Le forum des supporters du FC Mulhouse Foot


ligue des champions

Partagez

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Mer 22 Oct 2008 - 11:02

Marseille La dernière chance
Le 22/10/08
L’entraîneur de l’OM, Eric Gerets, retrouve ce soir son ancien club avec la ferme intention de s’imposer.

Après deux revers qui ont rétréci son horizon européen, l’Olympique de Marseille abat sa dernière carte dans sa quête délicate d’une qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions, ce soir sur la pelouse du PSV Eindhoven.

La situation est des plus claires : battu les armes à la main au stade Vélodrome devant Liverpool (2-1), puis sur le même score, mais plus nettement, sur le terrain hostile de l’Atletico Madrid, l’OM est engagé par la force des choses dans une course poursuite qui ne tolère aucun faux pas. Le contraste est saisissant avec la saison dernière. Marseille trônait alors en tête avec deux victoires en deux matches. Ce qui ne l’empêcha pas pour autant de sortir de la compétition…
Le club français doit donc colmater les brèches dans l’urgence. Et personne ne se berce d’illusions. « Nous jouerons notre dernière cartouche. Si nous gagnons, nous demeurons en course pour la 2e place (qualificative pour les 8e de finale, ndlr). Si nous perdons ou faisons match nul, nous serons contents d’arracher la 3e place », résume le coach marseillais, Eric Gerets.
Pour son retour dans un club où il a doublement brillé, comme joueur puis comme entraîneur, Gerets aurait préféré un climat moins tendu. Lancé dans une semaine très électrique, qui finira dimanche avec la réception du vieux rival, le Paris SG, l’OM arrive en tout cas dans le Brabant avec une certaine quiétude d’esprit après sa nette victoire dimanche à Valenciennes (3-1). « On est sur le bon chemin. Par moments, j’ai vu l’OM que j’aimais bien voir. Pendant 70 minutes, c’était valable », a commenté Gerets après cette victoire, qui replace l’OM à un point de Lyon.

Carences défensives

L’adversaire n’avait cependant rien d’invincible. Et la maîtrise marseillaise dans la possession du ballon et l’animation offensive, où Hatem Ben Arfa a crevé l’écran, ne saurait garantir un résultat sur la chaude pelouse du Philips Stadion. D’autant que Gerets a prévenu : « si on joue défensivement comme à Valenciennes, on va se faire manger ». Le coup est pourtant jouable car le champion des Pays-Bas tourne à faible régime depuis le début de saison. Battu samedi par NAC Breda (2-1), le PSV est descendu à la quatrième place. L’entraîneur Huub Stevens, « furieux » après ce revers, a vu une « équipe sans âme et des joueurs qui ne vont pas au combat. » C’est en défense que Stevens, qui effectue sa première saison à Eindhoven, connaît le plus de souci, comme en témoignent les deux naufrages à domicile devant l’Atletico (0-3) et à Liverpool (1-3). L’attaque marseillaise est donc prévenue.

PSV Eindhoven : Isaksson - Rodriguez, Marcellis, Bréchet, Salcido - Mendez, Simons, Afellay, Wuytens (ou Culina) - Amrabat, Lazovic.
Marseille : Mandanda - Bonnart, Zubar, Hilton, Taiwo - Cana, Cheyrou - Valbuena (ou Ziani), Ben Arfa, Koné - Niang.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Jeu 23 Oct 2008 - 8:26

Football
Ligue des Champions / FC Bâle - FC Barcelone (0-5)

L'ouragan Barcelone
Le FC Barcelone a douché les (maigres) espoirs que nourrissait encore le FC Bâle de se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des Champions. Avec cette 3e défaite en autant de matches, les Suisses voient même la qualification pour la Coupe de l'UEFA s'éloigner.
De notre envoyé spécial à Bâle
FC BALE 0
FC BARCELONE 5
A Bâle (Saint-Jakob-Park). Mi-temps : 0-3. 37 500 spectateurs. Arbitres : M. Braamhaar, assisté de MM. Gerritsen et Lobbert. Les buts : Messi (4e'), Busquets (15e'), Bojan (22e', 46e'), Xavi (48e').
FC BALE : Costanzo (cap.) - Zanni, Abraham, Marque, Safari - Chipperfield (Gjasula, 55e'), Ergic, Huggel, Eduardo Rubio (Stocker, 46e') - Derdioyk, Streller (Eduardo, 71e').
FC BARCELONE : Valdés - Alves, Puyol (cap.), Marquez (Martin Caceres, 53e'), Sylvinho - Busquets, Touré (Victor Sanchez, 67e'), Xavi Hernandez (Henry, 57e') - Messi, Bojan, Hleb.
Les supporters suisses savaient pertinemment avant la rencontre qu'une montagne se dressait devant leur équipe. Rien de moins que le FC Barcelone, avec ses 18 titres de champion d'Espagne et ses deux Ligue des Champions (1992 et 2006).
Didier, habitant de Saint-Louis, franchit rarement la frontière pour assister aux rencontres du FC Bâle. « Pour les grandes affiches », précise-t-il. Et là, Maxime, le fiston, 10 ans, ne voulait pas rater le Barça de son « idole » Thierry Henry. Pas de chance, l'attaquant français prend place sur le banc au coup d'envoi.
Pedro, supporter catalan qui a fait le déplacement, affiche une mine confiante. Tout juste regrette-t-il « la pluie qui pourrait empêcher les techniciens barcelonais de s'exprimer totalement ».

Une sacrée allure


Si Guardiola, l'entraîneur barcelonais, a laissé sur le banc plusieurs cadres, Eto'o ou Iniesta en tête, le Barça a tout de même une sacrée allure avec Xavi, Hleb et surtout Messi. De quoi faire frémir Josef, supporter du FC Bâle, avant la rencontre.
Le Bâlois est davantage venu « au spectacle ». Il n'est guère optimiste quant aux chances de son équipe et se réjouit dans un sens de voir évoluer les stars barcelonaises. « J'espère simplement que Bâle ne sera pas ridicule. »
Ses craintes se confirment malheureusement très vite. Au bout de 15 minutes, le Barça mène déjà 2 à 0. Messi (4e') et Busquets (15e') ont frappé. Christian Gross se plonge la tête dans sa casquette. L'entraîneur bâlois n'est pas au bout de ses peines. La défense suisse souffre le martyr. A la 22e', Bojan en rajoute une couche (0-3).
Costanzo fait des miracles dans son but et le Saint-Jakob-Park continue malgré tout à donner de la voix. Mais à la mi-temps, la messe est déjà dite depuis longtemps.
Surtout que ce Barça-là n'est jamais rassasié. Juste après la pause, suite à une occasion bâloise, Bojan s'en va en contre ajuster le malheureux Costanzo (4-0). Et le cauchemar n'est pas fini. Deux minutes plus tard, c'est au tour de Xavi Hernandez, sur une offrande de Messi, de corser l'addition.

Sur une autre planète


Les Bâlois auront l'une ou l'autre occasion franche de « sauver l'honneur », en vain. Mais leurs supporters ne s'y sont pas trompés en leur réservant une « ovation » au coup de sifflet final, Barcelone était sur une autre planète hier soir.
Avec trois défaites en trois journées dans ce 1er tour et un déplacement à venir à Barcelone, le FC Bâle a déjà dit adieu aux 8es de finale. La troisième place qualificative pour les 16es de finale de la Coupe de l'UEFA sera également difficile à accrocher.


