Le forum des supporters du FC Mulhouse Foot


[CDF] 6ème tour : Anatolie Mulhouse / FCM

Partagez

Sondage

Qui va se qualifier ?

[ 1 ]
8% [8%] 
[ 12 ]
92% [92%] 

Total des votes: 13
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24593
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CDF] 6ème tour : Anatolie Mulhouse / FCM

Message par Zebra68 le Lun 31 Oct 2011 - 9:09

Coupe de France
Le FCM a souffert face aux Anatoliens



Les joueurs d’Anatolie Mulhouse sont sortis du terrain entre une haie d’honneur dressée par ceux du FCM. Un joli geste, dans l’esprit de cette rencontre de Coupe de France. Photo Darek Szuster

Le FC Mulhouse a dû recourir aux tirs au but pour se qualifier pour le 7 e tour, en étant plus adroit qu’une admirable équipe d’Anatolie, hier au stade Bruno Barina, dans une ambiance festive (1-1, puis 3-1).

Une chape de plomb. Il est près de 17 h hier au stade Barina de Mulhouse. Plusieurs centaines de supporters d’Anatolie, qui a réussi l’exploit de tenir tête au FC Mulhouse, malgré quatre divisions d’écart, se pressent derrière un but, afin d’être au plus près des héros du jour. Ils attendent une qualification historique pour ce club de Promotion d’excellence, lors de la séance de tirs au but qui va clore l’après-midi.

Mais Yardimci et Guleriuz tombent sur Djidonou, le gardien du FCM, alors que Yilmaz frappe sur le poteau. Dans le même temps, Reichstadt, Djidonou et Cissé ne tremblent pas et qualifient le FC Mulhouse pour le 7 e tour de la Coupe de France.

« C’est cruel »

Dans un grand silence, les supporters turcs quittent le stade, déçus par la tournure des événements. Quelques larmes coulent sur les joues des joueurs d’Anatolie, inconsolables devant ce coup du sort. « Valait mieux perdre 3 ou 4-0 que comme ça », lâchait l’un d’eux. « C’est cruel, soupirait Chukru Karaarslan, l’entraîneur. C’est dommage, mais je suis fier de mon équipe. Je veux féliciter mes joueurs mille fois. Je suis content, fier, déçu aussi bien sûr. C’est déjà un exploit d’avoir poussé le FCM aux tirs au but. C’était un super match, dans une ambiance nickel. À la fin, la fatigue et les jambes qui ne suivaient plus nous ont pénalisés aux tirs au but. J’ai déjà eu du mal à trouver quatre tireurs volontaires… »

« Il faut d’abord féliciter notre adversaire qui a fait un grand match, commentait Laurent Croci, soulagé de la qualification. Il a été courageux de développer du beau jeu sur un terrain comme ça. C’était un vrai match de coupe, dans une super ambiance. On est qualifié, c’est tout, même si c’était dans la douleur. Il y a un paquet d’équipes qui aimeraient être à notre place ».

L’euphorie grâce à Yardimci

Le FCM s’est tout de même fortement compliqué la tâche hier après-midi. Il a d’abord su être patient, en faisant tourner la balle et en attendant l’ouverture, qui est venue d’un centre de Fuchs, repris victorieusement au premier poteau de la tête par Mini Balogou, le buteur providentiel du moment (29 e). Mais ensuite, il s’est mis à jouer plus long, à sauter le milieu de terrain, faisant les affaires d’Anatolie, qui a peu à peu mis le nez à la fenêtre. Djidonou devait ainsi se mettre en évidence sur un coup franc d’Ozkhan (35 e), avant que Yilmaz ne se retrouve seul à 6 m sur un service de Sanokho, mais un faux rebond lui faisait dévisser sa reprise (43 e).

Après la pause, le FCM avait nettement l’emprise sur la partie, mais il manquait de précision dans le dernier geste pour se mettre à l’abri, peinant à se mettre en situation dans la surface adverse. Anatolie souffrait, mais à cinq minutes de la fin, Yardimci s’écroulait dans la surface de réparation et se faisait justice lui-même, dans l’euphorie générale (85 e).

