Le forum des supporters du FC Mulhouse Foot


[CFA2] ASIM

Partagez

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Sam 28 Fév 2009 - 9:03

Football - Alsace
Football / Match au sommet du CFA 2 entre l'ASIM et Saint-Louis

C'est qui le patron ?
Au simple regard du classement et des moyens en présence, le derby ASIM - Saint-Louis/Neuweg FC de ce soir (18h), au complexe Joseph-Biechlin, est déséquilibré. Mais en y regardant de plus près, cela semble moins évident.
L'ENJEU. - L'ASIM jouera pour la première place. Un succès pourrait leur offrir le fauteuil de leader si, dans le même temps, Chaumont se prenait les pieds dans le tapis à Saint-Dié. C'est surtout l'occasion de profiter de la mise au repos d'Amnéville et de préparer sereinement la venue de Haguenau. Les Illzachois qui se sont fait accrocher par Jarville (1-1), auront à coeur de confirmer la bonne copie rédigée à Vauban Strasbourg (4-1).
Didier Frotté lance les hostilités: « La suprématie haut-rhinoise sera en jeu. On se doit de justifier nos prétentions. Si nous voulons prétendre à jouer le haut du tableau, la victoire est nécessaire. Le contrat à remplir est de gagner ce samedi soir, puis de vaincre Haguenau afin de garder le contact avec le sommet. »
Côté ludovicien, ce derby servira à se relancer après deux échecs consécutifs. Les partenaires d'Alain Ponelle, sixièmes, chercheront à glaner de précieux points pour ne pas continuer à glisser. Cheikh Thiam insiste sur le maintien: « Il n'est pas question de suprématie. On est un jeune promu qui apprend à ce niveau. On fera tout pour se maintenir. Je suis convaincu qu'on y arrivera. A commencer par ce samedi soir. »
LE CONTEXTE. - Fringants et culottés, les joueurs de Cédric Decker avaient une folle envie d'en découdre le 10 janvier 2009, mais le report du match avait énormément déçu les coéquipiers de Vincent Rychen. A l'époque, ils étaient leaders, avec trois points d'avance et l'ASIM, avec certes un match en moins, venait de perdre à Amnéville. Deux mois plus tard, la donne a changé. L'ASIM justifie ses ambitions et les Frontaliers peinent à se maintenir dans le haut du panier.

Frotte: «C'est à nous
d'être méfiants»


L'Illzachois Didier Frotté retient le caractère de l'événement. « Cela reste un derby. Ils seront décidés à nous battre. Je les connais, ils vont venir comme des morts de faim. Ils déclarent que nous avons un bel effectif et nous encensent, mais c'est à nous d'être méfiants. » Le capitaine illzachois est prudent face à une équipe capable de créer l'exploit.
Son ancien compagnon, Cheikh Thiam, préfère évacuer la pression: « J'espère qu'on va retrouver nos sensations de la première partie du championnat. De toute façon, on ne va rien lâcher, même si l'ASIM est plus fort. Nous venons de perdre deux fois de suite. Si on devait encore s'incliner, on ne sait pas ce qui va se passer derrière. »
STYLES DE JEU. - Le public pourra se régaler avec deux formations joueuses, qui n'ont pas pour habitude de cadenasser le jeu. Au sein de l'ASIM, les nombreuses individualités permettent de mettre en place un système fluide et rigoureux. Le ballon circule vite avec le souci de créer le décalage et de trouver dans la profondeur leur buteur, Hassan Saghir. Un milieu technique sert à quadriller l'espace et à maîtriser le ballon afin de construire proprement les actions.

Thiam: «On essaie
de produire du jeu»


Didier Frotté acquiesce : « Oui, on aime jouer avec le ballon. Les deux équipes possèdent un jeu similaire. Il faut avouer que nous disposons d'éléments talentueux dans l'entrejeu, avec Rambo, Baur et Tall. » A Saint-Louis/Neuweg, Cheikh Thiam reconnaît: « Ils sont plus expérimentés que nous et ils ont a des joueurs qui ont fait leur preuves. Nous, on essaie de produire du jeu. Quand on voit le score de l'ASIM à Vauban Strasbourg (4-1), cela se passe de tout commentaire ! »


N.S.
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Dim 1 Mar 2009 - 9:42

Football
Football / CFA 2

Le derby à Saint-Louis
ASIM 0
SAINT-LOUIS 2
Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Hoffmann (Luxembourg), assisté de MM. Fritz et Roth (LAFA).
Les buts : Anatole (69e') et Kaymak (77e'). Avertissements : Thiam (29e'), Diallo (86e'), Zeghouani (86e') à Saint-Louis ; Haberbusch (42e'), Rambo (66e') à l'ASIM.
ASIM : Malachowski, Haberbusch, Steiner, Bouhouche, Rabbah (Holtz, 74e'), Burgart, Baur, Rambo, Saghir, Frotte, Tall.
SAINT-LOUIS : Bus, Heyer, Onesta, Lerose, Rychen, Zeghouani, Ponelle, Thiam (Meneceur, 90e'), Kaymak (Feghoul, 79e'), Anatole (Bouzamouche, 90e'), Diallo.
L'ASIM, après sa probante victoire en déplacement à Vauban 4-0, aurait bien aimé battre les voisins de Saint-Louis pour renforcer le derby haut-rhinois du CFA 2. Anatole, puis Kaymak en ont décidé autrement.
C'est Saint-Louis qui portera la première banderille par l'intermédiaire de Diallo qui va tester Malachowski dès la 4e'. Les deux équipes se jaugent et prennent leurs marques. A la 9e', Tall va mettre Bus, le cerbère ludovicien, à contribution, sans succès. Les Illzachois pour se défaire du pressing visiteur s'appliquent à développer un jeu rapide à une touche de balle.
A la 12e', c'est Saghir qui se retrouvera en position idéale mais la défense visiteuse veille au grain. A la 41e', l'ASIM déploie à nouveau une superbe action collective par l'intermédiaire de Rambo qui lance Saghir. Ce dernier sert Baur qui rate sa reprise mais Haberbusch voit son tir passer de peu au-dessus. Nouvelle incursion des locaux à la 45e' mais le centre de Haberbusch finit sa course dans les gants de Bus.
La seconde mi-temps démarre sur le même registre et l'ASIM obtient d'entrée un corner. Tiré par Baur, il est dégagé en catastrophe mais Steiner, en embuscade, décoche un boulet des 30 m qui rase le poteau gauche des buts.

Rapide Anatole


Les coéquipiers de Frotte et Bouhouche haussent le ton sous l'impulsion de Burgart et Rambo. Ce dernier se fera sécher dans les 5 m visiteurs sans que le référé ne relève la faute. A la 64e' encore, Rabbah lance Baur qui sert Tall au millimètre mais ce diable de Bus se détend. Réplique immédiate et fatale du rapide Anatole qui prend son vis-à-vis de vitesse et loge le cuir hors de portée de Malachowski.
A la 77e' encore, un centre de Ponelle est transformé imparablement de la tête par Kaymak libre de tout mouvement au milieu de la défense locale.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Jeu 19 Mar 2009 - 11:49