Simon Giovannini
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Jeu 23 Oct 2008 - 8:27

Football
Football / Ligue des champions : Marseille à l'agonie

Bordeaux se relance
Marseille a enregistré, à Eindhoven, sa troisième défaite en trois matches en Ligue des champions, alors que Bordeaux a réussi à se relancer en battant Cluj hier lors de la 3e journée de la phase de poules.
Bordeaux avait absolument d'une victoire face aux Roumains de Cluj pour y croire encore après avoir perdu ses deux premiers matches. Il l'a obtenue, mais dans la douleur.
On attendait un exploit de Gourcuff mais c'est finalement un but contre son camp du malheureux Cadu qui permet aux hommes de Laurent Blanc de pouvoir encore jouer leur chance pour les 8es de finale. Il faudra toutefois montrer un visage plus conquérant que ce qu'ils ont affiché jusqu'ici.
Malgré leur victoire, les Bordelais sont derniers, mais à un point des Roumains, 2e du groupe.

Marseille boit la tasse


Chelsea a lui pris une belle option en prenant la première place du groupe, écartant la Roma grâce à un but de John Terry, et enfonçant un peu plus le club italien, sans doute encore étourdi après ses déboires du week-end dans le Calcio (battu 4-0 par l'Inter Milan).
De son côté, Marseille a sans doute perdu ses chances de qualification en s'inclinant sur la pelouse du PSV Eindhoven. Les deux derniers du groupe jouaient avec le couteau sous la gorge et ce sont les Phocéens qui ont craqué, encaissant deux buts de Koevermans.
L'OM, dernier et sans aucun point, n'est pas encore mathématiquement éliminée, mais il faudrait désormais un petit miracle pour accrocher les 8es de finale.
Liverpool a lui cru pendant longtemps qu'il allait remporter son duel face à l'Atletico Madrid après le but de Robbie Keane, mais un but de Simao à dix minutes de la fin permet aux Espagnols de rester au contact des Reds. Les deux ne se quittent pas, a égalité de points en tête du groupe (7 points).


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Jeu 23 Oct 2008 - 8:37

Zoom Messi, ce phénomène
Le 23/10/08
Lionel Messi a donné un véritable récital technique hier à Bâle.

L’Argentin Lionel Messi n’a pas failli à sa réputation, hier soir. Tout en finesse, il a illuminé la nuit bâloise et largement contribué à la démonstration des Blaugrana.

Crise du pouvoir d’achat ou pas, il reste encore quelques joueurs au monde qui vous font mettre la main à la poche sans hésiter. Et qui vous font reprendre le chemin du stade avec la même excitation qu’un enfant allant assister à son premier match de football. Lionel Messi est l’un d’entre eux. Et pour cause, du haut de ses 21 ans, l’attaquant argentin est, à l’heure actuelle, le meilleur joueur du monde, en compagnie du Portugais Cristiano Ronaldo. Ce n’est d’ailleurs un secret pour personne : le Ballon d’or 2008, décerné le 2 décembre prochain, sera pour l’un, ou pour l’autre.

Quatre minutes… un but

« Leo » Messi, champion olympique avec la sélection argentine, en représentation à Bâle, avec son prestigieux club du FC Barcelone, l’occasion était donc trop belle pour une grande partie des 40 000 spectateurs présents au Parc Saint-Jacques, curieuse de voir de plus près celui que l’on présente comme le digne successeur de Diego Maradona.
Ceux qui voulaient cerner un peu mieux le phénomène n’ont en tout cas pas eu à attendre très longtemps. Quatre minutes exactement. Le temps pour lui de toucher une première fois la balle, d’enrhumer la défense bâloise, de s’appuyer sur Alves à l’entrée de la surface et de… marquer d’une petite reprise du pied gauche. Ben oui, c’est si simple le football. Surtout quand on s’appelle Messi et que quelqu’un, tout là-haut, vous a mis de l’or dans les pieds. Contrôles orientés, crochets, passes chirurgicales, accélérations, le n° 10 argentin a offert ce mercredi toute la panoplie du parfait phénomène, sans jamais faire preuve d’un individualisme excessif. Sans avoir l’air de forcer son talent, non plus. Mais en donnant tout de même la cruelle impression de s’entraîner face à des sparring-partners suisses. Le malheureux Safari, censé surveiller de près chaque mouvement de l’Argentin, n’a peut-être jamais aussi bien porté son nom qu’en ce mercredi pluvieux.
Courageux, le défenseur helvète a beaucoup couru, il a serré les dents et il s’est souvent jeté, mais sans jamais stopper « La Pulga » (la puce) qui, comme le reste de ses coéquipiers Blaugrana, évoluait sur une autre planète.
Sur la pelouse bâloise, hier soir, le plus petit des acteurs par la taille était bien le plus grand par le talent.


Pierre Chatelus
j.l'alsace




Football Le Barça, une autre planète
Le 23/10/08
La joie de Xavi contrastait avec l’aveu d’impuissance des Bâlois. Hier, Barcelone était trop fort.

Le FC Barcelone a livré un inoubliable gala hier soir au Parc Saint-Jacques de Bâle, faisant du football un spectacle de grand art (5-0). Messi et ses partenaires sont de véritables magiciens.

Plein les yeux ! Les 37 500 spectateurs qui ont eu la chance d’obtenir un billet pour ce prestigieux match de la Ligue des champions entre le FC Bâle et le FC Barcelone ne le regretteront pas. Même si les champions de Suisse ont été laminés dans les grandes largeurs, les supporters ont vécu un grand moment au Parc Saint-Jacques. Ce n’est pas tous les jours qu’une équipe avec une telle carte de visite que le Barça se produit au Joggeli. Et quelle équipe ! Thierry Henry, Samuel Eto’o, Andres Iniesta, Éric Abidal ? De grands joueurs ? Certes, mais ils ont pris place hier soir sur le banc des remplaçants. C’est dire les possibilités qu’a Josep Guardiola, l’entraîneur de Barcelone.

Un tournoi de passe à dix

Reto Zanni, le latéral bâlois, avait comparé les siens à une formation régionale qui allait affronter dans un match de Coupe une équipe de l’élite. Il ne comptait sans doute pas si bien dire. Hier soir, il n’y avait pas deux ou trois divisions d’écart entre les deux FCB, mais bien un monde. Les Bâlois se sont époumonés tout au long de la rencontre après un ballon complètement insaisissable. Les Barcelonnais, eux, se sont bien amusés, se livrant à un aimable tournoi de passe à dix, n’oubliant pas au passage d’inscrire de temps en temps des buts. Les champions suisses se souviendront longtemps de cette soirée où ils ont été ridiculisés et ils ne doivent pas être très fiers à l’idée de se rendre dans deux semaines au Nou Camp, où ils risquent fort de se faire manger tout cru une seconde fois.
Hier soir, il n’y a pas eu l’ombre d’un doute sur l’énorme supériorité affichée par les Catalans. Il leur a suffi exactement de 3’35’’ pour ouvrir le score, le temps au Brésilien Alves d’adresser une passe aveugle à Messi, l’Argentin reprenant de près devant un Costanzo médusé. Dès la 15e, c’est Xavi Hernandez, élu meilleur joueur du dernier Euro, qui alertait d’une balle au-dessus de la défense Busquets, lequel trompait Costanzo sorti à sa rencontre. Et sept minutes plus tard, Bojan se baladait devant les 16 m bâlois, passant en revue les défenseurs avant de marquer d’un tir précis à ras de terre. L’arbitre avait même pitié des locaux lorsqu’à la 34e, il oubliait de siffler un penalty évident sur une faute grossière de Costanzo sur Messi. Les Bâlois pourront toujours regretter ce ballon mal négocié de Streller parti seul à la 6e minute ou ce cafouillage sur corner à la 10e.