La prolongation était marquée par un but de Cvitkovic, d’abord validé par l’arbitre, puis invalidé, le juge de touche ayant vu une main préalable de Souprayen sur l’action. Les tirs au but servaient donc de juge de paix. Pour le bonheur d’un FCM qui a quand même eu très chaud hier après-midi.

ANATOLIE MULHOUSE 1 FC MULHOUSE 1 a.p.

FC MULHOUSE QUALIFIÉ 3-1 AUX TIRS AU BUT.

Tirs au but : réussis à Anatolie par Arslan, au FCM par Reichstadt, Djidonou et Cissé ; manqués à Anatolie par Yardimci, Yilmaz et Guleriuz.

Stade Bruno Barina. Un millier de spectateurs (546 payants). Temps doux. Pelouse très bosselée. Arbitrage de M. Tournegros, assisté de MM. Diani et Lanzafame. Buts : Yardimci (85 e s.p.) pour Anatolie ; Balogou (29 e) pour le FCM. Avertissements : H. Guleriuz (114 e) pour Anatolie ; Varsovie (70 e) pour le FCM.

Anatolie : Syildirim - Durkal, Ozkhan (cap), Akgul (puis Celikanat 76 e), Ilhan - Yardimci, Sanokho (puis Yildirim 83 e), Guzel (puis Guleriuz 65 e), Parlak - Arslan, Yilmaz. Ent : Karaarslan.

FCM : Djidonou - Kecha, Varsovie (puis Reichstadt 73 e), Cvitkovic (cap), Camatte - Diring, Souprayen, Fuchs (puis Dieng 30 e), Cissé - Sidney, Balogou. Ent : Croci.


le 31/10/2011 par Marc Wilb - L'Alsace


_________________
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24593
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CDF] 6ème tour : Anatolie Mulhouse / FCM

Message par Zebra68 le Lun 31 Oct 2011 - 9:23

Par un trou de souris


Balogou pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score. Photo DNA - Philip anstett

La magie de la Coupe de France a encore opéré sur l’étroit terrain des Coteaux. Des Turcs héroïques ont tenu tête au grand FC Mulhouse qui comptait au coup d’envoi… quatre niveaux d’avance.

L’équipe de Laurent Croci a dû recourir à la cruelle séance des tirs aux buts pour éjecter un rival qui a livré une prestation énorme.

Dans l’impossibilité de développer leur jeu habituel sur une pelouse inégale et bosselée, les partenaires de Stejpan Cvitkovic ont joué directement vers le but de S. Yildirim. La supériorité du FC Mulhouse se traduit dans la possession du ballon.

Les locaux, soutenus par une cohorte de supporteurs, font le dos rond grâce à la paire centrale Akgul -Yucel et doivent attendre vingt minutes pour inquiéter Djidonnou par Parlak.

Sidney, très remuant dans les couloirs, crée des misères à Durkal et Ilhan. Balogou, sur un service impeccable de Fuchs, bondit pour placer un coup de tête imparable (28 e).

À ce moment, les partenaires de Stejpan Cvitkovic maîtrisent les opérations. Rien ne peut, ne doit leur arriver. Et pourtant, Yucel, sur coup franc, oblige Djodonnou à dégager de poings (34 e). Les Turcs n’ont pas abdiqué.

S. Yildirim s’envole sur une inspiration de Balogou (39 e). Sur un long ballon, Sanokho chipe le ballon à Camatte et centre dans la surface. Tout le monde se troue et Yilmaz, seul devant la cage, expédie la sphère dans le ciel (42 e). Quelle ocassion grand magasin !