Illzach au bout de la nuit
FAIG 0
ASIM 0 a.p.
ASIM QUALIFIÉE 3-4 T.A.B
Stade Schweitzer. Arbitre : M. Dreyfuss (Wolfisheim) assisté de Mlle Himber (Strasbourg) et M. Brun (Oberhausbergen). Une cinquantaine de spectateurs.
Avertissement : Haberbusch (60e) à l'ASIM
FAIG : Guthleber, Remetter, Daoheuang, Agbemadon, Edy, MarieJoseph, Bottemer, Arnould, Lorentz, Djordjevic, Scudieri (Schott, Scherding, Braida)
ASIM : Malachowski, Haberbusch, D'Almeida, Rabbah, Kalathung, Burgart, Holtz, Baur, Saghir, Frotté, Goepfert (Bouhouche, Steiner, Belzung)
Après avoir éliminé le FCSK 06 puis Mutzig, la FAIG a quitté la Coupe d'Alsace mais a réussi à pousser l'ASIM aux tirs au but ce qui, en soit, est une performante.
L'entame de jeu est pour les Haut-Rhinois. La FAIG plie mais ne rompt pas : Guthleber s'interpose devant un tir de Baur (3e) dont la frappe suivante frôle la lucarne (12e).
Puis le jeu s'équilibre. La FAIG a de bons ballons mais qu'elle ne parvient pas à faire fructifier. Bottemer (25e, 41e, 43e) et Scudieri (14e, 26e) échouent dans leurs tentatives.
L'ASIM maintient la pression par Goepfert (27e) mais n'arrive pas à faire sauter le verrou illkirchois. La solidarité des locaux est exemplaire.
En seconde période, le rythme reste alerte. La FAIG a une bonne séquence mais, par deux fois, Malachowski stoppe les tirs de Djordjevic (46e, 48e).
L'ASIM laisse passer l'orage et reprend ses assauts : Saghir et Holtz chauffent les gants de Guthleber (52e, 75e) puis le gardien illkirchois se jette dans les pieds de Belzung (81e).
Illkirch est un peu à court de souffle mais tient bon. Bottemer est contré à deux reprises (68e, 82e) puis rate son contrôle alors qu'il avait enrhumé le dernier défenseur (87e).
La première prolongation est pour les Bas-Rhinois qui ratent trois grosses occasions : Lorentz part en solo, sa balle piquée lobe Malachowski mais trouve le poteau (96e). Scudieri voit son tir stoppé (100e) puis c'est Arnould, en un contre un, qui pique sa balle mais celle-ci flirte avec le montant (103e)...
Idem en deuxième prolongation où Lorentz, lancé par MarieJoseph, tire en pivot mais le gardien illzachois réussit une belle parade au pied (103e).
L'ASIM se redonne un peu d'air avec trois corners successifs de Kalathung qui sèment un peu la pagaille aux six mètres de la FAIG (117e).
Dans la séance des tirs au but, deux arrêts de Malachowski (face à Arnould puis Bottemer) donnent de l'avance à l'ASIM et c'est Frotté, en bon capitaine, qui réussit sa tentative et envoie son équipe en 8e de finale.


Christophe Schnepp
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Dim 29 Mar 2009 - 10:07

Football

A s'arracher les cheveux
SAINT-DIZIER 1
ASIM 0
Mi-temps : 0-0. Arbitre : M Pretot, assisté de MM Pechu et Godayer. Le but : Hamzi (88e') pour Saint-Dizier. Avertissement : Goepfert (86e') à l'ASIM.
SAINT-DIZIER : Hollard, Hamzi, Armenio, Raymond, Lefevre, Miatoudila, Leonard, Fegard (Guillemain (61e'), Doumbouya, Garraz, Bakic.
ASIM : Malachowski, Haberbusch, D'Almeida, Limanaj, Rabbah, Burgart (Steiner 10e'), Holtz, Kalathung, Bader (Belzung 70e'), Frotté, Goepfert.
Dès la 9e' une belle action initiée par Burgart permet à Goepfert de tester Hollard, le dernier rempart de Saint-Dizier. En face les, Braggards réagissent sous l'impulsion de Raymond et Garraz, mais les deux corners successifs seront repoussés par la défense illzachoise bien regroupée autour de Frotté et Limanaj.
Sans atteindre des sommets la rencontre est alerte et les deux formations, sous pression, se créent de belles occasions à la force du jarret. Comme à la 40e' lorsque Holtz rate le cadre de peu. A la 42e' Bader obtient un corner, mais la défense locale repousse l'assaut. La dernière action de la mi-temps sera à l'actif de Kalathung, mais là encore Hollard parviendra à préserver ses buts.
Dès la reprise, l'essentiel du jeu se passe en milieu du terrain avec de timides tentatives de part et d'autre, d'ailleurs régulièrement annihilées par des défenses aux abois. A la 62e' cependant, suite à un coup franc tiré par Raymond, Garraz décoche un boulet qui rase les buts de Malachowski.
Puis c'est au tour de Guillemain de mettre le cerbère illzachois à contribution. Si l'ASIM met le plus d'énergie dans la rencontre, les Haut-Marnais vont se créer les meilleures occasions à l'image ce cette tête de Doumbouya (72e'). Durant le dernier quart d'heure la rencontre va s'emballer mais ni Doumbouya pour Saint-Dizier (80e'), ni Belzung (82e'), ni Holtz (85e') ne parviendront à leurs fins.
Pourtant à la 88e' un coup franc anodin à 30m des buts illzachois est tiré par Hamzi ; un tir à ras de terre qui fait mouche.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Dim 12 Avr 2009 - 8:35

De haute lutte
THAON-LES-VOSGES 3
ASIM 4
Mi-temps : 3-2.- Arbitre : M. Debart, assisté de MM. Kucharski et Dinquer. Les buts : Da Costa (6e', 29e'), Colin (19e') pour Thaon ; Goepfert (37e'), Rabbah (45e'), Saghir (47e', 88e') pour l'ASIM. Avertissements : Limanaj (55e') à l'ASIM ; Frenot (65e'), Diatta (84e'), Kipfer (90e') à Thaon.
THAON-LES-VOSGES : Morin, Masson, Frenot (Remmach 68e'), Winisdorffer, Didier, Grosjean, Diatta, Kipfer, Ganassali, Da Costa (Jeantet 54e'), Colin (Povoa 63e').
ASIM : Malachowski, Haberbusch, N. Holtz, Bouhouche (Limanaj 31e'), Rabbah, Baur, G. Holtz (Tall 70e'), Rambo, Saghir, Frotte, Goepfert (Steiner 84e').
En encaissant un but dès la 6e' de jeu suite à une grossière erreur défensive, l'ASIM entamait bien mal son quatrième déplacement consécutif. Bouhouche, le stoppeur haut-rhinois, se montrait bien mal inspiré puisqu'il perdait son duel face à Diatta qui avait tout loisir de servir Da Costa. Le tir de ce dernier, en embuscade aux 16m, ne laissait aucune chance à Malachowski.
Quelques timides tentatives visiteuses comme celles de Saghir (8e') puis de G. Holtz (12e') auraient dû remobiliser une équipe illzachoise bien à la peine, mais à la 19e' une nouvelle erreur de Bouhouche permettait à Colin de tromper Malachowski de près. Et la punition n'était pas finie puisqu'à la 29e' une nouvelle perte de balle de Bouhouche permettait à Da Costa de décocher un tir lobant le dernier rempart visiteur.
Pourtant, à la 37e', l'ASIM trouvait une première récompense à ses efforts : Rambo sert Goepfert dont le tir faisait mouche ! Peu avant la pause, le meneur de jeu illzachois, au terme d'un puissant slalom, allait permettre à Rabbah de réduire la marque d'une superbe tête plongeante.
Changement de décor après la pause avec une équipe illzachoise qui retrouva tout son allant. A l'image de Saghir qui rétablit la parité en trompant Morin de près (47e') après un une-deux avec Rambo. A la 63e', suite à un lumineux service de Rambo, Saghir aurait pu donner l'avantage aux siens mais son tir passa au-dessus.
La rencontre allait s'emballer et les deux formations jetaient toutes leurs forces dans la bataille. A la 65e', Malachowski obtenait un corner. Tout comme Goepfert. En face, Remmach décochait un boulet qui rasait le poteau alsacien. A la 88e', une action démarrée par Steiner et relayée par Rambo permettait à Saghir d'offrir la victoire aux siens.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Jeu 16 Avr 2009 - 9:10

ASIM Belle victoire à Belfort
Le 16/04/09
Belfort - ASIM 1-2. Mi-temps : 0-2. Stade Roger Serzian, 100 spectateurs environ. Arbitre : M. Ragieg assisté de MM. Giancatarina et Yuksel. Buts : Goepfert (26e), Rambo (45e) pour ASIM, Jacquel (68e) pour Belfort. Avertissements à Holtz (63e), Saghir (90e+3) à l’ASIM.