Les grands écarts

A 0-3 à la mi-temps, les affaires courantes avaient été vite réglées par les Espagnols. Au retour des vestiaires, ils ne mettaient que 40 secondes à marquer une quatrième fois, Bojan prenant de vitesse l’arrière-garde suisse. Et après 2’30’’, devant une nouvelle absence de la défense locale, Xavi Hernandez ajustait une frappe à ras de terre des 16 m pour porter l’estocade. Heureusement pour les Bâlois, le Barça n’allait plus ensuite appuyer démesurément ses actions, perdant notamment du liant après l’entrée en jeu peu convaincante de Thierry Henry, auteur tout de même d’un coup de tête juste à côté à la 83e et d’une frappe repoussée difficilement par Costanzo dans les arrêts de jeu.
5-0, c’était amplement suffisant. Cela constitue la plus large victoire de l’histoire du Barça à l’extérieur en Ligue des champions (il s’était déjà imposé 7-0 en 1995 en Israël à Hapoel Beer-Sheva, mais c’était en Coupe de l’UEFA), mais aussi la plus lourde défaite des Bâlois en Coupe d’Europe (1-3 jusque-là en Ligue des champions face à Manchester United en 2002, et 1-5 face au Celtic Glasgow en 1963 en Coupe des Coupes). Les Bâlois qui pourront remercier un public exceptionnel qui aura chanté toute la soirée et poussé les siens pour qu’ils inscrivent un but pour l’honneur dans les dernières minutes. Ce qui aurait conclu cette fête du football de la plus belle des manières.


Marc Wilb

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Jeu 23 Oct 2008 - 8:39

Football L’OM prépare ses adieux
Le 23/10/08
En s’inclinant 2-0 sur la pelouse du PSV Eindhoven, les Marseillais de Lorik Cana peuvent dire adieu à la Ligue des champions. Il reste cependant un espoir de poursuivre l’aventure en Coupe de l’UEFA.
L’Olympique de Marseille a quasiment dit adieu à la perspective de disputer les huitièmes de finale de la Ligue des champions en enfilant le bonnet d’âne du groupe D après sa défaite 2- 0 hier soir à Eindhoven.

Avec zéro point après trois rencontres et autant de revers, les Phocéens occupent seuls la peu enviable dernière place d’une poule toujours dominée par l’Atletico et Liverpool qui ont partagé l’enjeu à Madrid (1-1) dans l’autre match de ce mercredi.
À moins d’un miracle, Lorik Cana et ses équipiers devront au mieux se contenter de la troisième place, synonyme de transition vers la Coupe de l’UEFA, mais il faudra sans doute pour cela prendre la mesure du PSV dans quinze jours au stade Vélodrome.
Les ambitions européennes de Marseille ont donc pris un très mauvais coup dans le Brabant néerlandais. Comme la saison passée, l’OM pourrait quitter la C1 dès la phase des poules. Fidèle à ses habitudes, l’OM avait plutôt bien débuté sur le plan offensif -avec quelques belles combinaisons souvent inspirées par un Mamadou Niang au four et au moulin - mais faisait preuve de trop d’apathie en défense. Les errances de l’axe central Zubar-Hilton ne profitaient ni à Wuytens (tir mal cadré, 8e) ni à Bakkal (stoppé par un excellent Mandanda, 25e) à la base des plus belles possibilités néerlandaises en première période.
À la reprise, Ibrahim Afellay puis Stijn Wuytens loupaient l’immanquable : seuls aux six mètres devant le but marseillais, ils galvaudaient à tour de rôle une occasion cinq étoiles (47e et 49e). L’avertissement était sérieux pour des Phocéens qui ne réagissaient pourtant pas.
Sans génie, étouffés par l’entrejeu très dense du PSV, les hommes de Gerets ne pouvaient pas revendiquer grand-chose… Car si Niang se dépensait sans compter, ses acolytes Koné et Ben Arfa étaient transparents.
La maladresse ou le manque de réussite des attaquants néerlandais ne pouvant durer 90 minutes, Koevermans ouvraient logiquement le score d’une tête pleine de conviction à la 72e min (1-0) avant de remettre le couvert, à nouveau de la tête, à cinq minutes du terme (2-0, 85e). Les gestes de dépit de Gerets, impuissant en bord de terrain, n’y changeaient rien. Le mentor belge qui avait rêvé d’un plus beau retour au PSV (où il passa dix années comme joueur puis entraîneur) ne pouvait que constater l’impuissance de ses troupes.

j.l'alsace
avatar
jean-mi
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 835
Age : 56
Localisation : colmar
Date d'inscription : 09/07/2008

Re: ligue des champions

Message par jean-mi le Jeu 23 Oct 2008 - 9:22

en 2 ieme mi-temps l'om est a la rue.pourtant le psv rien d'extraordinaire...

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Jeu 23 Oct 2008 - 20:52

il restera plus que lyon
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24783
Age : 51
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: ligue des champions

Message par Zebra68 le Jeu 23 Oct 2008 - 22:10

@jean-mi a écrit:en 2 ieme mi-temps l'om est a la rue.pourtant le psv rien d'extraordinaire...

c'est tout simple : en 2ème mi-temps , l'OM n'a pas joué .
C'est honteux .
Et encore des points UEFA en moins.


_________________

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Ven 24 Oct 2008 - 9:00

Football
Ligue des champions / Troisième défaite pour l'OM

Un visage très inquiétant
Avant de perdre une bataille, il faut au moins la livrer : totalement amorphe mercredi à Eindhoven dans un match considéré comme celui de la dernière chance, Marseille a offert un visage très inquiétant à quatre jours de la réception du PSG.
C'est peu de dire qu'un tel naufrage collectif n'avait pas été envisagé... D'abord parce que l'effectif du club néerlandais n'a pas le niveau de celui des années précédentes, lorsque le PSV luttait par exemple avec Lyon ou l'AC Milan. Ses deux revers nets devant l'Atletico Madrid et Liverpool (0-3 et 3-1) en attestent si besoin.
Ensuite parce que l'OM, sur la foi précisément de ses matches contre ces deux mêmes adversaires, pouvait légitimement espérer exister encore dans cette compétition. L'équipe y avait montré une intéressante capacité de réaction, la défaite avait été au fond honorable.