C’était d’ailleurs la seule franche en première période pour les joueurs de Chukru Karaarslan. En seconde, la domination des hommes de Laurent Croci est toujours aussi flagrante. Camatte et Kecha torpillent la cage locale (50 e, 62 e). Sidney élimine deux défenseurs, mais la finition fait défaut (71 e). Anatolie Mulhouse attend son heure. Reichsdadt permet à S. Yildirim de plonger pour la photo (75 e). Le stade va exploser quand, après une touche et une action collective, Yardimci s’empare du ballon et s’écroule dans la surface. Le milieu de terrain convertit facilement la sentence (83 e).

Le FC Mulhouse se rue à l’attaque et trouve sur sa route un S. Yildirim des grands jours.

Pendant la prolongation, sur un coup franc de Kecha, la défense tarde à se dégager et Cvitkovic marque en force. Le juge de touche lève son drapeau, pour une main apparement. Loin d’être évident. Le gardien Yildrim est omniprésent. Pire, à la 117 e, une relance contrée de Djidonnou faillit coûter chère sans une hésitation de Yardimci.

Le gardien du FCM se rachète de belle manière en stoppant les tirs de Yardimnci et H. Guleriuz. La haie d’honneur des joueurs du FC Mulhouse pouvait consoler en partie une vaillante équipe qui est passée vraiment tout près d’un véritable exploit. Pour Stejpan Cvitkovic et ses coéquipiers, l’essentiel est acquis.

« Anatolie Mulhouse aurait aussi pu très bien prétendre à la qualification, ce n’était pas terrible de notre part, explique Alain Dreyfus, le président du FC Mulhouse. Je suis content d’avoir remporté ce derby. C’est la seule satisfaction de l’après-midi. »

publié le 31/10/2011 - DNA


_________________
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24593
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CDF] 6ème tour : Anatolie Mulhouse / FCM

Message par Zebra68 le Mar 1 Nov 2011 - 9:32

•Haie d’honneur. Joli geste que celui initié par Stjepan Cvitkovic, qui portait dimanche le brassard de capitaine du FC Mulhouse : ses coéquipiers ont formé une haie d’honneur pour applaudir les joueurs d’Anatolie Mulhouse, qui ont été admirables pour les pousser jusqu’aux tirs au but.

•Lasers. Lors de la séance de tirs au but, des supporters d’Anatolie ont tenté de déconcentrer Djidonou, le gardien mulhousien, en le visant avec des lasers dans les yeux. Cela a provoqué la fureur de quelques accompagnateurs du FCM, et notamment celle du président Alain Dreyfus, qui est allé apostropher le corps arbitral. Cela n’a en revanche eu aucune incidence sur Djidonou, qui a repoussé deux tentatives adverses, tout en marquant un penalty.

•Invitation. Laurent Croci n’a pas hésité à inviter le club d’Anatolie lors des prochains matches du FC Mulhouse. Un beau geste pour un petit club qui a bien assuré dimanche au stade Barina, avec une superbe ambiance à la clé.

•Outre-Mer. Le FCM, qui est déjà parti à Tahiti et à La Réunion, est une nouvelle fois candidat à un séjour outre-Mer au 7 e tour de la Coupe de France. Réponse jeudi soir.

L'Alsace du 01/11/2011

Non réponse mercredi soir pour le tirage des clubs Outre-mer


_________________
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24593
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CDF] 6ème tour : Anatolie Mulhouse / FCM

Message par Zebra68 le Mar 1 Nov 2011 - 9:41

Football Anatolie Mulhouse a tenu jusqu’aux tirs au but face au FC Mulhouse
Presque le jour de gloire



Mini Balogou, le buteur, face à Ozkhan Yucel. Photo DNA — Philip anstett

Anatolie Mulhouse a écrit la plus belle page de l’histoire du club. Gommant trois divisions d’écart sur leur petit terrain avec un cœur énorme, les Turcs ont longtemps résisté au FC Mulhouse en Coupe de France.


Ils n’ont craqué qu’aux tirs au but. L’entraîneur Chukru Karaarslan cherche à positiver malgré l’élimination.

Quel sentiment prédomine ?