Belfort entamait bien les débats et après un coup-franc de Journet repoussé par Malachowski (1re), Jacquel s’infiltrait dans le rideau défensif adverse, mais enlevait trop sa frappe (5e). Les défenses étaient visiblement à la peine et Rambo testait Jechoux (4e). Malachowski devait encore sortir devant Jacquel, mais Hadj-Salem manquait de conviction pour conclure (9e). La vitesse des attaquants alsaciens gênait la défense locale, souvent prise à revers. L’ASIM trouvait les espaces et sur un mauvais renvoi de la défense franc-comtoise, Goepfert prenait sa chance à l’entrée de la surface et trouvait le petit filet de Jechoux (0-1 : 26e). Tout s’accélérait avant la pause, l’ASIM se montrait une nouvelle fois d’un implacable réalisme. Rambo plaçait un coup de tête victorieux sur un corner de Goepfert (0-2 : 45e).
Belfort revenait plus conquérant sur la pelouse, mais n’avait pas gommé ses errements défensifs. Et Rambo, bien seul à l’entrée de la surface, obligeait Jechoux à se détendre pour détourner le ballon en corner (48e). Le jeu belfortain était de plus en plus monotone. Ce n’était pas pour déplaire à l’ASIM, qui finalement passait une soirée tranquille. Mais sur un long ballon, Jacquel profitait de la léthargie des défenseurs adverses, pour venir battre Malachowski d’un tir croisé à ras de terre (1-2 : 68e). Il restait vingt bonnes minutes aux locaux pour arracher le nul. L’ASMB croyait atteindre son objectif sur un coup-franc d’Atasoy mal repoussé par le gardien alsacien, mais Bouhouche soufflait le ballon sous le nez de Jaqcuel et Lanclas (73e). Une reprise de Jacquel (74e), une frappe lointaine d’Arisi (75e) permettaient à Belfort d’intensifier sa présence dans le camp adverse. Mais malgré une emprise totale, et une dernière tête de Kuznick (90e+1), l’ASMB ne parvenait pas à ses fins et s’inclinait 2-1.

journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Sam 18 Avr 2009 - 8:21

Football - Alsace
Football / L'ASIM reçoit Saint-Dié

Le pouvoir d'y croire
Pour que le mince espoir de montée en CFA se transforme en objectif palpable, l'ASIM doit l'emporter ce soir (18h) à domicile, face aux Vosgiens du SR Saint-Dié, vainqueurs à l'aller (3-2).
ESPOIR A ENTRETENIR. - L'exercice est périlleux, mais le gardien Christophe Malachowski est un équilibriste confirmé. Hier, encore, il a dû répondre à la question fatidique : l'ASIM pense-t-elle à l'accession. Réponse d'un maître de la contorsion verbale, dans un sourire qui veut tout dire : « On a perdu beaucoup trop de points, le titre n'est pas d'actualité.»

«On sera à fond
pour accrocher une place»


« On sera à fond pour accrocher une place éventuellement sur le podium. Après, l'espoir est présent car mathématiquement c'est jouable. Nous ne lâcherons rien tant que rien n'est fait. Je dois avouer que les deux dernières victoires nous ont fait plus de bien au moral que sur le plan comptable. » Au classement, c'est toujours aussi flou. Les Illzachois, troisièmes, pointent à six longueurs d'Épinal qui doit encore disputer une rencontre face à Algrange, la lanterne rouge.
FRAGILES A L'EXTÉRIEUR. - Cinq voyages de suite à l'extérieur, ce sont les travaux d'Hercules proposés aux partenaires d'Olivier Rambo... avec un bilan mitigé. L'ASIM a enfilé trois revers consécutifs pour finir avec deux performances à Thaon et Belfort. En cours de route, les Illzachois ont égaré de précieux points face à des adversaires qui luttent pour leur survie.
Christophe Malachowski tranche dans le vif sur ces prestations en demi-teintes. « Enchaîner les matches le mercredi quand vous devez travailler en journée, ce n'est pas réjouissant. La fatigue physique s'est accumulée avec les matches le samedi. Nous avons affiché nos lacunes à l'extérieur.
« On n'était pas fringant comme à domicile. A Vesoul (1-3), on a touché le fond. C'était catastrophique. Face à Saint-Dié, nous sommes arrivés à 19h 58 au stade. Nous avions été bloqués au col du Bonhomme pendant quarante-cinq minutes. Ce match n'aurait pas dû se disputer. Le sursaut d'orgueil à Thaon (4-3) fut le déclic. A Belfort (2-1), qui ne mérite pas son classement (12e), on a pu développer notre jeu habituel. »
ERREURS HUMAINES. - L'ASIM a vraiment le potentiel pour jouer la première place. Malheureusement pour eux, cette irrégularité affichée n'est pas le meilleur des alliés. Le gardien Christophe Malachowski pointe du doigt ces carences qui font très mal. « Il y a d'abord ce calendrier défavorable, avec cinq matches de suite à l'extérieur qui nous a peut-être perturbés.
« Chacun a commis sa petite erreur individuelle. Nous restons des joueurs amateurs. Je suis moi-même passé à côté de deux rencontres. Malgré tout, on est toujours dans le haut du panier. Les regrets, on en a car en étant réguliers dans nos performances, nous serions devant Épinal.
« Nous n'avons plus reproduit la prestation la plus aboutie de la saison, celle face à Vauban Strasbourg (0-4). » A six étapes de la fin et vingt-quatre points sur la tapis, l'ASIM n'a pratiquement plus le droit de se louper.
REVANCHE DANS L'AIR. - La venue de Saint-Dié s'inscrit comme une nouvelle occasion de communier avec un public ravi de retrouver les siens et aussi de faire un sacré rapproché dans la course à la montée. « On va essayer de prendre notre revanche. Les Vosgiens sont en pleine bourre.
« C'est une équipe de contres, avec un Fayçal Adnane qui peut faire la différence. Nous voulons enchaîner un troisième succès de rang et faire plaisir à notre public que nous n'avons plus vu depuis le 21 mars. » Attention, les Vosgiens de Dominique Lesse, lancés toutes voiles dehors dans la course au maintien, ont raflé vingt points sur vingt-quatre avec, au passage, des victoires probantes face à Selongey et Amnéville.


N.S.
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Dim 19 Avr 2009 - 9:10

CFA 2

L'ASIM dominateur
ASIM 2
SAINT-DIÉ 1
Mi-temps : 0-0.- Arbitre : M. Flèche assisté de MM. Eichenlaub et Bidau. Les buts : Goepfert (52e'), Saghir (67e') pour l'ASIM ; Adnane (84e' sur pen.) pour Saint-Dié. Avertissements : Haberbusch (41e'), Saghir (64e') à l'ASIM ; Adnane (33e'), Lotfi (90e'+4) à Saint-Dié.
ASIM : Malachowski, Haberbusch, N. Holtz, Limanaj, Rabbah (D'Almeida 78e'), Baur, Rambo (Bouhouche 84e'), G. Holtz, Saghir, Frotte, Goepfert (Steiner 71e').
SAINT-DIE : Serhani, Marquet, Coulibaly (Gravelin 83e'), Lotfi, Maitzingue, Jacquel, Alimli, Aiglin (Mangenot 69e'), Ididder, Adnane, Finck (Da Silva 69e').
Les Illzachois n'ont pas ménagé leurs efforts durant les 90' d'une rencontre âprement disputée, pour prendre leur revanche du match aller. Dès la 3e', N. Holtz réalise une belle ouverture sur Saghir mais ce dernier chute sur Serhani. A la 11e' c'est G. Holtz, qui déborde en force sur le flanc gauche, avant de servir Rambo dont le tir passe de peu à côté.
Saint-Dié aura quelques réactions sporadiques sous l'impulsion de l'ex-Illzachois Adnane mais Malachowski et sa défense sont bien en place. La rencontre est alerte et le rythme soutenu. A la 37e', le Déodatien Finck met Malachowski à l'épreuve. La plus belle occasion locale viendra à la 40e' suite à un coup franc tiré par Rambo, Serhani étant suppléé par la transversale.
La seconde mi-temps démarre par deux belles occasions signées Saghir et G. Holtz, mais le cerbère vosgien réalisera prouesse sur prouesse. A la 52e', Saghir lobe son vis-à-vis mais se fait sécher dans les 16 m, tout comme Rambo qui avait bien suivi. Le penalty indiscutable est transformé par Cédric Goepfert. Loin de baisser les bras, Saint-Dié va mettre toutes ses forces dans la bataille pour revenir au score. A la 58e', un coup franc tiré par Adnane est repoussé par le mur illzachois. Puis l'ASIM reprend sa domination ponctuée par des tentatives de Saghir (63e'), Rambo (65e') et Haberbusch (66e') dont le tir des 30 m est arrêté par Serhani. Ce qui ne sera pas le cas la minute suivante lorsque, servi par Rambo, Saghir doublera la mise de la tête.
Dominateurs, les coéquipiers des frères Holtz vont donner le tournis à une équipe déodatienne bien à la peine durant les vingt dernières minutes. Ce qui ne les empêchera pas de profiter d'un penalty pour une faute sur Ididder que Adnane se fera un plaisir de transformer.


dna
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24586
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CFA2] ASIM

Message par Zebra68 le Ven 15 Mai 2009 - 16:32

Baur revient à bord



Après avoir rêvé d'une carrière professionnelle, Adrien Baur est revenu sur terre à l'ASIM. (Photo DNA - Marc Rollmann)

Adrien Baur rêvait de vivre du football. Pendant sept ans, au FC Sochaux, il n'a pensé qu'à ça. Et puis, en juin dernier, tout s'était effondré. A près de 21 ans, ce milieu de terrain doué est revenu à la case-départ, à l'AS Illzach-Modenheim.