Diouf n'a pas goûté


Le Philips Stadion s'est transformé en cimetière de toutes ces illusions. Car jamais l'OM ne s'est montré à la hauteur de l'enjeu, crucial pour le club et son image.
« C'est trop gros pour être vrai ! », lançait, assez incrédule, le président Pape Diouf évoquant «un accident industriel». Le président n'a pas franchement goûté la prestation de ses troupes et leur a fait savoir hier à l'hôtel. Une nouvelle mise au point bien sentie, comme celle après l'élimination sans gloire de la Coupe de la Ligue à Sochaux le 24 septembre.
« On a l'impression d'avoir disputé un match de coupe de Provence. Nous n'avons même pas reçu de carton jaune... », observait encore Diouf, stigmatisant l'abence de rébellion d'une équipe sans âme. « Les dirigeants ne sont pas venus nous voir après les défaites devant Liverpool et l'Atletico, où nos prestations ont été finalement correctes. Cette fois, ils sont fâchés car l'équipe n'a pas montré de hargne », confirme le capitaine Lorik Cana.

Réhabilitation attendue


Problème : cette dernière qualité-là ne s'acquiert pas... Elle figure, ou non, dans les gênes. En L1, l'OM peut évidemment compenser son éventuelle absence par sa valeur offensive, qui demeure très élevée sur le papier. Mais au plus haut niveau européen, cela ne suffit plus. Encore moins quand les attaquants eux-mêmes ne répondent plus.
Désolants dans les duels, ni Ben Arfa, ni Koné, ni Niang, dans une moindre mesure car il s'est au moins battu, n'ont fait leur métier de dynamiteur. Gerets aurait-il dû aligner plus tôt Valbuena, entré à la 72e à la place de Ben Arfa et son jeu trop lisible ? Aurait-il dû dès la pause sortir Koné, absent des débats et au positionnement aléatoire ? Le débat est ouvert.
Seule certitude : le coach marseillais a dû moyennement apprécier le manque d'implication défensive de ses attaquants, à l'exception de Niang. Si Taiwo a souffert le martyr côté gauche, c'est aussi parce que Ben Arfa oubliait de couvrir sa zone. Pas sûr que les milieux acceptent longtemps de colmater ainsi les brèches. Surtout quand les défenseurs de métier continuent d'accumuler les erreurs individuelles de placement...
Autant dire que la réception de Paris devra valoir réhabilitation. Pour oublier ce match que Gerets était « content de voir finir tellement il était pénible ». Le Vélodrome n'en attend pas moins. Revenu sur la planète L1, l'OM sera aussi à son niveau...


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Mar 4 Nov 2008 - 8:43

Football / Ligue des champions

Bordeaux peut rêver
La perspective d'une 2e place qualificative du groupe A, derrière Chelsea et devant une AS Rome aux abois, est le plausible rêve que poursuivent Bordeaux et Cluj, voués à un choc musclé ce soir en Roumanie pour la 4e journée de Ligue des champions.
Les improbables sont dans la course. Cluj, surgi de nulle part et qui pointe en 2e place du groupe A, après son succès à Rome (2-1) et son 0-0 contre Chelsea. Une série stoppée par Bordeaux (1-0), 4e mais à 1 point de Cluj, et relancé après un départ catastrophique (2 matches, 2 défaites, 7 buts encaissés).
La piètre forme de l'AS Rome de Totti (17e en Série A, à 3 pts comme Bordeaux en C1) a fait entrer un faux-pas italien contre Chelsea à l'Olimpico dans le domaine du possible. Et le vainqueur de Cluj-Bordeaux se retrouverait en situation idéale, même s'il lui faudra encore jouer Londoniens et Romains.

La rechute de Ramé


« Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir », résume le Girondin Marc Planus, qui considère Bordeaux « semi-relancé » par son succès heureux sur les Roumains - but contre son camp du capitaine Cadu - à Chaban-Delmas le 22 octobre.
« On les a pris très au sérieux, on a réussi à les battre une fois. Avec 6 points, on se relancerait bien dans la course à la 2e place », poursuit le défenseur.
Un succès chez le champion de Roumanie confirmerait une progression européenne de Bordeaux : inexistant à Chelsea (0-4), superbe mais malheureux contre Rome (1-3), plus en maîtrise face à Cluj. Et maintiendrait l'espoir de passer le premier tour de C1, une première depuis 1999-2000.
Mais Bordeaux le peut-il ? Il n'est toujours pas à l'abri de pannes dans son jeu offensif, qui le laissent soudain très démuni, comme samedi à Nancy (0-1), sa 3e défaite de la saison.
En Lorraine, les Girondins ont aussi subi un coup dur : la perte d'Ulrich Ramé, leur gardien et capitaine victime d'une rechute aux adducteurs. Or, sans son rempart depuis 12 saisons, Bordeaux est une citadelle moins sûre.
Cluj n'est pas forcément bien loti non plus, avec la suspension de son milieu offensif Eugen Trica, expulsé au match aller, et l'incertitude sur son attaquant brésilien Didi, blessé au genou vendredi lors de l'importante victoire sur le 2e du championnat, Unirea Urziceni (1-0).
« Nous sommes conscients que le match contre Bordeaux sera difficile, mais je veux une victoire » a déclaré le président des « cheminots », Iuliu Muresan.
Du match aller, Bordeaux retient qu'il y a la place pour passer. « Si on y est dans l'état d'esprit, dans l'engagement, on sait qu'on peut rivaliser avec eux dans le jeu », avance Planus. Qui se souvient aussi des 9 cartons distribués à l'aller, et pressent un « traquenard » où « il va falloir 18 guerriers. »

OM : le cancre


Cancre de la compétition, seule Bâle ayant moins bien fait que lui, Marseille a quasiment abandonné l'espoir fou d'une qualification, mais peut encore laver un tantinet l'affront en se faufilant en coupe de l'UEFA à condition de battre Eindhoven ce soir.
Le programme : ce soir à 20h45 : groupe A (Cluj - Bordeaux, AS Rome - Chelsea) ; Groupe B (Anorthosis - Inter Milan, Werder Brême - Panathinaïkos) ; Groupe C (Sporting Portugal - Donetsk, FC Barcelone - FC Bâle) ; Groupe D (Liverpool - Atletico Madrid et Marseille - PSV Eindhoven).



dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Mar 4 Nov 2008 - 9:44

Football Bordeaux et l’OM contraints au succès
Le 04/11/08
Hatem Ben Arfa (à d.) et les Marseillais, à domicile contre Eindhoven, autant que Yoann Gourcuff et les Bordelais, en déplacement à Cluj, n’auront qu’un impératif ce soir : gagner, et le plus nettement possible.
Bordeaux doit résister à Cluj pour rester en course pour les 8esde finale de la Ligue des champions et Marseille a besoin d’une victoire par 2-0 ou trois buts d’écart contre Eindhoven pour garder une infime chance, ce soir, lors de la 4e journée de poules.