Nous avons réalisé une bonne prestation. L’équipe était bien regroupée. Mes joueurs ont fait ce qu’il fallait. Je les félicite mille fois. Pour la séance des tirs au but, j’avais du mal à trouver des volontaires.

«À part le but encaissé, nous n’avons pas commis beaucoup d’erreurs»

J’ai peut-être commis l’erreur de désigner Yardimci pour tirer en premier. On était content de débuter la séance mais ce tir raté a sapé le moral de notre gardien. Et puis, la fatigue dans les jambes a fait la différence.

Comment votre équipe a su se mettre au niveau du FC Mulhouse ?

À Burnhaupt-le-Haut en championnat (3-0), c’était pareil sur le plan tactique, mais en moins intensif. Les consignes ont été appliquées à la lettre. L’équipe est restée en place. On a su garder une ligne de conduite.

À part le but encaissé, nous n’avons pas commis beaucoup d’erreurs. Le plan était d’effectuer un pressing sur le porteur. Sur le but du FC Mulhouse, mon défenseur n’a pas assez gêné le centreur.

Évoluer devant autant de monde ne vous a pas paralysés ?

Pas du tout. Ce soutien populaire nous a donné des forces. Yacine Akgul, blessé en cours de match, a tenu grâce au public. Je remercie tous ceux qui sont venus. C’était une belle fête. L’essentiel est acquis. Anatolie a su être à la hauteur. Le seul regret est que l’aventure se termine.

Comment avez-vous fait pour combler la différence de niveau ?

On a installé un bloc bas. Il ne fallait pas les laisser jouer et être constamment sur le porteur. On a coulissé ensemble.

Je n’ai pas demandé une “individuelle”, les gars ont évolué en zone. Dès la récupération, Parlak posait le ballon et allait vers l’avant. Il y avait de belles phases.

Sur les coups de pied arrêtés, il y avait danger avec des joueurs qui culminaient à 1,90m. Balogou n’est pas grand mais saute haut, il a marqué sur un marquage élastique. L’état du terrain catastrophique est à l’origine de ces passes et contrôles ratés.

Redoutiez-vous le pire ?

Je craignais surtout que les joueurs commencent à dézoner et à aller à l’abordage. On aurait fait n’importe quoi et mal défendu. 0-1, dans ma tête, je me suis dit, c’est un bon score au repos.

Notre organisation a rendu la tâche compliquée au FC Mulhouse. On devait continuer et ne rien changer. La pression était chez eux. Ce match permettra à mon équipe de progresser.

Y avait-il moyen de faire mieux ?

J’avais mon effectif au complet. On a joué avec nos moyens. Sur le plan offensif, on aurait dû concrétiser nos occasions. Il n’y en avait pas beaucoup mais je pense au coup franc d’Akgul et à Yilmaz seul aux cinq-mètres !

Le terrain nous a aidés mais malgré ce handicap, on a posé le jeu par moments. Nous n’avons pas balancé. Le souci était de ne pas leur rendre le ballon.

Les valeurs se sont nivelées avec ce terrain bosselé ?

Ils n’ont pas réussi à développer leur jeu et ont cherché tout de suite la rupture. Ils étaient gênés. On le voyait. Les supporters ont mis une sacrée ambiance.

Les Mulhousiens n’ont pas l’habitude de jouer devant autant de monde. Le FCM s’est adapté, a joué long. J’avais anticipé. Ils voulaient nous mettre la pression.

L’égalisation de Yardimci vous a réveillé ?

Elle tombe dix minutes avant la fin, au bon moment. Derrière, Djodonnou est contré dans sa surface mais Yardimci récupère le ballon, tergiverse et fait une passe à son coéquipier au lieu de tirer au but. S’il marque…

Un but aurait pu suffire. Nous avons tenu pendant la prolongation. J’ai aimé mes joueurs.

«Il n’a pas manqué grand-chose»

Les blessures n’ont pas déstabilisé votre équipe ?

À part Ilhan, qui n’a jamais joué dans l’axe, on est resté en place. Ilhan, après la sortie d’Akgul, devait se charger du marquage de Balogou, seul attaquant en pointe.