C'était fin mai dernier. Il était stagiaire. On lui avait promis un contrat professionnel au FC Sochaux. Et puis le directeur du club doubien était revenu en arrière quelques jours plus tard.
« Il devait y avoir pas mal de départs du groupe professionnels, explique Adrien Baur. Il y en a eu moins que prévu. Et je suis resté sur le carreau. »

Des pistes en Grèce
et à Dubaï

Sur le carreau et (presque) K.-O. pour le coup, compté 9 et demi. « Le foot, je voulais en faire mon métier. C'était ma vie. Sur mon CV, il n'y a que le foot, dit ce titulaire d'un Brevet d'État 2. J'ai pris une grosse claque. C'est dur de voir la porte se refermer comme ça alors que tu as passé plus d'une saison à t'entraîner avec le groupe professionnel. Je n'en veux pas au staff technique, mais au directeur de Sochaux. Personne ne m'a ensuite aidé ou pris de mes nouvelles. »
Son père et premier supporter, Jean-Yves, tentera de le faire rebondir ailleurs. « J'ai eu des pistes avec des clubs étrangers, en Grèce surtout, à Dubaï même. Mais ça, c'est quand t'es tout près de la retraite, pas à mon âge. »
Lui-même proposera ses services par le biais d'annonces sur des sites spécialisés. Sans résultat. « Je suis arrivé trop tard sur le marché. »
En bref, il le dit lui-même, il a été tenté « de tout arrêter, de ne plus jouer du tout au foot. » Le doute - et les nuages noirs qui vont avec - a duré quelques longues semaines.
Heureusement, ses proches et certains de ses ex-entraîneurs le rattraperont par le col. « Ils m'ont dit que c'était dommage de tout gâcher, m'ont répété que j'avais des qualités. »
Un moment pressenti au FC Mulhouse - il y avait passé trois saisons avant de rejoindre Sochaux à l'âge de treize ans -, il retournera là où tout avait commencé : à l'ASIM donc. C'était fin septembre.

« Le niveau n'était pas
génial, moi non plus
d'ailleurs »

« J'ai eu beaucoup de mal. On m'a fait démarrer avec l'équipe III. Le niveau n'était pas génial, moi non plus d'ailleurs, sourit Adrien Baur. Je n'étais pas vraiment content, mais je me suis tu. Et j'ai travaillé pour montrer que j'avais envie et que je pouvais rendre service. »
Après quelques autres matches disputés avec l'équipe réserve cette fois, Yves Ehrlacher le lance en CFA 2. « Je suis ici pour me relancer, pour me "laver" la tête et me refaire physiquement », précise Adrien Baur.
Sur une pelouse, ce droitier sait tout faire au milieu du terrain. On le voit défendre avec hargne, on le voit relancer avec adresse, on le voit attaquer à toute vitesse, on le voit adresser de belles passes décisives. On l'a même vu marquer.
« C'est vrai que j'ai retrouvé le plaisir d'être sur un terrain », souffle-t-il.
A Saint-Louis ce samedi, après avoir été accroché par Amnéville (0-0) il y a quinze jours - « On avait raté le coche » -, il sait que lui et ses coéquipiers joueront gros dans la lutte pour l'obtention de la deuxième place tenue par... Amnéville. « Nous sommes obligés de nous imposer. »
Quant à Adrien Baur, il ne sait pas de quoi son avenir sera fait. « Je me suis donné un an pour réussir dans le foot. Si ça ne marche pas, je chercherai un boulot. » Et s'il sera peut-être obligé de renoncer à son rêve de gamin, il a déjà retrouvé l'étincelle quand un ballon s'approche de ses pieds. Il a retrouvé son équilibre. C'est déjà beaucoup.


Jean-Christophe Pasqua


Édition DNA du Ven 15 mai 2009


_________________

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Dim 17 Mai 2009 - 8:28

Football
Football / CFA 2

L'ASIM trébuche
SAINT-LOUIS 2
ASIM 0
Mi-temps : 0-0.- Arbitres : M. Da Cunha, assisté de MM. Wirtz et Antoni. Les buts : Feghoul (59e'), Kaimak (77e' sur pen.) pour Saint-Louis.
SAINT-LOUIS : Bus, Heyer, Onesta, Lerose, Rychen, Zeghouani, Feghoul, Thiam (Baye 90e+3'), Kaymak, Meneceur (Diallo 72e'), Anatole (Bouzzamouche 80e'), Carray.
ASIM : Malchowski, Haberbusch, Steiner (Holtz 45e'), Limanace, Rassan (D'Almeida 70e'), Baur, Rambo, Frotté, Goepfert, N. Holtz, Beltzung (Saghir 45e').
C'est devant une belle affluence (750 spectateurs) que cette rencontre s'est déroulée avec à la clé une victoire ludovicienne méritée confirmant ainsi le résultat du match aller. La solidarité collective ludovicienne a été récompensée. Par contre, l'ASIM, dont on attendait une meilleur prestation, s'est montré trop individualiste et a perdu de nombreux duels.
Les visiteurs se signalent d'entrée par un tir lointain que Bus arrête. Puis, les locaux prennent le match à leur compte et pendant une bonne dizaine de minutes, ils assiègent le but de Malachowski qui s'en sort bien par deux fois. Les actions d'Anatole et de Feghoul n'ont pu aboutir.
Les Ludoviciens, souvent en possession du ballon, continuent à maîtriser le jeu et malgré quelques tentatives de contres des visiteurs, la mi-temps est sifflée sur le score de 0-0.
En 2e mi-temps, la rentrée de Saghir a remotivé les oranges qui exercent un pressing sur le but de Bus qui, en plusieurs occasions, sauve quelques situations critiques. Mais ce feu de paille fut de courte durée et l'ASIM n'arrive pas à hausser le rythme face à l'équipe locale.
C'est ainsi qu'à la 59e', sur une longue balle en profondeur, Feghoul d'une reprise de volée malheureusement détournée par un défenseur de l'ASIM permet à Saint-Louis d'ouvrir le score. La réaction de l'ASIM reste tout de même relativement faible et sur une nouvelle offensive locale, une faute sur Feghoul dans les 18 mètres est sanctionnée par un penalty à la 77e' ; penalty transformé par Kaimak. Les jeux sont faits.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Mer 20 Mai 2009 - 8:30

La chance de l'ASIM
A priori, ce quart de finale entre deux sociétaires du CFA 2 aurait dû être équilibré, mais les circonstances font que les Illzachois partent favoris.
En s'inclinant à Saint-Louis samedi (2-0), l'ASIM a dit adieu à une possible 2e place finale, qui aurait pu lui permettre de grimper d'un étage. Désormais, tous les regards des joueurs d'Yves Ehrlacher sont tournés vers la Coupe d'Alsace, que le club n'a jamais gagnée.
Les Haguenoviens, eux, l'ont remportée une fois sous leur appellation d'aujourd'hui, en 1999 (les SRH l'avaient emporté à trois reprises précédemment).
A priori, ce quart de finale aurait dû être équilibré. Si les Illzachois s'étaient imposés à Haguenau en championnat (1-3), ils avaient été contraints au nul au retour (1-1).
Mais tandis que l'ASIM, 5e, n'a plus rien à craindre ou à espérer en CFA 2, les Haguenoviens vont vivre une fin de semaine cruciale avec la réception de Belfort samedi. En position de relégables, les joueurs de Philippe Knobloch doivent s'imposer deux fois lors des deux dernières journées pour espérer un maintien direct.
Autrement dit, ils n'ont pas la tête à la Coupe d'Alsace. « On a réfléchi et c'est l'équipe réserve qui fera le déplacement, explique le coach du FRH. On veut éviter d'avoir des regrets en fin de saison à cause d'une blessure ou d'une suspension. » Face à elle, l'ASIM aura un avant-dernier de DH. De quoi entrevoir une place en demi-finale face au Racing II ou au FCM. A condition d'être sérieux, bien sûr.
Coup d'envoi 20 h, Stade Joseph-Biechlin.