La perspective d’une 2e place qualificative du groupe A, derrière Chelsea et devant une AS Rome aux abois, est le plausible rêve que poursuivent Bordeaux et Cluj, voués à un choc musclé ce soir en Roumanie pour la 4e journée de Ligue des champions.
« Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir », résume le Girondin Marc Planus, qui considère Bordeaux « semi-relancé » par son succès heureux sur les Roumains -but contre son camp du capitaine Cadu- à Chaban-Delmas le 22 octobre. « On les a pris très au sérieux, on a réussi à les battre une fois. Avec 6 points, on se relancerait bien dans la course à la 2e place », poursuit le défenseur, qui retrouvera une place de titulaire, comme d’autres Bordelais ménagés -Jurietti, Chamakh, Gouffran- ou forfaits -Fernando- à Nancy samedi.
En Lorraine, les Girondins ont aussi subi un coup dur : la perte d’Ulrich Ramé, leur gardien et capitaine victime d’une rechute aux adducteurs qui le privèrent déjà de trois matches (dont Bordeaux-Rome) en octobre. Or, sans son rempart depuis 12 saisons, Bordeaux est une citadelle moins sûre. Cluj n’est pas forcément bien loti non plus, avec la suspension de son milieu offensif Eugen Trica, expulsé au match aller, et l’incertitude sur son attaquant brésilien Didi.
Cancre de la compétition, Marseille a quasiment abandonné l’espoir fou d’une qualification pour le 2e tour de la Ligue des champions mais peut encore laver un tantinet l’affront en se faufilant en coupe de l’UEFA à condition de battre Eindhoven ce soir.
Deux semaines après la débâcle d’Eindhoven (3-0), l’OM semble dans de meilleures dispositions. La nette victoire devant Saint-Etienne samedi en championnat (3-1) a de nouveau mis en lumière le gros potentiel offensif de l’équipe. « Me concernant, le championnat a toujours été la priorité, relativise cependant Eric Gerets, l’entraîneur de l’OM. La Ligue des champions et les coupes, c’est un peu la cerise sur le gâteau. Mais en Ligue des champions, au lieu de rouler en Volkswagen, tu roules en coupé Mercedes. Et c’est agréable de rouler en coupé… C’est pourquoi cela vaut le coup d’aller jusqu’au bout mardi, sans penser au prochain match qui nous attend samedi. Il faudra cependant faire attention à ne pas mettre un joueur sur le terrain en risquant de le perdre pour les trois prochains matches ».

GROUPE A
CFR Cluj: Stancioiu - Tony, Cadu, De Sousa, Pereira - Dani, Muresan - Dubarbier, Peralta, Culio - Y. Koné.
Bordeaux: Valverde - Chalmé, Planus, S. Diawara, Jurietti - Fernando, A. Diarra (cap) - Gouffran, Gourcuff, Wendel (ou Obertan) - Chamakh.
ARBITRE: Massimo Busacca (Sui).
GROUPE D
Marseille: Mandanda - Bonnart, Cana (cap.), Hilton, Taiwo - Ben Arfa, M’Bami, Ziani, Cheyrou - Grandin (Valbuena ou Niang), Koné.
PSV Eindhoven: Isaksson - Marcellis, Addo, Simons (cap.), Pieters - Afellay, Culina, Wuytens, Dzsudzsak - Bakkal, Koevermans.
ARBITRE: Nicola Rizzoli (Ita).

journal l'alsace
avatar
alouch68
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 916
Age : 40
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/11/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
25/25  (25/25)
Clubs préfèrés: FCM, Lyon
Joueurs préfèrés:

Re: ligue des champions

Message par alouch68 le Mer 5 Nov 2008 - 7:28

Moi je vais à Gerland ce soir! lol! bu88
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24783
Age : 51
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: ligue des champions

Message par Zebra68 le Mer 5 Nov 2008 - 7:47

Il fallait être au Vel hier soir lol!

Blague à part bon match.
L'OL devrait gagner.


_________________
avatar
alouch68
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 916
Age : 40
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/11/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
25/25  (25/25)
Clubs préfèrés: FCM, Lyon
Joueurs préfèrés:

Re: ligue des champions

Message par alouch68 le Mer 5 Nov 2008 - 7:49

J'espère un festival comme ya 15 jours!

Aller l'OL!
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24783
Age : 51
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: ligue des champions

Message par Zebra68 le Mer 5 Nov 2008 - 7:56

Benzema est en super forme en ce moment.


_________________

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Mer 5 Nov 2008 - 10:56

Football
Football / Ligue des champions : Marseille et Bordeaux s'imposent

Missions accomplies
En s'imposant à Cluj (2-1), Bordeaux a préservé ainsi ses chances de poursuivre l'aventure européenne, alors que Marseille décroche enfin son premier succès en dominant Eindhoven (3-0) au Vélodrome.
Vainqueur à domicile sur un but adverse à l'aller, Bordeaux a signé cette fois son succès grâce à deux réalisations « maison » signées Gourcuff et Wendel. Le tout pour s'installer à la 3e place avec six points, derrière l'AS Rome (même total mais meilleur goal-average) vainqueur de Chelsea toujours leader avec une longueur d'avance.
La partie débute en trombe avec deux buts inscrits dans les dix premières minutes. Bordeaux, qui a pris la direction du jeu, ouvre la marque à la 6e' par Gourcuff qui reprend un centre de la droite de Gouffran, refroidissant ainsi les ardeurs des chants céféristes.
La joie bordelaise est pourtant de courte durée. Trois minutes exactement. Le temps d'un coup franc de l'Argentin Culio, remis de la tête par Y. Koné sur Didi qui égalise (1-1, 9e').

Coup franc magnifique de Wendel


La technique bordelaise se heurte à une défense rugueuse d'un adversaire procédant, comme pressenti, par des longs dégagements avec l'espoir de trouver Koné ou Dubarbier. Une tactique roumaine qui entraîne une succession de corners rentrant semant parfois la panique dans la défense bordelaise.
Mais c'est Bordeaux qui trouve encore la faille sur un coup franc de 20 m sur la droite, magnifiquement brossé par Wendel pour terminer sa course dans les filets (2-1, 38e').
Contraint de faire le jeu, Cluj se lance à l'offensive mais de manière souvent trop brouillonne. S'appuyant sur la maîtrise technique des Gourcuff et Diarra, Bordeaux préserve le score. Non sans frayeurs, telle cette frappe rasante de Dubarbier (80e') .
Chamakh manque l'estocade finale dans le temps additionnel, sa pichenette au terme d'un duel avec Dubarbier échouant doucettement sur le montant des buts gardés par Stancioiu.
A domicile, Marseille a joliment mais tardivement lancé sa saison européenne grâce à sa première et large victoire devant Eindhoven (3-0), affichant son talent offensif avec Niang et Ben Arfa en super-héros de la soirée.
Ce succès, qui intervient après trois défaites, nourrit les espoirs d'une qualification en coupe de l'UEFA. D'autant que l'OM a renversé en sa faveur la différence de buts avec le PSV, son « adversaire » direct pour un accessit dans cette seconde épreuve. Une qualification en 8e de finale de C1 relèverait encore du miracle.
Pour un match qui a frisé l'annulation, en raison des pluies diluviennes tombées sur Marseille depuis dimanche et jusqu'au coup d'envoi, il y eu du spectacle et du rythme.

Festival Ben Arfa


Condamné à faire le jeu, l'OM assume d'abord ses responsabilités. Exploitant bien les côtés et les montées des latéraux Taiwo et Bonnart, les Marseillais dominent les débats dans un 4-4-2 en losange où Ben Arfa régale, placé derrière la doublette Koné-Niang.
C'est d'ailleurs l'ancien Lyonnais qui lance magnifiquement Koné dans le dos de la défense néerlandaise pour l'ouverture du score (1-0, 29e'). L'OM avait pourtant tremblé jusqu'alors : ce tir mal ajusté de Koevermans (14e') sur ce centre d'Afellay, et en fin de mi-temps, cette de Bakkal sur le poteau.
C'était avant la suite du festival Ben Arfa. Le milieu offensif marseillais sert Koné qui adresse un centre parfait pour Niang, qui place une reprise de volée du gauche imparable (2-0, 63e'). Suit, ce nouveau service de Ben Arfa pour Koné, qui, seul, bute sur le gardien Isaksson, puis cette ouverture époustouflante de l'international français derrière la ligne médiane pour Niang, qui n'a plus qu'à battre Isaksson (3-0, 71e').
L'affaire était pliée. De quoi nourrir quelques regrets sur les rencontres précédentes..


