marseillais n’est pas infaillible et l’a montré samedi face à Caen en L1 avec une bourde dont il n’avait pas l’habitude. Contre la Roumanie, il devra imposer son autorité à une défense fébrile sous peine d’alimenter les débats autour de sa promotion soudaine en tant que gardien n°1 des Bleus au lendemain du fiasco de l’Euro 2008.
j.l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: Equipe de France

Message par fcm le Ven 10 Oct 2008 - 14:08

Football
Mondial-2010 : avant Roumanie - France (demain 20h45)

Ribéry l'agitateur
Sa blessure à une cheville contre l'Italie avait marqué le début de la fin pour l'équipe de France à l'Euro : Franck Ribéry revient contre la Roumanie demain avec la mission de desserrer la pression pesant sur les Bleus, par son talent et son enthousiasme.
« C'était dur : de l'extérieur, j'ai senti que l'équipe a passé dix jours difficiles, j'avais des joueurs au téléphone, ça a été très dur aussi pour le coach ». Franck Ribéry, blessé lors de l'Euro, a suivi les deux premiers matches de qualification des Bleus (en Autriche et face à la Serbie) à la télévision et a manifestement souffert avec eux.
Mais tout cela est à oublier. « Il ne faut pas cogiter, ne pas parler des deux derniers matches », avance celui qui a fait un bon retour avec le Bayern Munich, et se dit prêt à jouer « 70 minutes à fond ». Il vient en tout cas reprendre son rôle d'agitateur, dans la vie de groupe comme sur le terrain.

« Une situation difficile
qu'on avait pas connue »


« J'essaie de mettre une bonne ambiance, de parler, peut-être un peu plus avec Yoann (Gourcuff) et Hatem (Ben Arfa) ». Le « Ti Franck » de 2006, petit nouveau du Mondial adoubé par Zinedine Zidane, a pris une nouvelle dimension depuis, titulaire indiscutable chez les Bleus et rayonnant en Allemagne. « Kaiser Franck » vient d'ailleurs d'être élu joueur de l'année par ses pairs.
En deux ans d'équipe de France, il a noté une différence : « A la Coupe du monde, on était en pleine forme et en pleine confiance. Là, on a un nouveau groupe, et on s'est mis dans une situation difficile qu'on n'avait pas connue avant ».
Pour y remédier, rien ne vaut l'audace, l'insouciance. N'ayez pas peur, c'est la devise de Ribéry : « Certains ont peut-être peur de la pression, des médias ou du public. Il faut oser, tenter des choses, dribbler et frapper au but s'il le faut. On a de bons joueurs, il faut se faire plaisir ».
Les jeunes, eux, n'ont que louanges à son égard. Gourcuff voit en lui « un joueur extraordinaire, ça ne doit pas être difficile de jouer avec lui. Même là, il est revenu de blessure, et il était déjà le meilleur de son équipe », au Bayern.
Les deux hommes pourraient être associés, le Bordelais dans l'axe et le Munichois à droite, ce qui ne lui pose « aucun souci », privilégiant le collectif même s'il préfère le côté gauche.
« Alors que ce n'est jamais évident de démarrer dans un match avec le couteau sous la gorge », Ribéry a d'ailleurs salué le jeune meneur de jeu pour sa prestation contre la Serbie : « Il joue intelligemment, il est toujours bien placé, à l'aise avec le ballon, il peut servir dans les une-deux et trouver des intervalles : c'est un bon joueur pour évoluer derrière les attaquants ».
Attentif avec les jeunes, le N.22 a aussi l'oreille du sélectionneur, dont il est un homme clef. « On a parlé un peu avec le coach, de l'équipe, du groupe », glisse-t-il à ce sujet. Une chose est sûre : avec Ribéry sur le terrain, l'avenir de Raymond Domenech en bleu a plus de chances de sourire.

Contenu sponsorisé

Re: Equipe de France

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil 2017 - 2:41