dna
avatar
jean-mi
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 835
Age : 55
Localisation : colmar
Date d'inscription : 09/07/2008

Re: [CFA2] ASIM

Message par jean-mi le Sam 6 Juin 2009 - 23:59

bravo l'asim la coupe d'alsace est a vous.L'asim a qaqner aux peno.
avatar
EAPfan
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3673
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/0  (0/0)
Clubs préfèrés:
Joueurs préfèrés:

Re: [CFA2] ASIM

Message par EAPfan le Dim 7 Juin 2009 - 11:29

Oui bravo à l'ASIM et à tous ses ex-mulhousiens Wink Ceci dit fcm

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Lun 10 Aoû 2009 - 8:37

Classement 08/09 : 3e, 80 pts.
Entraîneur : Nino Gurnari.
Arrivées : Moritz et Miollany (SR Colmar), N .Charef (Vesoul), B . Charef (FC Guebwiller), Benhaida (Kembs Réunis), Kamal (Epinal), Bury (Biesheim).
Départs : Goepfert (Saint-Louis/Neuweg FC), Parlak (Mouloudia Mulhouse), Belzung (Bartenheim).
EFFECTIF. - G : Malachowski, Fischer, Bury. D : N .Holtz, Bertrand, Frotté, Haberbusch, B .Charef, Bouhouche, Moritz, Rambo, Caniza, Ghalem. M : Baur, Steiner, Miliani, Gil, N .Charef, Rabbah, Kalathung, Burgart, Tall, G .Holtz, Adam, D'Almeida. A : Bader, Saghir, Benhaida, Miollany, Herter.

dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Lun 10 Aoû 2009 - 9:36

Objectif podium
Troisième la saison passée, l’AS Illzach-Modenheim tentera de faire aussi bien lors de ce nouvel exercice en CFA 2. Pour cela, elle a essayé de gommer ses points faibles durant l’été.

Le bilan de l’intersaison. L’été a été plutôt calme du côté du stade Joseph Biechlin. Mais cela n’a pas empêché Roger Schirck, en bon patriarche, d’apporter quelques retouches au visage de son club. Prenant acte de la volonté de son entraîneur Yves Ehrlacher de « prendre du recul » par rapport à l’équipe première, le président illzachois a tout d’abord « installé » Nino Gurnari sur le banc de touche. Un choix qui s’inscrit dans la continuité puisque ce dernier était l’adjoint d’Ehrlacher depuis plusieurs saisons. Le « boss » de l’ASIM a également décidé d’introniser Roger Zeller au poste de manager général, en remplacement de Maurice Schmitt, parti du côté du FC Mulhouse. Titulaire du DEF, Zeller (58 ans) possède une solide expérience du milieu et sera cette saison le relais entre toutes les différentes parties du club.
Côté terrain, l’ASIM s’est également attelée à la tâche, en prenant toutefois le soin de « rester sage » et de ne renforcer uniquement les secteurs déficients lors du dernier exercice. Le secteur défensif s’est ainsi vu renforcer par les arrivées de plusieurs éléments, à commencer par les frères Charef (Vesoul et FC Guebwiller), Patrick Moritz (SR Colmar) et le gardien Guillaume Bury (Biesheim). Un attaquant a également été recruté : Francis Miollany (SR Colmar). Deux joueurs (Cédric Goepfert et Christophe Belzung) ont quant à eux quitté le club.
La force de l’équipe. « Réussir un recrutement, c’est tout d’abord réussir à conserver les meilleurs joueurs et l’ossature du groupe. Sur ce point, on a atteint l’objectif. » L’entraîneur Nino Gurnari ne le cache pas : sa principale satisfaction est d’avoir su préserver la quasi-totalité d’un groupe qui a bouclé le dernier exercice sur le podium du championnat. Les fondations sont donc d’ores et déjà posées, ce qui ne sera pas le cas de tout le monde en début de saison. Déjà renforcé par les venues de plusieurs joueurs, le secteur défensif pourra également compter sur le repositionnement d’Olivier Rambo au sein de la charnière centrale. L’ex-joueur professionnel de l’AS Nancy a effectivement souhaité prendre du recul (sur le terrain seulement). Très performant en fin de saison dernière dans ce rôle de libéro, Rambo donnera à l’évidence un surplus d’assurance à un rideau défensif pas toujours serein la saison passée. Sur le front de l’attaque, l’ASIM a également réussi un bon coup en parvenant à conserver Hassan Saghir, très convoité durant l’été. Le meilleur buteur du CFA 2 la saison passée sera une nouvelle fois l’atout offensif n° 1 du club.
Ses perspectives. Classée deux fois 3e ces deux dernières saisons, l’ASIM pourrait être gourmande et envisager sérieusement la montée à l’étage supérieur. Mais les dirigeants du club n’ont pas fait du CFA un objectif vital. « Évidemment, on ne refuserait pas un titre de champion, mais on ne se focalise pas là-dessus, explique l’entraîneur. Nous n’avons aucun couteau sous la gorge. En fait, le club aimerait déjà faire aussi bien que la saison passée. Si on peut être à la lutte avec les meilleurs, offrir du spectacle à nos supporters et finir sur le podium, ce serait déjà formidable. »

Mouvements

Arrivées : Moritz (SR Colmar), Miollany (SR Colmar), Bury (Biesheim), A. Charef (FC Guebwiller), Charef (Vesoul), Benhaïda (Kembs).
Départs : Cédric Goepfert (Saint-Louis), Christophe Belzung (Bartenheim)

Pierre Chatelus

journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Sam 15 Aoû 2009 - 9:42

CFA 2 L’ASIM ne veut pas rentrer bredouille
zoom
Rambo (ici à gauche) et les Illzachois auront à cœur de bien entamer leur saison demain après-midi
Le rideau va se lever sur l’exercice 2009-2010 et les Illzachois s’apprêtent à défier le centre de formation de Troyes, ce dimanche (15 h).
Le club du président Schirck aura connu une intersaison relativement calme avec très peu de mouvements. Seuls Goepfert (Saint-Louis) et Belzung (Bartenheim) ont quitté le stade Joseph Biechlin, remplacés avantageusement par les frères Charef (Vesoul et FC Guebwiller), Moritz et Miolani (SR Colmar).
Côté technicien, Nino Gurnari remplace Yves Ehrlacher et Roger Zeller œuvre aujourd’hui à la place de Maurice Schmitt au poste de manager général. Le Kogenheimois, représentant des entraîneurs français en Allemagne, s’est déjà bien impliqué dans l’organisation, apportant au passage sa grande expérience technique et tactique.
Leader l’an passé du groupe B du CFA 2, l’équipe de Thierry Bocquet, barré par l’équipe première, n’a pas pu rejoindre le CFA. Elle repart donc dans le groupe C, comme il y a deux saisons lorsqu’elle a survolé le championnat. La formation de l’Aube est composée de jeunes aux dents longues, à l’image du gardien Ramonet, qui profite des entraînements de l’ex-Mulhousien Gilles Bourges, ou des attaquants Todi Man et Vieillot.
Le coach illzachois, dont l’ambition est de faire aussi bien que la saison passée (3 e) concède que cette première sortie ne sera pas une sinécure : « Mais tout le monde jouera contre eux. Et puis un match reste un match ! Nous avons de bons arguments à faire valoir. Notre préparation a été bonne et les gars ont envie de croquer dans le ballon. J’hésite encore sur le schéma tactique qui me permettra de combler l’absence d’Hassan Saghir qui ne sera qualifié qu’en octobre. Pour peu que Miolani se remette de sa douleur à la cuisse, il évoluera en pointe avec Bader et Adam dans les couloirs, et Baur au poste de meneur. »
En défense, le coach a trouvé une certaine stabilité dans l’axe avec un Rambo qui a fait sensation au poste de libéro. Gurnari confirme : « Il parle beaucoup à ses coéquipiers pour les replacer et organiser le jeu, d’autant plus qu’il s’entend très bien avec Moritz qui devient un élément incontournable. Tout comme Rabbah et Burgart. Mais ne vendons pas la peau de l’ours… Ne pas perdre dans l’Aube serait déjà une très bonne entrée en matière. Les équipes qui gagneront à l’Estac ne seront pas nombreuses. »
Pas nombreuses certes, mais pourquoi pas l’ASIM ? Verdict dimanche 15 h.


journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Sam 29 Aoû 2009 - 8:51

Le duel des extrêmes
L’entame du nouvel exercice a été délicate pour l’ASIM condamnée dès la seconde journée à s’éclairer à la lanterne rouge. Après une première sortie dans le redoutable fief de Troyes, où les joueurs de Nino Gurnari ont subi sur le fil une défaite malheureuse (2-1), ils sont tombés sur une accrocheuse formation belfortaine (1-0). Et aujourd’hui, Azziz Rabbah et ses coéquipiers se rendront sur le terrain de Metz II, le leader. Ainsi les Illzachois auront rencontré les trois équipes installées sur le podium en ce début d’exercice.
Mais le coach illzachois n’est pas du genre à chercher des excuses : « Autant on ne méritait pas de perdre à Troyes en faisant preuve d’un esprit de corps remarquable dans tous les domaines, autant les gars sont passés au travers face à Belfort. Pour suppléer la carence offensive (Saghir ne sera qualifié qu’en octobre), j’ai essayé de faire évoluer le système en plaçant D’Almeida à un poste offensif et en mettant Frotte dans le couloir. Ce fut une erreur. On va revenir à un 4-3-2-1 que les gars appliquent plus facilement. Maintenant cela n’explique pas que notre milieu de terrain ait été laminé en perdant tous les duels. On a regardé jouer les Belfortains ! »
Un travail de duel que le coach met au premier plan des exercices de la semaine. Tout en assurant la récupération au sortir d’une période d’entraînements intensifs. Depuis quelques années, le jeu illzachois était basé sur le buteur du cru Hassan Saghir. « On va transformer notre système car, à l’heure actuelle, on a personne pour le remplacer dans son style, poursuit le coach J’espère simplement que Francis (Miolany) va retrouver son rayonnement. Gilles Herter est quant à lui sur la bonne voie. Il marque à nouveau en équipe réserve… »
Du côté du président Roger Schirck, la pilule a certes été amère, mais le gestionnaire a de l’expérience. Et la passion pour son club ne lui enlève en rien sa confiance dans l’équipe : « La saison est longue et on saura rebondir, dit-il. Le déplacement à Metz ne sera pas une sinécure, mais un match reste un match… »

Rambo absent

Au chapitre des mauvaises nouvelles est venue s’ajouter la contracture d’Olivier Rambo, lequel ne fera pas le déplacement en Lorraine. Un coup dur pour la défense mais qui permettra certainement à Didier Frotte de retrouver sa place au centre de la défense devant le jeune Limanaj, l’un des rares à avoir tiré son épingle du jeu face à Belfort. À moins que le coach ne fasse confiance à Patrick Moritz, le transfuge colmarien, qui a hâte de montrer ses qualités en équipe une. « Je pense également réintégrer Haberbusch à gauche et faire monter Caniza d’un cran, explique Nino Gurnari. Mais l’essentiel est que nous retrouvions cet esprit qui nous a permis de tenir tête à Troyes jusque dans les arrêts de jeu, et que nous parvenions surtout à gommer les carences qui sont apparues à Belfort. On a du répondant et on saura le montrer à Metz ! »
Avant la réception de Thionville dans huit jours, Tchen Kalathung et les siens mettront tout en œuvre pour ramener quelque chose de leur déplacement à Metz. Ils en ont les moyens, à eux de les exploiter.



journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Dim 30 Aoû 2009 - 9:35

L'ASIM trop tendre
METZ II 4
ASIM 0
Stade des Hauts-de-Blemont. Mi-temps : 2-0. Arbitre : M. Mokhtari. 200 spectateurs environ.
Les buts : Patin (14e'), Bussmann (38e'), Sakho (62e'), I. Gueye (85e'). Avertissements à Illzach : Charef (37e), Bader (42e).
METZ II : M'Fa, Metanire, Koulibaly, Belson, Bussmann, Patin (cap.) puis N'Ganvala (71e'), Haddadji, Biaudet, Bousbaa puis Yi Teng (81e'), Fostier puis I. Gueye (71e'), Sakho.
ASIM : Malachowski, D'Almeida, Limanaj, Frotte (cap.), Caniza, Bader puis Miliani (53e'), Charef, Rabbah puis Burgart (62e'), Adam, Herter puis Holtz (70e'), Baur.
Les Alsaciens ne sont pas inactifs et pointent le bout du nez dans la surface opposée dès les premières minutes. Mais ils ne sont pas dangereux et un peu naïfs en défense. Ils tardent à dégager un coup-franc devant leur but et Patin en profite pour ouvrir le score (1-0, 14e').
Un nouveau coup-franc de Haddadji et Bussmann a tout le temps de contrôler et se retourner pour doubler la marque (2-0, 38e'). Une tête de Fostier, sur un corner de Haddaji, est proche du cadre (50e'). Sakho reçoit un long ballon et s'en va dribbler le gardien pour le 3-0 (62e'). En fait, il faut attendre la 64e' pour voir la première occasion de Illzach avec une frappe de Charef sur laquelle M'Fa se couche.
La nouvelle tentative de Charef est détournée en corner (64e') ou la reprise d'Adam se perd dans les nuages (69e'). I. Gueye, qui vient de rentrer, ne laisse pas passer sa chance, lui, en se jouant encore une fois de la défense sur un centre de Metanire (4-0, 85e'). Les frappes de Baur (81e') ou D'Almeida n'inquiètent guère M'Fa et le contre de Limanaj se termine sur la transversale (90e+2').
« Notre gros problème, aujourd'hui, était la naïveté », constatait amèrement l'entraîneur Nino Gurmari. « Nous avons certes fait une bonne petite demi-heure mais nous encaissons les buts trop rapidement et trop bêtement. Il faut toutefois reconnaître que nous avons évoluer contre une équipe qui nous était supérieur tant tactiquement qu'athlétiquement. Notre début de saison est vraiment délicat mais nous avons rencontré les trois meilleures équipes de la poule. Maintenant nous devrons prendre des points contre Thionville chez nous samedi prochain. »



dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Sam 5 Sep 2009 - 8:59

ASIM
Enfin la première ?

Après trois journées de championnat, l’AS Illzach-Modenheim n’a toujours pas engrangé la moindre victoire. Il est vrai que les joueurs de Nino Gurnari se sont offert en guise d’apéritif les trois premiers du championnat, dont deux réserves professionnelles. Ce soir (18 h), devant Thionville, il faudra réagir.

La situation n’est certes pas très reluisante, mais le président Roger Schirck ne veut absolument pas dramatiser : « L’entame de la compétition ne nous a vraiment pas été favorable. À Troyes et surtout à Metz, en présence de Carlo Molinari et Yvon Pouliquen, qui ont emmené les quatre meilleurs jeunes à Nîmes le lendemain matin, nous sommes tombés sur une équipe composée de cinq pros, cinq stagiaires et deux titulaires de l’équipe de France des 18 ans. Difficile de rivaliser dans ces conditions… Et pourtant nous n’avons pas été ridicules, loin de là. Limanaj s’est même payé la transversale. C’est un apprentissage pour les garçons. »

Ce soir (18 h) c’est Thionville qui pointera ses crampons sur la moquette illzachoise. Les Lorrains de Jean Luc Bitard ont connu par le passé de belles saisons en Ligue 2, mais l’attirance du Luxembourg a régulièrement affaibli les rangs d’une équipe qui semble à nouveau devenue ambitieuse. On en veut pour preuve la récente victoire à Saint-Die (4-1) des coéquipiers de Cédric Clerc.