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Mer 5 Nov 2008 - 10:57

Football
Ligue des champions : Lyon - Steaua Bucarest (20h45)

Lyon sur sa lancée
Lyon, à nouveau confortable leader de L1, 4 points devant Marseille, et enfin lancé dans la Ligue des champions après son premier succès, à Bucarest (5-3), doit confirmer contre le Steaua ce soir pour prendre une option sur la qualification en 8e de finale.
Après trois journées, les Lyonnais sont deuxièmes du groupe F avec trois longueurs d'avance sur la Fiorentina qui reçoit dans le même temps le Bayern Munich. Le Steaua est dernier avec un seul point.
L'OL, qui avait su retourner une situation compromise, il y a deux semaines en s'imposant 5-3 après avoir été menés 2-0 au bout de onze minutes de jeu, aborde cette rencontre dans de bonnes conditions sportives et morales.
Les champions de France restent sur cinq matches sans défaite dont les trois derniers sans avoir concédé le moindre but alors que la défense était la cible de critiques depuis la mi-septembre.

Pas forcément décisif


Toutefois, la valeur moyenne des dernières oppositions (Auxerre, Sochaux, Le Mans) incite à rester prudent sur la solidité défensive retrouvée des Lyonnais, à l'image de leur facile victoire sur Le Mans, dimanche à Gerland (2-0), où ils n'ont plus perdu depuis le 11 novembre 2007 et 24 rencontres.
L'entraîneur Claude Puel a pu profiter de ce succès acquis sans problème pour préserver ses deux joueurs majeurs, Juninho et Karim Benzema, auteurs des deux buts de la victoire face aux Manceaux et sortis avant la fin du match.
Pour autant, Puel n'estime pas que ce rendez-vous contre le Steaua soit décisif. « Les précédents l'étaient déjà et il faut avoir à l'esprit que tout peut se jouer lors de la dernière journée », précise-t-il. Lyon recevra alors le Bayern Munich après avoir joué à Florence.
De son côté, le Steaua Bucarest joue son ultime carte pour la qualification mais peut encore envisager celle pour les 16es de finale de la Coupe de l'UEFA en terminant troisième.
La défaite du match aller a coûté sa place à l'entraîneur Marius Lacatus, démissionnaire au lendemain même de la rencontre et remplacé par Dorinel Munteanu, le 9e technicien depuis l'arrivée à la présidence du sulfureux Gigi Becali, et le 3e depuis un an.

Le Steaua confiant


Le Steaua, 4e du championnat de Roumanie après 13 journées, reste sur un nul obtenu sur le terrain du leader, le Dinamo Bucarest (1-1), au terme d'une rencontre - la seule disputée depuis la défaite face à Lyon - qu'il aurait mérité de remporter selon Claude Puel.
Pour faire plier une nouvelle fois la défense centrale Cris/Boumsong, bien mal à l'aise à l'aller, Munteanu pourrait s'appuyer sur l'attaquant grec Pantelis Kapetanos, ex-joueur de l'AEK Athènes, titularisé, une fois n'est pas coutume, face au Dinamo contre lequel il a été très bon, ouvrant rapidement la marque.
« Je fais confiance à l'équipe. Nous allons à Lyon pour livrer un bon match et je suis convaincu que nous y parviendrons. Je pense que la défaite concédée à Bucarest a été un accident et maintenant cela sera complètement différent », a déclaré Munteanu.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Mer 5 Nov 2008 - 11:35

Ligue des champions : Lyon doit confirmer
Le 05/11/08
L'attaquant lyonnais Karim Benzema est en très grande forme actuellement. Ce soir, il sera encore l'atout offensif n° 1 de Lyon face au Steaua Bucarest.
Enfin lancé dans la Ligue des champions après son premier succès, à Bucarest (5-3), Lyon doit confirmer contre le Steaua, ce soir 20h45, pour prendre une option sur la qualification en 8e de finale.

Après trois journées, les Lyonnais sont deuxièmes du groupe F avec trois longueurs d’avance sur la Fiorentina qui reçoit dans le même temps le Bayern Munich. Le Steaua est dernier avec un seul point. L’OL aborde donc cette rencontre dans de bonnes conditions sportives et morales. Les champions de France restent sur cinq matches sans défaite dont les trois derniers sans avoir concédé aucun but alors que la défense était la cible de critiques depuis la mi-septembre.
Toutefois, la valeur moyenne des dernières oppositions (Auxerre, Sochaux, Le Mans) incite à rester prudent sur la solidité défensive retrouvée des Lyonnais, à l’image de leur facile victoire sur Le Mans, dimanche à Gerland (2-0), où ils n’ont plus perdu depuis le 11 novembre 2007 et 24 rencontres. L’entraîneur Claude Puel a pu profiter de ce succès acquis sans problème pour préserver ses deux joueurs majeurs, Juninho et Benzema, auteurs des deux buts face aux Manceaux et sortis avant la fin du match. Pour autant, Puel n’estime pas que ce rendez-vous contre le Steaua soit décisif. «Les précédents l’étaient déjà et il faut avoir à l’esprit que tout peut se jouer lors de la dernière journée», précise-t-il. Lyon recevra alors le Bayern Munich après avoir joué à Florence.

«La défaite de l’aller était un accident»

De son côté, le Steaua Bucarest joue son ultime carte pour la qualification mais peut encore envisager celle pour les 16e de finale de la Coupe de l’UEFA en terminant troisième. La défaite du match aller a coûté sa place à l’entraîneur Marius Lacatus remplacé par Dorinel Munteanu. Le Steaua, 4e du championnat de Roumanie après 13 journées, reste sur un nul obtenu sur le terrain du leader, le Dinamo Bucarest (1-1), au terme d’une rencontre qu’il aurait mérité de remporter selon Claude Puel. Pour faire plier une nouvelle fois la défense centrale Cris/Boumsong, bien mal à l’aise à l’aller, Munteanu pourrait s’appuyer sur l’attaquant grec Pantelis Kapetanos, ex-joueur de l’AEK Athènes, titularisé, une fois n’est pas coutume, face au Dinamo contre lequel il a été très bon, ouvrant rapidement la marque. «Je fais confiance à l’équipe. Nous allons à Lyon pour livrer un bon match et je suis convaincu que nous y parviendrons. Je pense que la défaite concédée à Bucarest a été un accident et maintenant cela sera complètement différent», a déclaré Munteanu.

Lyon: Lloris - Réveillère, Cris, Boumsong, Grosso - Toulalan, Makoun - Keita, Juninho, Ederson - Benzema.
Steaua Bucarest: Zapata - Ogararu, Goian, Ghionea, P. Marin - Radoi, Ov. Petre - Nicolita, Dayro Moreno, Semedo - Kapetanos.










Football : l’OM s’est réveillé
Le 05/11/08
Battus à l’aller (2-0), les Marseillais Niang, Ben Arfa et Taiwo (de g. à d.) ont pris une éclatante revanche face au PSV Eindhoven.