Celikannat a l’habitude de jouer derrière. De toute façon, nous savions qu’il fallait défendre. Les joueurs avaient enregistré le message. Il n’a pas manqué grand-chose.

par N.S., publié le 01/11/2011 - DNA


_________________
avatar
Zebra68
Admin
Admin

Nombre de messages : 24593
Age : 50
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 01/10/2007

Feuille de personnage
Points aux pronos:
14/25  (14/25)
Clubs préfèrés: FCM , OM
Joueurs préfèrés: Payet,Brahmia,Oswald,Sommer, Kecha

Re: [CDF] 6ème tour : Anatolie Mulhouse / FCM

Message par Zebra68 le Mar 1 Nov 2011 - 9:52

Le mot du capitaine
«Prévenus»


Le capitaine du FCM Stejpan Cvitkovic ne retient que la qualification, même difficile, face à Anatolie Mulhouse..

Avez-vous été surpris ?

Nous étions prévenus. On savait le style de match qui se profilait. Les conditions étaient réunies pour nous poser des problèmes avec le terrain, l’ambiance et l’arbitre. Il a été contre nous. Tout le monde l’a vu.

Les joueurs locaux l’ont justement reconnu. Personne ne touche le joueur sur leur penalty. Et puis sur notre deuxième but, il n’y a jamais main. Ce sont deux gros faits de jeu.

Vu votre statut, la différence aurait dû se faire avant…

On est bien d’accord. On ne doit pas permettre à l’arbitre de décider. Le terrain était vraiment compliqué. Il y avait des faux rebonds partout. La consigne était de pratiquer un jeu direct pour éviter de se mettre en danger.

On a donc allongé et on s’est rendu compte qu’en jouant de la sorte, ils nous attendaient. Forcément, Anatolie Mulhouse jouait bas et faisait moins d’efforts.

Les avez-vous pris de haut ?

Non. On a réagi par rapport au public qui nous a sifflés. Je suis plus content de jouer ce genre de match que devant un stade mort. Ces sifflets nous ont motivés. Personnellement, j’ai joué à Bastia et j’aime cette ambiance. C’est motivant.

Vous avez douté après l’égalisation ?

Jamais. À un moment donné quand vous prenez un but sur un penalty imaginaire à cinq minutes de la fin, vous cogitez. On aurait pu bien nous faire éliminer sur un coup du sort.

J’avais dit aux gars : Si nous ne mettons pas le deuxième, on ne sera pas à l’abri. La preuve. Ce deuxième but les aurait fait plonger. Anatolie est resté dans le coup et l’égalisation leur a donné des ailes.

Un vœu pour la suite ?

L’entraîneur a fait la demande pour partir dans les îles. J’aimerais bien y jouer. J’avais déjà vécu cela avec le FC Mulhouse à Tahiti en 2003-2004 (le FCM avait battu Manu Ura au 7 e tour avec des buts de Coquio, Cvitkovic et Fischer). C’est une belle aventure qui peut souder les liens. On peut aller loin. Tant qu’on peut hériter de petites équipes, cela m’arrange.

publié le 01/11/2011 - DNA


_________________
avatar
FCM!
Débutant
Débutant

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 07/09/2011

Re: [CDF] 6ème tour : Anatolie Mulhouse / FCM

Message par FCM! le Mar 1 Nov 2011 - 13:57

grosse ambiance, super match de djidonou, un arbitrage à la rue, une bonne rentrée de reichstadt, une superbe percée de camatte, cissé qui a récupéré tout les ballons à la tête, un beau jeu collectif dommage pour le refus du 2eme but et surtout dommage pour l'utilisation du laser contre notre gardien enfin hormis ça un chouette dimanche et l'aventure continue, c'est l'essentiel.
Allez FCM!!!!

Contenu sponsorisé

Re: [CDF] 6ème tour : Anatolie Mulhouse / FCM

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 0:24