«Le championnat commence véritablement ce samedi»

« Pour moi le championnat commence véritablement ce samedi soir, poursuit le président illzachois. Si les gars ont de l’ambition nous n’avons plus le droit de lâcher les points chez nous. Malgré l’adversité l’ambiance est très bonne. On n’entend pas un mot sur le terrain. Je pense que nous avons fini de manger notre pain noir. »

D’autant que les coéquipiers de Didier Frotte s’étaient déplacés sans Olivier Rambo, Tchen Kalathung et Francis Miolani. Coté satisfaction, le retour de Gilles Herter qui a retrouvé le chemin des filets avec l’équipe seconde et qui a fait une très bonne heure face à Metz. Idriss Adam également revient bien après une année d’abstinence suite à une rupture du tendon d’Achille. Nasser Charef enfin, le milieu offensif transfuge de Vesoul, s’entend à la perfection avec Adrien Baur alors que Nathanaël Holtz a fait également une entrée remarquée par son abattage, tout comme Aziz Rabbah et Flo D’Almeida ou Caniza. « Je suis confiant. Le moral des gars n’est absolument pas touché. Ils sauront rebondir et montrer leur réelle valeur devant Thionville. »

Les Lorrains ont certes de bons arguments à faire valoir, mais Loic Miliani et ses coéquipiers sont bien décidés à se faire respecter sur leur pelouse fétiche de Joseph Biechlin.

journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Dim 6 Sep 2009 - 8:10

L'ASIM s'enlise
ASIM 1
THIONVILLE 2
Mi-temps : 1-2. Arbitre : M. Abdelhaoui assisté de M. Dreyfuss et Mlle Himber. Les buts : Baur (20e') pour l'ASIM ; Romero (25e'), Coutray de Pradel (36e') pour Thionville. Avertissements : Miolani (96e'), Steiner (98e') à l'ASIM ; Coutray de Pradel (36e') à Thionville.
ASIM : Malachowski, Haberbusch, D'Almeida, Limanaj, Rabbah, Burgard (Steiner, 65e'), Charef, Adam (Miliani, 60e'), Herter, Baur, Caniza (Miolani, 60e').
THIONVILLE : Schaab, Ettabet, Turon (Libert, 76e'), Klein, Coutray de Pradel, Djellal, Ouahtout, Romero, Soltani, Clerc, Bonnetaud (Szymanski, 63e').
Une nouvelle et inquiétante défaite a couronné la 4e sortie des hommes de Nino Gurnari. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé en début et en fin de rencontre.
A la 12e', Herter place une première banderille après un service de Caniza : sans danger pour Schaab le cerbère thionvillois. A la 19e' cependant, Caniza s'illustrera une nouvelle fois en distillant une lumineuse ouverture sur Baur, qui trompe Schaab d'un plat du pied plein de sang froid. Avantage de courte durée puisque dès la 27e', Romero égalise en profitant de la passivité de l'arrière garde illzachoise qui lui laissera le champ libre pour ajuster Malachowski d'une frappe croisée.
A la 36e', décidément, un nouveau flottement défensif des locaux à la suite d'un corner boxé par Malachowski, Coutray de Pradel, seul aux 16 mètres, récupère le ballon et frappe au but sans aucune opposition : 1-2 pour Thionville. A la 41e' Adam tente d'alerter Herter, mais ce dernier ne peut se saisir du ballon. A la 43e' Haberbusch alerte... l'attaquant adverse Soltani, nouvelle preuve de la fébrilité locale. Heureusement Malachowski s'interpose avec brio. L'ASIM revient sur le terrain avec la ferme intention de faire oublier sa première mi-temps calamiteuse. Pourtant d'Almeida et ses coéquipiers frisent la correctionnelle à la 68e' lorsque Miolani remise en retrait un ballon qui nécessite l'intervention de quatre joueurs locaux et qui pourtant permet à Ouahtout de tirer de peu au-dessus.
Les Illzachois vont enfin jouer à leur niveau durant les douze minutes d'arrêt de jeu mais sans parvenir à concrétiser leur domination.


dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Dim 6 Sep 2009 - 8:19

CFA 2
L’ASIM tétanisée

Haberbusch (en orange) et les Illzachois ont une nouvelle fois mordu la poussière.
Littéralement hors sujet durant toute la rencontre, les Illzachois ont subi hier face à Thionville leur quatrième revers de rang (1-2). Inquiétant.
L’ASIM s’est encore un peu plus enfoncée dans les profondeurs du classement ce samedi soir. Une défaite logique au vu de la production bien trop hasardeuse des joueurs de Nino Gurnari qui ne firent honneur à leur rang que durant les 12 minutes de temps additionnel. Un réveil beaucoup trop tardif et nettement insuffisant pour pouvoir prétendre à une première victoire.

Tout avait pourtant bien commencé pour l’ASIM lorsque Baur, lancé par Caniza, était le premier à débloquer le compteur du stade Joseph Biechlin (20 e). Peu avant, D’Almeida avait lancé Baur qui, après un relais avec Caniza, trouva Herter, mais ce dernier écrasa trop son tir. Adam également tentait sa chance mais Schaab était à la parade.

Après cinq minutes d’euphorie, une mésentente entre Limanaj et Rabbah allait toutefois permettre à Romero de rétablir la parité.

Un réveil trop tardif

Par la suite, l’ASIM s’évertuait à construire des actions malheureusement trop imprécises pour être efficaces. A la 31 e, Caniza, en bonne position, ratait le cadre. Tout comme Limanaj suite à un coup franc tiré par Charef (33 e). Les attaquants lorrains, très mobiles, destabilisaient les Illzachois qui dégagaient le ballon dans les pieds de Coutray de Pradel. Ce dernier avait le temps d’ajuster un tir à mi-hauteur qui était hors de portée de Malachowski (1-2, 36 e). Ce dernier sauvait son but peu avant la pause lorsqu’un nouveau « cadeau » servi par un défenseur local revenait sur Soltani (44 e).

L’ASIM était obligée de courir après le score. Pas facile pour Burgart et ses coéquipiers, d’autant que les Lorrains maîtrisaient le jeu. A la 55 e, Herter obtenait un corner, mais la défense repoussait aisément. La partition illzachoise était bien trop approximative pour être efficace, malgré une volonté évidente de bien faire. Et à la 70 e, Ouahtout profitait d’une nouvelle hésitation défensive pour placer un tir qui rasait la transversale. La domination anarchique des locaux durant les 12 dernières minutes ne permettait pas à Rabbah et ses coéquipiers d’inverser le cours de la rencontre. Pas même ce tir de Herter, pourtant idéalement placé, qui passait largement au dessus (90 e). Miolani n’avait guère plus de chance de la tête suite à un centre de Haberbusch (95 e). Le réveil illzachois s’est produit bien trop tard pour permettre une issue favorable à cette 4 e rencontre.



journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Sam 7 Nov 2009 - 9:20

CFA 2
ASIM : stop aux cadeaux à l’adversaire

Nino Gurnari va mobiliser les anciens comme Olivier Rambo pour entamer un travail de fond à l’intérieur du groupe.
L’AS Illzach-Modenheim se déplace demain à Auxerre III (15 h), avec la priorité donnée à sa défense, qui a tendance à multiplier les cadeaux à l’adversaire.
« Tous ont eu la tête baissée cette semaine. Ils ont compris leurs erreurs, leurs décevantes prestations des dernières semaines. Ils sont malheureux et tristes ».

Nino Gurnari, l’entraîneur de l’AS Illzach-Modenheim, ne cache pas que ses joueurs sont atteints moralement après avoir été dominés par Saint-Louis (1-4) au 6 e tour de la Coupe de France, une semaine après avoir gaspillé en un quart d’heure un avantage de deux buts face à Selongey (2-3). L’heure n’est donc pas à la joie du côté du stade Joseph Biechlin. Il y a quelques blessures à panser, mais il est aussi inutile de se morfondre. La compétition n’attend pas et les Illzachois se déplacent ce dimanche à Auxerre III, 6 e du championnat (2 victoires, 5 nuls et une seule défaite).

« La situation n’est pas simple à gérer, souligne Nino Gurnari, même si les joueurs sont conscients des problèmes actuels, qui se situent avant tout dans l’animation défensive. Tout le monde ne fait pas les efforts en même temps, il y a trop d’erreurs défensives, il faut être plus déterminé, plus agressif ».

Le problème est donc analysé, reste désormais à le résoudre pour permettre aux Illzachois d’entamer leur remontée au classement, dans une zone (le premier tiers) bien plus proche de leurs possibilités. « Nous allons faire quelques changements au niveau tactique, annonce l’entraîneur, en renforçant notamment le secteur défensif ».

« Je vais mobiliser les anciens »

Défense toute, voilà donc le mot d’ordre pour les Illzachois lors des prochaines joutes à venir. « La priorité est de ne plus prendre de bu t, poursuit Nino Gurnari, surtout pas de buts bêtes comme nous avons eu tendance à en encaisser ces dernières semaines. Il faut montrer plus de caractère, ne plus baisser les bras au moindre écueil. Je vais mobiliser les anciens, Olivier Rambo, Aziz Rabbah, Didier Frotte, pour qu’ils entament un travail de fond à l’intérieur du groupe. Ils sont respectés. »

Finalement, tout est aussi une question de confiance, les quatre premiers revers du championnat n’ayant pas aidé l’équipe. « Nous étions toujeours fébriles. Il faut devenir hermétique derrière, afin que la confiance revienne dans tout le groupe. Le potentiel est là, je n’en doute pas. On produit du jeu, on se crée des occasions. L’important désormais est que nous progressions tous ensemble ».