Marseille a joliment mais tardivement lancé hier sa saison européenne grâce à sa première et large victoire en Ligue des champions devant Eindhoven (3-0), affichant son talent offensif avec Niang et Ben Arfa en super-héros de la soirée.

Ce succès, qui intervient après trois défaites, nourrit les espoirs d’une qualification en coupe de l’UEFA. D’autant que l’OM a renversé en sa faveur la différence de buts avec le PSV, son «adversaire» direct pour un accessit dans cette seconde épreuve qui l’avait emporté 2 à 0 au Philips Stadion. Une qualification en 8e de finale de C1 relèverait encore du miracle...
Comme devant Saint-Etienne samedi en championnat, Marseille a de nouveau répondu aux attentes dans le jeu. Et puisé dans son large rayon d’attaque pour déstabiliser la défense batave, mise au supplice par un mouvement permanent d’où émergeait le trio infernal Koné-Niang-Ben Arfa qui n’a pas toujours joué ainsi au diapason. Pour un match qui a frisé l’annulation, en raison des pluies diluviennes tombées sur Marseille depuis dimanche et jusqu’au coup d’envoi, il y eu du spectacle et du rythme. Difficile, certes, d’assurer les passes sur une pelouse gorgée d’eau (quoique prestement épongée avant le match). Mais l’animation offensive des deux côtés n’a pas semblé en pâtir.
Condamné à faire le jeu, l’OM assumait d’abord ses responsabilités. Exploitant bien les côtés et les montées des latéraux Taiwo et Bonnart, les Marseillais dominaient les débats dans un 4-4-2 en losange où Ben Arfa régalait, placé derrière la doublette Koné-Niang. C’est d’ailleurs l’ancien Lyonnais qui lançait magnifiquement Koné dans le dos de la défense néerlandaise pour l’ouverture du score (1-0, 29). Acte 1...
L’OM avait pourtant tremblé jusqu’alors: bourreau du match aller, Koevermans s’était jeté au bout d’un centre de l’omniprésent Afellay, mais ajustait mal sa frappe (14e). Et en fin de mi-temps, une tête bien cadrée de Bakkal sur le poteau avait donné d’autres frayeurs encore au Vélodrome. Le stade retenait encore son souffle après la pause sur une sortie in extremis de Mandanda devant l’inévitable Koevermans (50e). Mais c’était avant la suite du festival Ben Arfa...
Acte 2: le milieu offensif marseillais sert Koné qui adresse un centre parfait pour Niang, qui place une reprise de volée du gauche imparable (2-0, 63e).
Acte 3: nouveau service de Ben Arfa pour Koné, qui, seul, bute sur le gardien Isaksson.
Acte 4: ouverture époustouflante de l’international français derrière la ligne médiane pour Niang, qui n’a plus qu’à battre Isaksson (3-0, 71e). L’affaire était pliée.



OL. MARSEILLE 3 PSV EINDHOVEN 0
Le 05/11/08
Stade Vélodrome. Mi-temps 1-0. Spectateurs: 40.000. Arbitre: N. Rizzoli (Ita). Buts :
Koné (30e), Niang (63e, 71e) pour Marseille. Avertissements. - PSV Eindhoven: Culina (3e), Addo (46e).
Marseille: Mandanda - Bonnart, Cana (cap), Hilton, Taiwo - Ziani, Mbami, Ben Arfa (Kaboré 74e), Be. Cheyrou - Koné (Valbuena 82e), Niang (Grandin 86e). Entraîneur: Eric Gerets.
PSV Eindhoven: Isaksson - Marcellis, Addo (Kromkamp 66e), Simons (cap), C. Salcido - Wuytens, Afellay (Nijland 78e), Mendez, Culina, Bakkal (Dzsudzsák 61e) - Koevermans. Entraîneur: Huub Stevens.


journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Jeu 6 Nov 2008 - 10:14

Football / Ligue des champions : Lyon - Steaua Bucarest (2-0)

Lyon prend la tête
Lyon a pris la tête du groupe F de la Ligue des Champions en s'imposant logiquement aux dépens du club roumain du Steaua Bucarest (2-0), hier à Gerland.
Toutefois, alors qu'il reste deux journées à disputer, trois équipes peuvent encore se qualifier pour les 8es de finale dans cette poule très indécise.
L'Olympique lyonnais, qui a l'ambition d'atteindre pour la sixième fois de suite ce stade de la compétition, est leader au bénéfice de la meilleure attaque devant le Bayern Munich, qui a obtenu le nul sur le terrain de la Fiorentina (1-1), prochain adversaire, en déplacement, des champions de France.
Lyon, comme les Allemands, avec 8 points, possède cinq longueurs d'avance sur l'équipe italienne, 3e de la poule.
L'OL, qui terminera la 1re phase en recevant le Bayern, ne peut plus se classer maintenant en dessous de la 3e place et a au moins assuré définitivement sa participation à la Coupe de l'UEFA.

Le 40e coup franc de Juninho


C'est un but de Juninho, transformant son 40e coup franc depuis qu'il joue à l'OL (2001) sur un total de 94 buts, qui a permis aux Lyonnais de prendre l'avantage à la fin de la première période.
Le Brésilien avait obtenu lui-même ce coup franc après une faute commise par Tiago Gomes à 25 mètres environ dans l'axe du but de Robinson Zapata (44e').
En fin de partie, Anthony Réveillère a ajouté un second but après un bon travail de l'Argentin Cesar Delgado (89e') assurant une victoire confirmant celle acquise à l'aller (5-3).
Si lors du premier match, il y a deux semaines, les Lyonnais avaient été bousculés par le Steaua au cours d'un match spectaculaire, les champions de France ont parfaitement maîtrisé la situation cette fois-ci face à un adversaire très rarement menaçant.

La tête de Jean II Makoun
repoussée sur la ligne


En début de partie, Juninho, sur coup franc, déjà et Karim Benzema, manquaient de tromper Zapata (13e', 15e'), alors qu'Anthony Réveillère était arrêté in extremis par Sorin Ghionea (25e').
Après la mi-temps, l'OL aurait dû obtenir un penalty pour un tirage de maillot de Ghionea sur Jean II Makoun (49e') avant qu'une reprise de la tête du Camerounais ne soit repoussée sur la ligne par Petre Marin (53e').
De leur côté, les Stelistes ont été dangereux sur une tentative du Grec Pantelis Kapetanos repoussée par Hugo Lloris et sur un coup franc de George Ogararu (69e').



Les chiffres du match
LYON 2
ST. BUCAREST 0
Stade de Gerland. Mi-temps : 1-0. - 30 243 spectateurs. Arbitre : M. Gonzales (ESP).
Les buts : Juninho (44e'), Réveillère (89e'). Avertissements : Cris (30e'), Juninho (78e') à Lyon ; Kapetanos (30e'), Stancu (34e'), Ogararu (59e4) au Steaua Bucarest.
LYON : Lloris - Réveillère, Cris, Boumsong, Grosso - Juninho, Toulalan, Makoun - Kader Keita (Delgado, 70e'), Benzema (Piquionne, 83e'), Ederson (Källström, 70e').
STEAUA BUCAREST : Zapata - Ogararu, Ghionea, Goian, Marin - Nicolita, Radoi, Stancu (Moreno, 59e'), T. F. Gomes, Szekely (Semedo, 46e' puis Bernhardt 81e) - Kapetanos.