L’ASIM cherchera donc à se rassurer à Auxerre demain, avant d’accueillir Pontarlier la semaine prochaine. Avec le retour d’Adrien Baur, tout l’effectif est disponible. Il est temps qu’il prenne le remonte-pente.

M.W.
journal l'alsace

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Sam 14 Nov 2009 - 7:31

Football - Alsace
Sérieux test pour l'ASIM ce soir (18h) face à Pontarlier

Digne d'un prétendant ?
Si l'ASIM (CFA 2) a superbement réagi sur le terrain d'Auxerre III (3-0), ses dernières sorties à domicile ont été trop passives. Il faudra bien hausser le ton, car l'invité de cette fin d'après-midi (18h), le CA Pontarlier, est invaincu depuis la deuxième journée.

LA RÉACTION. - Ils étaient vraiment attendus au coin du bois. L'élimination en Coupe de France, contre le voisin Saint-Louis/Neuweg FC, avait fait très mal. Peu de gens pensaient que les partenaires d'Olivier Rambo allaient se relever. Jean-François Haberbusch, un des éléments sur le ban dans l'Yonne après la débâcle, était témoin.
« Il y avait une envie de révolte. On était tous passé au travers en Coupe. L'équipe était organisée et bien en place. Baur, Saghir et Rambo ont accompli le reste. Je me méfie de ce résultat à Auxerre car l'opposition était faible, il n'y avait pas d'impact athlétique. A Jarville, par exemple, c'était plus dur.
«Nous avons su cette fois défendre à onze. Je dois reconnaître que la semaine à l'entraînement fut plutôt agréable, contrairement à celle qui a suivi notre match contre Saint-Louis/Neuweg, l'ambiance n'y était pas terrible. »
C'EST LE MENTAL. - De retour à la maison, les Illzachois doivent impérativement gommer leurs lacunes défensives et se montrer solides quand l'adversaire monte au créneau. Depuis le début de saison, l'équipe de Nino Gurnari est généreuse avec ses invités. Trois défaites sur quatre... c'est un bilan négatif.
Y a-t-il un syndrome du complexe Joseph-Biechlin ? Jean-François Haberbusch n'y croit pas: « Tout se passe dans la tête. Quand on gagne 3-0, il ne faut pas se croire plus fort. Une remise en question est exigée. Lors des séances d'entraînement, nous devons être convaincants.
«C'est une question mentale. La saison dernière, nous étions plus solides. Il y a eu un changement d'entraîneur également, il faut attendre un peu. »
ZONE OU INDIVIDUELLE ? - Les épisodes de Selongey (2-3) et Saint-Louis/Neuweg FC ont ébranlé un édifice qui croyait être reparti du bon pied. Jean-François Haberbusch pointe le doigt là ou cela fait mal, très mal. « Face à Selongey, on menait 2-0, mais dès qu'en face ils ont réduit le score, nous n'avons pas réussi à rehausser le rythme.
«Ce sont des temps faibles qui correspondent aux temps forts de l'adversaire. Le problème c'est le marquage de zone qui est demandé dans la surface de réparation. Selon moi, chacun a son joueur et doit appliquer un marquage individuel. On ne doit pas faire de la zone sur les coups de pieds arrêtés.
«Chaque joueur doit prendre ses responsabilités sur ces actions qui débloquent souvent les rencontres. »
FORTERESSE A PERCER. - Beaucoup s'accordaient à déclarer que l'ASIM version 2009-10 avait plus de talent et de coffre que sa devancière. Quatre mois plus tard, ces impressions ont certainement été revues à la baisse. Ce parcours chaotique ne laisse pas présager une issue heureuse, mais un strapontin paisible dans le ventre mou du classement ?
Jean-François Haberbusch n'est pas de cet avis: « Je pense que nous pouvons jouer les premiers rôles, à condition d'avoir de la stabilité. Il faut de la constance. On pourrait enchaîner une série, quitte à aligner des matches nuls. Ce serait génial de marquer un but et de conserver le score. Pour y arriver, il faut être rigoureux derrière.
« Il n'y a pas de honte à balancer les ballons brûlants. On le voit en L1. Dès que la pression s'installe et que nous reculons, il ne faut pas s'embarrasser. C'est toujours le résultat sec qui est retenu. D'ailleurs, le test face à Pontarlier sera significatif. Ils sont invaincus depuis la deuxième journée. On va vérifier si nous sommes capables d'enchaîner un deuxième résultat positif. J'aimerais tant que le public soit derrière nous. »


N.S.
dna

fcm
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Nombre de messages : 3506
Date d'inscription : 03/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
0/1  (0/1)
Clubs préfèrés: fcm,asse,bayern munich
Joueurs préfèrés: david rinçon,cuca,ribéry,ljuboja,franck sauzée,platini

Re: [CFA2] ASIM

Message par fcm le Sam 5 Déc 2009 - 8:08

ASIM
La victoire et seulement la victoire
Hassan Saghir et les Illzachois veulent se faire pardonner après leur sortie poussive face à Saint-Dié.
Avant la réception de Chaumont dans deux semaines pour conclure une demi-saison riche en événements, l’équipe fanion tentera de battre les Pierrots Vauban ce soir dans leur fief strasbourgeois (16 h).
À l’évidence, il s’agit d’une nouvelle rencontre « à risque » pour les coéquipiers de Guillaume Bury qui n’ont ramené que la moitié de l’enjeu de leur déplacement vosgien à Saint-Dié le week-end dernier (1-1). Une rencontre qui laisse bien des regrets, d’autant que la lanterne rouge vosgienne menait à quelques minutes de la fin. Mais Limanaj et les siens ont finalement rétabli in extremis la parité. Ce qui n’a pas réussi à contenir l’agacement du président Roger Schirck : « Il nous faut retrouver le niveau que nous avons littéralement perdu à Saint-Dié, a-t-il grommelé. Nous sommes en retard de deux points sur notre plan de marche. Après deux rencontres pleines d’espoir à Auxerre puis face à Pontarlier nous n’avons pas fait preuve de l’intelligence de jeu nécessaire. Celle qui devait nous permettre de l’emporter. Certes, le problème récurrent de la défense semble bien être réglé puisque nous n’avons encaissé aucun but en trois rencontres, exception faite de ce penalty bien sévère infligé dans les Vosges. Mais j’en veux surtout à nos milieux de terrain qui n’ont pas su s’adapter face à une équipe qui jouait avec un rideau défensif impressionnant. Olivier Rambo, Nasser Charef et Aziz Rabbah sont systématiquement passés dans l’axe au lieu d’aérer le jeu par les ailes. C’est inadmissible quand on connaît la qualité des uns et des autres, d’autant que nos joueurs évoluent dans des conditions optimales, que ce soit à l’entraînement ou en match. À Strasbourg nous n’avons pas le choix : c’est la victoire et rien d’autre ! »

Un autre problème se pose cependant avec une infirmerie qui ne désemplit pas : Malachowski souffre d’une fracture de poignet, Nathanaël Holtz d’une fracture du nez, Kalathung et G. Holtz sont toujours out…

Jean-Claude Delunsch, dirigeant de l’équipe fanion depuis 15 ans avec Gérard Sivera, confirme les propos du président. « On a dominé territorialement sans se créer de véritables occasions, car au lieu d’écarter le jeu on s’évertuait à rentrer dedans. Saint-Dié s’est battu avec ses moyens en faisant barrage et ce qui devait arriver arriva sur un des rares contres : un penalty bien sévère mais indiscutable dans la forme ! Heureusement que les gars se sont repris dans les dernières secondes de la rencontre, mais ce fut une sortie décevante. Quand on joue rapidement vers l’avant, on est efficace. Mais tournons la page, j’espère que la leçon a été retenue. Ce soir, on affronte une équipe de Vauban qui nous réussit assez bien en général. On a souvent gagné chez eux. J’espère que ce sera encore le cas cette fois-ci. À nous de hausser le rythme… »

Il le faudra effectivement face à une équipe de Vauban qui n’a plus perdu en championnat depuis le 26 septembre dernier…

journal l'alsace
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24586
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CFA2] ASIM

Message par Zebra68 le Dim 19 Sep 2010 - 17:32

Victoire de l'ASIM en CDF à Raedersheim 8-2 avec deux buts de ....Grosperrin


_________________

Contenu sponsorisé

Re: [CFA2] ASIM

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 9:50