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Jeu 6 Nov 2008 - 10:35

Ligue des champions : Lyon vainqueur et leader
Le 06/11/08
En s’imposant (logiquement) devant le Steaua Bucarest, hier soir à Gerland (2-0), l’Olympique lyonnais a pris la tête du groupe F de la Ligue des Champions

L’Olympique lyonnais, qui a l’ambition d’atteindre pour la sixième fois de suite ce stade de la compétition, est leader de sa poule au bénéfice de la meilleure attaque devant le Bayern Munich, qui a obtenu le nul sur le terrain de la Fiorentina (1-1), prochain adversaire, en déplacement, des champions de France. Comme les Allemands, Lyon (avec 8 points) possède cinq longueurs d’avance sur l’équipe italienne, 3e de la poule.
L’OL, qui terminera la 1re phase en recevant le Bayern, ne peut plus se classer maintenant en dessous de la 3e place et a au moins assuré définitivement sa participation à la Coupe de l’UEFA.
C’est un but de Juninho, transformant son 40e coup franc depuis qu’il joue à l’OL (2001) sur un total de 94 buts, qui a permis aux Lyonnais de prendre l’avantage à la fin de la première période.
Le Brésilien avait obtenu lui-même ce coup franc après une faute commise par Tiago Gomes à 25 mètres environ dans l’axe du but de Robinson Zapata (44e).
En fin de partie, Anthony Réveillère a ajouté un second but après un bon travail de l’Argentin Cesar Delgado (89e) assurant une victoire confirmant celle acquise à l’aller (5-3).
Si, lors du premier match, il y a deux semaines, les Lyonnais avaient été bousculés par le Steaua au cours d’un match spectaculaire, les champions de France ont parfaitement maîtrisé la situation cette fois-ci face à un adversaire très rarement menaçant.
En début de partie, Juninho, sur coup franc, déjà et Karim Benzema, manquaient de tromper Zapata (13e, 15e), alors qu’Anthony Réveillère était arrêté in-extremis par Sorin Ghionea (25e).
Après la mi-temps, l’OL aurait dû obtenir un penalty pour un tirage de maillot de Ghionea sur Jean II Makoun (49e) avant qu’une reprise de la tête du Camerounais ne soit repoussée sur la ligne par Petre Marin (53e). De leur côté, les Roumains n’ont été dangereux que sur une tentative du Grec Pantelis Kapetanos - repoussée par Hugo Lloris - et sur un coup franc de George Ogararu (69e).

journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Mar 25 Nov 2008 - 11:04

Ligue des champions : Lyon, un point c’est tout
Le 25/11/08
Les Lyonnais savent qu’un petit point à Florence ce soir suffirait à leur bonheur. Mais la Fiorentina du gardien français Sébastien Frey (notre photo) - en pleine forme en ce moment - tentera de s’imposer pour conserver une petite chance de qualification.
Le champion de France, Lyon, décimé par les absences, doit au moins obtenir le nul ce soir (20 h 45) à Florence face à la Fiorentina pour assurer sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions, que le club italien peut aussi envisager.

La situation. Après quatre journées, l’OL, avec deux nuls contre la Fiorentina (2-2) et le Bayern Munich (1-1) et deux victoires sur le Steaua Bucarest (5-3, 2-0), est en tête du groupe F, devançant le Bayern au bénéfice de la meilleure attaque (8 points chacun). Si les Lyonnais, déjà assurés d’une place en coupe de l’UEFA, obtiennent le nul au stade Artemio-Franchi, ils seront certains d’être qualifiés pour les 8es de finale de la C1 et pourront jouer pour la première place du groupe face au Bayern, à Lyon le 10 décembre. La Fiorentina, 3e avec 3 points, est dos au mur et doit impérativement gagner ses deux prochains matches, contre Lyon puis contre le club roumain du Steaua Bucarest pour espérer se qualifier.
Lyon décimé. Battu samedi par le Paris SG (1-0), l’OL, leader de la L1, fait face à une accumulation de blessés notamment dans le secteur défensif. L’arrière latéral Anthony Réveillère, blessé au genou gauche, sera absent six mois alors que Lamine Gassama est incertain en raison d’un coup à une cuisse. Mathieu Bodmer, opéré ce lundi d’une pubalgie, et François Clerc, indisponible depuis le mois d’août après avoir été opéré du genou gauche, sont indisponibles, comme les milieux Fabio Santos et César Delgado. Le demi défensif Jérémy Toulalan et l’arrière gauche italien Fabio Grosso feront leur rentrée mardi. Enfin, le défenseur John Mensah est à peine remis d’une blessure aux adducteurs.
La Fiorentina en forme. Les Florentins viennent de battre l’Udinese (4-2), l’une des bonnes équipes italiennes du début de saison. La Fiorentina, qui semble monter en puissance tout en restant irrégulière, est actuellement 6e de la Série A à sept longueurs du leader, l’Inter Milan. En Ligue des champions, elle pourrait être toutefois handicapée par un manque d’expérience au regard du vécu de l’OL dans cette compétition.
Les atouts italiens. La Fiorentina peut compter sur son gardien français Sébastien Frey, en très grande forme actuellement, tout comme le Roumain Adrian Mutu et le buteur Alberto Gilardino. Le milieu Riccardo Montolivo, régulièrement appelé en sélection par Marcello Lippi, est également très performant.
En revanche, le secteur défensif, comme celui de l’OL, apparaît moins performant.

Fiorentina : Frey - Zauri, Gamberini, Dainelli, Vargas - Kuzmanovic, Felipe Melo, Montolivo - Santana, Gilardino, Mutu
Lyon : Lloris - Gassama (ou Mensah), Cris, Boumsong, Grosso - Toulalan, Källström - Govou, Juninho, Ederson - Benzema
ARBITRE: Viktor Kassai (Hon).

journal l'alsace
avatar
jean-mi
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 835
Age : 56
Localisation : colmar
Date d'inscription : 09/07/2008

Re: ligue des champions

Message par jean-mi le Mar 25 Nov 2008 - 14:00

super tsr2 montre le match des LYONNAIS.Allez les lyonnais Jean-mi est Lucas(fiston) est avec vous......
avatar
KJJ68
International
International

Nombre de messages : 298
Age : 46
Localisation : Saint-Amarin
Date d'inscription : 02/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
7/25  (7/25)
Clubs préfèrés: Racing Club de Strasbourg et le MILAN AC et le FCM
Joueurs préfèrés: Cantona, KAKA, Rangelov, Zico la foudre

Re: ligue des champions

Message par KJJ68 le Mar 25 Nov 2008 - 14:01

@jean-mi a écrit:super tsr2 montre le match des LYONNAIS.Allez les lyonnais Jean-mi est Lucas(fiston) est avec vous......

Tous avec l'OL ce soir

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: ligue des champions

Message par fcm le Mar 25 Nov 2008 - 20:28

mouai
allez la florentina
avatar
jean-mi
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 835
Age : 56
Localisation : colmar
Date d'inscription : 09/07/2008

Re: ligue des champions

Message par jean-mi le Mar 25 Nov 2008 - 22:47

super lyonnais 2-1 et 3 poteaux a 2.merci lyon super benzema.

Contenu sponsorisé

Re: ligue des champions

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017 - 17:57